7 février 2014 Jour 18 de la Sixième Année - Histoire

7 février 2014 Jour 18 de la Sixième Année - Histoire

9h45 LE PRESIDENT et LE VICE-PRESIDENT reçoivent le briefing présidentiel quotidien
bureau ovale

10h30 LE PRÉSIDENT quitte la Maison Blanche en route Joint Base Andrews
Pelouse Sud

10h45 : le président quitte la base commune d'Andrews

12h15 LE PRESIDENT arrive Michigan
Aéroport international de la région de la capitale

12 h 45 LE PRÉSIDENT visite le Michigan Biotechnology Institute
Lansing, Michigan

14h10 LE PRESIDENT prononce une allocution et signe la loi bipartite sur l'agriculture de 2014
Université d'État du Michigan, East Lansing, Michigan

15h15 LE PRESIDENT quitte le Michigan
Aéroport international de la région de la capitale

16h35 LE PRESIDENT arrive à la base commune Andrews

16h50 LE PRESIDENT arrive à la Maison Blanche
Pelouse Sud


Calendrier Février 2015

Consultez ou téléchargez le calendrier 2015.
Accédez au calendrier 2015.

Datelever du soleilCoucher de soleilDurée du jour
1er février 20157:0617:1410h 8m
2 février 20157:0517:1510h 10m
3 février 20157:0417:1610h 12m
4 février 20157:0317:1710h 14m
5 février 20157:0217:1810h 16min
6 février 20157:0117:2010h 19m
7 février 20157:0017:2110h 21m
8 février 20156:5917:2210h 23m
9 février 20156:5817:2310h 25m
10 février 20156:5717:2510h 28m
11 février 20156:5517:2610h 31m
12 février 20156:5417:2710h 33m
13 février 20156:5317:2810h 35m
14 février 20156:5217:2910h 37m
15 février 20156:5017:3110h 41m
16 février 20156:4917:3210h 43m
17 février 20156:4817:3310h 45m
18 février 20156:4617:3410h 48m
19 février 20156:4517:3510h 50m
20 février 20156:4417:3710h 53m
21 février 20156:4217:3810h 56m
22 février 20156:4117:3910h 58m
23 février 20156:3917:4011h 1m
24 février 20156:3817:4111h 3m
25 février 20156:3617:4211h 6m
26 février 20156:3517:4411h 9m
27 février 20156:3417:4511h 11m
28 février 20156:3217:4611h 14m

Le lever et le coucher du soleil sont calculés à partir de New York. Toutes les heures du calendrier de février 2015 peuvent différer lorsque vous vivez par exemple à l'est ou à l'ouest des États-Unis. Pour voir le lever et le coucher du soleil dans votre région, sélectionnez une ville au-dessus de cette liste.


Comment puis-je rechercher des messages Google Gmail dans une plage de dates ?

J'ai une tonne d'e-mails dans mes archives Gmail et j'ai parfois besoin de fouiller dans des e-mails plus anciens. Le problème est que si je fais une recherche, cela me montre d'abord toutes les correspondances les plus récentes lorsque ce que je veux vraiment faire, c'est, par exemple, rechercher des messages datant de plus d'un an, ou d'il y a 12 à 18 mois ou similaire. Existe-t-il un moyen de faire une recherche plus sophistiquée que simplement par mot-clé ?

Je suis un grand fan du service Gmail de Google, et j'ai trouvé que l'expérimentation est une bonne chose en termes de recherche, tout comme fouiller et essayer différentes choses dans le système de recherche principal de Google peut réaliser toutes sortes de capacités utiles, y compris la capacité pour convertir les unités de mesure et de poids et la capacité de résoudre même des formules assez compliquées.
Dans Gmail, comme dans de nombreuses propriétés Google, le vrai secret est de faire attention aux petits caractères (cela ressemble-t-il à quelque chose que votre père vous a peut-être dit quand vous étiez plus jeune ?
Par exemple, lorsque vous êtes dans Gmail, voici ce que vous voyez dans la zone de recherche :


Regarder attentivement. Voir le lien « Afficher les options de recherche » ? Cliquez dessus:

C'est assez intéressant, n'est-ce pas ? ??
Maintenant, fouillons un peu. Si je fais une recherche de « contrat » sur un e-mail qui a entre un et deux ans (ce qui est fait, assez maladroitement, comme étant dans les six mois d'il y a 18 mois), l'URL résultante est :

Nous pouvons donc voir que Gmail utilise un autre type de notation d'URL pour les recherches avancées avec "#advanced-search/subset=all". Le mot-clé est dans la valeur "has=", puis il y a un "date=" et un "within=". La question est, pouvons-nous les utiliser comme prédicats directement dans une recherche ?
Je vais l'essayer en recherchant "contrat dans:6m date:01/01/2008". Le résultat? Zéro.
Ah, eh bien, d'accord, donc ça ne marche pas. Mais qu'est-ce que?
Il s'avère qu'avec beaucoup de recherches, Google a une page d'aide à la recherche avancée qui détaille la longue liste de prédicats suivante :

opérateur définition Exemple
de: expéditeur du message "from:dave" = tous les messages avec "dave" dans le champ de l'expéditeur
à: destinataire du message "to:sydney" = tous les courriers avec "sydney" dans le champ de destination (y compris les courriers ne provenant pas de vous)
matière: Objet du message « subject:dinner » = tous les messages dont l'objet est « dinner »
après: messages envoyés après une certaine date « après : 2009/03/01 » = tous les courriers envoyés après le 1er mars 2009 (le format de la date doit toujours être AAAA/MM/JJ)
avant: messages envoyés avant une certaine date "before:2009/01/01" = tous les courriers envoyés avant le 1er janvier 2009.

Il existe de nombreuses autres entrées (voir l'article original de Google), mais ce sont les principales sur lesquelles la plupart des utilisateurs expérimentés vont se concentrer. Cela nous donne également les outils dont nous avons besoin pour faire la recherche que nous voulons vraiment faire :
« contrat avant : 2008/06/01 après :2007/06/01 »
Cela, enfin, nous donne tous les e-mails qui contiennent le mot « contrat » et ont été envoyés ou reçus entre le 1er juin 2007 et le 1er juin 2008.
Tous les messages ont plus d'un an ? Utilisez simplement "avant:" et suivez-le avec l'année précédente et le mois et le jour en cours. Au moment où j'écris ceci, ce serait "2008/06/21".
Parfois, l'expérimentation échoue, comme nous l'avons vu avec mon premier coup, mais l'exploration des menus d'aide et de tout le reste révèle définitivement que le système de recherche Gmail a un peu plus de puissance qu'il n'est immédiatement évident, et un peu plus de puissance que même avec le volet « recherche avancée ».


Sotchi2014

Les Jeux Olympiques d'hiver de 2014 étaient la première fois que la Fédération de Russie accueillait les Jeux d'hiver, tandis que l'Union soviétique accueillait les Jeux d'été de 1980 à Moscou. La ville hôte, Sotchi, compte 400 000 habitants et est située à Krasnodar, la troisième plus grande région de Russie.

Deux grappes

Les Jeux étaient organisés en deux groupes : un groupe côtier pour les épreuves sur glace à Sotchi et un groupe montagneux situé dans les montagnes de Krasnaya Polyana. Cela en a fait l'un des jeux les plus compacts de tous les temps, avec un temps de trajet d'environ 30 minutes entre la côte et la montagne.

Cluster côtier

Le parc olympique de Sotchi a été construit le long de la côte de la mer Noire dans la vallée d'Imeretinskaya, où tous les sites de glace, tels que le palais de glace du Bolchoï, le palais de glace de Maly, l'ovale olympique, le centre olympique de patinage de Sotchi, le centre olympique de curling, le long avec le stade central, le village olympique principal, le centre international de diffusion et le centre principal de presse, avaient été reconstruits pour les Jeux de 2014. Le parc assurait un concept très compact avec une distance moyenne de 6 km entre le village olympique et les autres sites côtiers.

Amas de montagne

Le groupe de montagnes de Krasnaya Polyana abritait tous les sports de ski et de glisse. Le concept de montagne était, encore une fois, très compact, avec seulement une distance moyenne de 4 km entre le sous-village de montagne et les sites. Il y avait aussi un sous-centre des médias dans le cluster de montagne.

CNO : 88 Comités Nationaux Olympiques + 1 Participant Olympique indépendant, un nouveau record

Les athlètes: Un nombre record de 2 780 athlètes ont été inscrits, dont plus de 40 % étaient des femmes.

Des billets: Plus de 1,1 million de billets ont été vendus.

Événements: 98 titres décernés dans 15 disciplines

Essai: 2500 tests de dopage effectués

Diffusion: Un record de 102 000 heures de diffusion sur toutes les plateformes (télévision et numérique), avec 4,1 milliards de téléspectateurs potentiels

Des médias sociaux: Plus de 2,2 millions de nouveaux abonnés sur toutes les plateformes et un total de 7,7 millions de fans sur Facebook

Participants pour la première fois

Six pays ont participé pour la première fois aux Jeux Olympiques d'hiver : Malte, le Paraguay, le Timor Leste, le Togo, les Tonga et le Zimbabwe.

Nouveaux événements

Douze nouvelles épreuves étaient disputées : patinage artistique par équipes, relais luge, relais mixte biathlon, saut à ski femmes, snowboard et ski slopestyle (hommes et femmes), ski half-pipe (hommes et femmes) et snowboard slalom parallèle (hommes et femmes).

Médailles

Des médailles ont été remportées par des athlètes de 26 Comités Nationaux Olympiques.

Avant que Sotchi ne soit nommé hôte

Sept villes, à savoir Sotchi (Fédération de Russie), Salzbourg (Autriche), Jaca (Espagne), Almaty (Kazakhstan), PyeongChang (République de Corée), Sofia (Bulgarie) et Borjomi (Géorgie)—dans l'ordre du tirage au sort— initialement soumis des candidatures pour accueillir les Jeux Olympiques d'hiver de 2014.

Affiner les candidats

Sur la base du rapport d'un groupe de travail, trois des sept villes ont été sélectionnées à l'unanimité par la commission exécutive du CIO comme villes candidates lors de sa réunion du 22 juin 2006 : Sotchi (Fédération de Russie), Salzbourg (Autriche), PyeongChang (République de Corée) .

L'élection de Sotchi

Sotchi a été élue le 4 juillet 2007 par les membres du Comité International Olympique (CIO) lors de la 119e Session à Guatemala City. Sotchi a été élu au second tour avec 51 voix, contre 47 pour PyeongChang.


Donner aux États-Unis : les Américains ont fait don d'environ 358,38 milliards de dollars à une œuvre caritative en 2014 le total le plus élevé des 60 ans d'histoire du rapport

Une économie américaine plus saine, telle que mesurée par plusieurs indicateurs, a été le moteur d'une croissance de 7,1% des dons de bienfaisance

En outre, 2014 a marqué la cinquième année consécutive où les dons ont augmenté, l'augmentation annuelle moyenne était de 5,5 % en dollars courants (3,4 % après ajustement de l'inflation).

Les quatre sources qui composent le total des dons – particuliers (72 % du total) entreprises (5 %), fondations (15 %) et legs (8 %) – ont augmenté leurs dons en 2014 à plus d'un million d'organisations caritatives américaines, indique le rapport, qui est le plus ancien et le plus complet du genre en Amérique. Donner aux États-Unis est publié par Giving USA Foundation, qui a été créée par The Giving Institute pour faire progresser la philanthropie par la recherche et l'éducation. Le rapport est recherché et rédigé par l'Indiana University Lilly Family School of Philanthropy.

« Le sommet de 60 ans pour le total des dons est une belle histoire de résilience et de persévérance », a déclaré W. Keith Curtis, président de la Fondation et président de Virginia Beach, Virginie, la société de conseil à but non lucratif The Curtis Group. « Il est également intéressant de considérer que la croissance a été généralisée, même si les critères utilisés pour prendre des décisions concernant les dons diffèrent pour chaque source. »

Curtis a déclaré que deux exemples illustrent ce point : « Les dons individuels sont affectés par le revenu disponible au niveau du ménage, la richesse et la croissance dans le S&P 500. Tous les trois ont augmenté l'année dernière, tout comme le montant dépensé par les gens en général, pas seulement pour les dons de bienfaisance. Les décisions de dons des entreprises, en revanche, ont toujours été motivées par les variations des bénéfices avant impôts et du PIB. D'autres facteurs pourraient affecter le temps qu'ils donnent – ​​et des recherches plus poussées le diront.

"Avec pratiquement tous les indicateurs économiques mesurés montrant une croissance, je pense qu'il est sûr de conclure qu'ils ont joué un rôle important dans la réussite de 2014 une année record pour les dons de toutes les sources", a-t-il ajouté.

2014 Dons de bienfaisance par source :

  • Les dons individuels, 258,51 milliards de dollars, ont augmenté de 5,7 % en dollars courants (et de 4,0 % après ajustement de l'inflation) par rapport à 2013.
  • Les dons aux fondations, 53,97 milliards de dollars, étaient de 8,2 % plus élevés qu'en 2013 (l'augmentation était de 6,5 % après ajustement en fonction de l'inflation).
  • Les dons de legs, 28,13 milliards de dollars, ont augmenté de 15,5% (13,6% après ajustement en fonction de l'inflation) par rapport à 2013.
  • Les dons d'entreprise, 17,77 milliards de dollars, ont augmenté de 13,7% (11,9% après ajustement en fonction de l'inflation) par rapport aux dons de 2013.

« Alors que nous marquons la cinquième année consécutive de croissance du total des dons, il est également encourageant de constater que toutes les catégories de récipiendaires sauf une ont enregistré des gains généralement sains l'année dernière », a déclaré Amir Pasic, Ph.D., doyen de l'école. « Bien que les circonstances varient d'une organisation à l'autre, il semble que le secteur à but non lucratif dans son ensemble puisse enfin se concentrer sur l'expansion des dons plutôt que de regagner le terrain perdu. »

Observations sur 2014 donnant :

  • Les dons importants — 200 millions de dollars ou plus — ont eu un impact important"Nous avons vu plusieurs très gros dons supérieurs à 200 millions de dollars - quelques-uns étaient supérieurs à 500 millions de dollars et un près de 2 milliards de dollars - en 2014", a déclaré Patrick Rooney, Ph.D., doyen associé pour les affaires académiques et la recherche à l'école. « La majorité de ces « méga-cadeaux » ont été offerts par des entrepreneurs technologiques relativement jeunes. Ces dons ont un impact élevé et répondent à de nombreux problèmes critiques de notre époque, en particulier la recherche médicale. »
  • L'augmentation des dons individuels (5,7 %) a eu le plus grand impact

Les 5,7% de plus que les particuliers ont donné en 2014 par rapport à 2013 ont représenté 58% de la croissance totale des dons de l'année dernière.

  • Fondation donnant à la hausse les trois types de cadeaux 2014 Non seulement le total des dons des fondations a augmenté de 8,2 % en 2014, les dons des trois types (communauté, indépendant et opérationnel) ont également augmenté. Les changements annuels dans cette catégorie sont principalement influencés par les subventions de fondations indépendantes. Leurs dons en 2014 étaient de 7,8 % plus élevés qu'en 2013 et représentaient 74 % du total de la catégorie. les dons ajustés ont augmenté au-delà de leur pic antérieur, un peu de prudence s'impose. « Comme trois des quatre sources de dons n'ont pas encore dépassé leurs niveaux de pointe précédents, seuls les dons de base atteignant leur sommet antérieur, il est encore trop tôt pour dire si les dons totaux se maintiendront au-dessus du niveau d'avant la récession. » Cela étant dit , nous sommes optimistes que les dons reviendront bientôt et dépasseront les niveaux élevés observés avant la Grande Récession dans toutes les catégories analysées dans Nous donnantA », a-t-il déclaré.

2014 Dons de bienfaisance aux bénéficiaires

Le revers de la médaille d'où proviennent les dons de bienfaisance, bien sûr, c'est où vont ces dons. Donner aux États-Unis la recherche couvre ce qui se passe dans neuf catégories différentes d'organismes de bienfaisance, voici à quoi ressemblait 2014 pour chacune :

  • Religion - à 114,90 milliards de dollars en 2014, ce qui donne une augmentation de 2,5% en dollars courants, et un modeste 0,9% après ajustement pour l'inflation.
  • Les dons pour l'éducation ont augmenté à 54,62 milliards de dollars, soit 4,9 % de plus en dollars courants que le total de 2013. L'augmentation corrigée de l'inflation était de 3,2 %.
  • Services sociaux—son total de 42,10 milliards de dollars était de 3,6 % plus élevé, en dollars courants, qu'en 2013. L'augmentation corrigée de l'inflation était de 1,9 %.
  • Santé : l'estimation de 30,37 milliards de dollars pour 2014 était de 5,5 % plus élevée, en dollars courants, que l'estimation de 2013. Après ajustement de l'inflation, l'augmentation était de 3,8 %.
  • Arts/Culture/Humanités—d'une valeur estimée à 17,23 milliards de dollars, la croissance en dollars courants était de 9,2 % en 2014. Ajustée pour tenir compte de l'inflation, l'augmentation était de 7,4 %.
  • Environnement/Animaux—L'estimation de 10,50 milliards de dollars pour 2014 était en hausse de 7,0 % en dollars courants et de 5,3 % après ajustement pour tenir compte de l'inflation, par rapport à 2013.
  • Avantage pour la société publique—l'estimation de 26,29 milliards de dollars pour 2014 a augmenté de 5,1 pour cent en dollars courants par rapport à 2013. Après ajustement pour l'inflation, l'augmentation était de 3,4 pour cent.
  • Les fondations, estimées à 41,62 milliards de dollars en 2014, les dons ont augmenté de 1,8 % en dollars courants et de 0,1 % après ajustement de l'inflation.
  • Affaires internationales—l'estimation de 15,10 milliards de dollars pour 2014 a diminué de 2,0 %, en dollars courants, par rapport à 2013. La baisse était de 3,6 % après ajustement pour l'inflation.

En plus de ce qui précède, 2 % du total de 2014 – 6,42 milliards de dollars – sont allés à des particuliers, en grande partie par le biais de dons en nature de médicaments via des programmes d'aide aux patients.

Six des neuf catégories ont vu les dons atteindre des records l'an dernier après ajustement de l'inflation : religion, éducation, services sociaux, santé, arts/culture/humanités et environnement/animaux.

« Ce n'est pas seulement fantastique de voir une croissance significative du total des dons, il est également encourageant de constater que six types d'organisations à but non lucratif – les deux tiers de celles couvertes par Giving USA – ont atteint des sommets historiques l'année dernière », a déclaré David H. King, CFRE , président du cabinet de conseil basé à Atlanta Alexander Haas et président de l'Institut.

"Bien que la croissance globale soit révélatrice d'une philanthropie robuste envers un large éventail d'organisations à but non lucratif et, par conséquent, de tous les bateaux qui s'élèvent avec la marée, nous serions négligents de passer sous silence ce qui se passe avec les dons à la religion. Bien que les dons en 2014 aient atteint un nouveau sommet de 114,90 milliards de dollars et, comme toujours, représentaient le pourcentage le plus élevé de dons, le fait est que cette catégorie poursuit sa chute spectaculaire de 30 ans en pourcentage du total des dons. En fait, il est passé de 53 % de tous les dons en 1987 à 32 % du total en 2014. »

Les dons aux fondations, les bénéfices de la société publique et les affaires internationales n'ont pas encore atteint ou dépassé des niveaux record. Una Osili, Ph.D., directrice de recherche à l'école, a déclaré que plusieurs tendances notables affectaient les dons à ces trois secteurs.

« Nous avons constaté un ralentissement spectaculaire des dons pour soutenir les plus grands fonds nationaux conseillés par les donateurs en 2014. Cela a peut-être légèrement freiné les dons au sous-secteur des prestations de la société publique », a-t-elle déclaré. « Nous savons également que les dons à certaines organisations caritatives intermédiaires – celles qui redistribuent leurs fonds à d'autres organisations – ont connu une croissance faible ou nulle ces dernières années. »

En ce qui concerne les affaires internationales, « les donateurs semblent porter une attention accrue aux causes nationales ces dernières années », a déclaré Osili, « en raison des besoins accrus aux États-Unis. De plus, les dons aux affaires internationales en 2014 peuvent avoir été affectés par le fait que il n'y a pas eu de catastrophe naturelle internationale majeure de l'ampleur que nous avons connue ces dernières années, ce qui tend à influencer les dons à cette catégorie.

"La tendance des très gros dons aux fondations s'est maintenue ces dernières années, donc les dons aux fondations sont sur le point d'atteindre à nouveau un point culminant", a déclaré Osili. « Les dons aux fondations ont culminé en 2007, lorsqu'ils ont atteint un total corrigé de l'inflation de 43 milliards de dollars. Cette année-là, plusieurs dons extraordinairement importants – dont plusieurs supérieurs à 500 millions de dollars et un autre dépassant 1 milliard de dollars – ont été pris en compte dans le total. »

Autres observations sur les dons aux bénéficiaires :

  • Donner à la religion le déclin au fil du temps en pourcentage du total reflète que moins d'Américains s'identifient actuellement à une religion, assistent à des services religieux ou donnent aux lieux de culte. Ces effets ont été notés parmi les groupes d'âge plus jeunes de la génération du baby-boom qui semblent suivre le même chemin.
  • Les dons de services à la personne ont augmenté chaque année depuis 2006, après ajustement en fonction de l'inflation. Bien que la croissance ait été modeste ces dernières années, cette catégorie, qui fournit des services essentiels aux ménages, aux jeunes et aux communautés à faible revenu, continue d'être d'une importance capitale pour les Américains lorsqu'il s'agit de décisions en matière de dons de bienfaisance.
  • Les dons dans deux catégories—arts/culture/humanités et environnement/animaux—ont connu la croissance la plus rapide l'an dernier parmi les neuf en plus, aucune n'a connu de baisse (en dollars courants) depuis la fin de la récession.
  • Donner à l'éducation continue d'être fort, et à l'enseignement supérieur en particulier. Son total de 2014 comprend plusieurs dons de plusieurs millions de dollars, dont deux de plus de 100 millions de dollars. Ce dernier a soutenu la recherche médicale sur les campus universitaires.

« La croissance en 2014 parmi huit des neuf types d'organisations caritatives est une bonne nouvelle pour le secteur philanthropique dans son ensemble », a déclaré Curtis. « La croissance peut être attribuée, en partie, à la façon dont les organismes de bienfaisance ont travaillé plus intelligemment pendant des périodes difficiles. Les organisations à but non lucratif s'assurent de plus en plus d'avoir de solides arguments en faveur du soutien, communiquent fréquemment avec les donateurs et fournissent la preuve de l'impact des dons de bienfaisance.

« Maintenant qu'il semble y avoir un peu de marge de manœuvre, j'encouragerais les organismes de bienfaisance à poursuivre toutes ces bonnes habitudes et à veiller à ce qu'ils restent enracinés dans le cadre de leur philosophie organisationnelle. S'ils le font, le succès devrait continuer.

NOTES AUX EDITEURS

Les membres des médias peuvent demander des tableaux de données sur 40 ans qui montrent les sources de contributions par année en dollars courants et corrigés de l'inflation et la répartition des dons par type de catégorie de destinataires, également en dollars courants et corrigés de l'inflation. Des données sont également disponibles montrant les dons totaux en pourcentage du produit intérieur brut, les dons des particuliers en pourcentage du revenu disponible et les dons des entreprises en pourcentage des bénéfices avant impôts des entreprises.

La citation demandée pour Donner aux États-Unis est Giving USA 2015 : le rapport annuel sur la philanthropie pour l'année 2014, une publication de Giving USA Foundation, 2015, recherchée et rédigée par la Lilly Family School of Philanthropy de l'Indiana University. Disponible en ligne sur http://www.givingusa.org.

À propos de la Giving USA Foundation™ et du Giving Institute

2015 sert d'année de référence pour la Giving USA Foundation™ (www.givingusa.org) et l'organisation qui l'a créée, The Giving Institute (www.givinginstitute.org)

Pour l'Institut, dont les membres sont des consultants d'organisations à but non lucratif, 2015 marque le 80e anniversaire de la création par 11 entreprises d'une association professionnelle axée sur les conseils éthiques en matière de collecte de fonds. Cette mission demeure et son Code d'éthique est un modèle dans le domaine.

L'initiative de service public du groupe - mesurer et rendre compte des dons de bienfaisance en Amérique - a commencé avec le premier des 60 rapports annuels consécutifs, connus familièrement sous le nom de Giving USA. L'Institut a formé Giving USA Foundation™ en 1985 pour faire progresser la recherche, l'éducation et la compréhension du public de la philanthropie.

Basés à Chicago, la Fondation et l'Institut prévoient de poursuivre leurs missions respectives et liées pour les décennies à venir.

Comment obtenir Donner aux États-Unis 2015

Giving USA 2015 : le rapport annuel sur la philanthropie pour l'année 2014, sera disponible en téléchargement le 16 juin 2015 sur www.givingusa.org. Un résumé analytique gratuit, Highlights, sera également disponible à cette date.

Les clients peuvent choisir parmi un certain nombre de produits Giving USA 2015, y compris le rapport complet, disponible en format numérique et de poche, un diaporama PowerPoint, les tableaux de données et le résumé gratuit des faits saillants.

Giving USA Foundation™ publie périodiquement des rapports détaillés (Spotlights) sur différents aspects des tendances en matière de dons de bienfaisance et de collecte de fonds. Visitez www.givingusa.org pour les sujets disponibles, les prix varient.

À propos de l'Indiana University Lilly Family School of Philanthropy

La Lilly Family School of Philanthropy de l'Indiana University se consacre à l'amélioration de la philanthropie pour améliorer le monde en formant et en permettant aux étudiants et aux professionnels d'être des innovateurs et des leaders qui créent un changement positif et durable. L'école propose une approche globale de la philanthropie à travers ses programmes académiques, de recherche et internationaux et à travers The Fund Raising School, Lake Institute on Faith & Giving et le Women's Philanthropy Institute. Pour plus d'informations, visitez www.philanthropy.iupui.edu.

Donner aux États-Unis Méthodologie

Donner aux États-Unis les estimations reposent principalement sur des méthodes économétriques développées par des chercheurs de premier plan en philanthropie et dans le secteur à but non lucratif et sont examinées et approuvées par les membres du Donner aux États-Unis Conseil consultatif de méthodologie (ACM). Les membres de l'ACM comprennent des directeurs de recherche d'organisations nationales à but non lucratif, ainsi que des universitaires de disciplines telles que l'économie et les affaires publiques, qui sont tous impliqués dans l'étude de la philanthropie et du secteur à but non lucratif.

L'Indiana University Lilly Family School of Philanthropy prépare toutes les estimations en Donner aux États-Unis pour la fondation Giving USA. Donner aux États-Unis développe des estimations pour les dons par type de donateur (sources) et pour les organisations bénéficiaires classées par sous-secteurs (utilisations). La plupart de Donner aux États-Unis les estimations annuelles sont fondées sur des analyses économétriques et des tableaux de données fiscales, d'indicateurs économiques et de données démographiques. Les données relatives aux dons des fondations proviennent du Foundation Center.

Courant Donner aux États-Unis les estimations sont élaborées avant que les données fiscales finales, certains indicateurs économiques et certaines données démographiques ne soient disponibles. Les estimations sont révisées et mises à jour au fur et à mesure que les versions finales de ces données deviennent disponibles. Les estimations finales sont généralement élaborées deux à trois ans après leur diffusion initiale.


7 février 2014 Jour 18 de la Sixième Année - Histoire

L'amour est dans l'air, et cela signifie que les panneaux de l'église communiquent maladroitement l'amour de Jésus, les adolescents se recroquevillent devant leurs petites amies / pères et les couples mariés attendent deux heures pour une cuisine italienne médiocre pendant que leurs enfants terrorisent leurs baby-sitters.

Cependant, pour certains, la Saint-Valentin n'est pas faite que de chocolats et de roses. C'est une journée difficile pour certains car elle leur rappelle une rupture récente ou un divorce difficile.

Quand il s'agit de mariage et de divorce, les gens sont attirés par des statistiques choquantes.

Mais que disent vraiment les statistiques ? Les chrétiens divorcent-ils aussi souvent que le reste du monde, voire plus ? Le mariage heureux est-il encore possible ? Comment quelqu'un peut-il réellement être heureux dans le mariage?

Voyons quelques recherches :

Ce que la recherche montre sur le mariage et le divorce

L'une des déclarations les plus courantes que j'ai vues est "Les chrétiens divorcent au même rythme que les non-chrétiens", donnant sans aucun doute au monde une autre occasion de crier "Hypocrite!" C'est une déclaration controversée qui va sûrement attirer les yeux et les pages vues, mais à quel point est-il précis ? Certains sociologues rapportent même que les conservateurs religieux divorcent Suite que le reste de la société.

De plus, nous avons tous entendu dire que vous avez 50% de chances de divorcer, car, vous savez, 1 mariage sur 2 se termine par un divorce.

Pourtant, les recherches trouvées dans Les chrétiens sont des hypocrites remplis de haine. et autres mensonges qu'on vous a dit, montre que les couples qui sont actifs dans leur foi sont beaucoup moins susceptibles de divorcer. Les couples catholiques étaient 31 % moins susceptibles de divorcer, les couples protestants 35 % moins susceptibles et les couples juifs 97 % moins susceptibles, ce qui en soi est assez impressionnant, je dois dire.

Dans un article récent sur Canon et la culture que j'ai présenté hier dans mon Morning Roundup, Andrew Walker interviewe le Dr Bradford Wilcox, directeur du National Marriage Project, et lui pose la question : "Les conservateurs religieux divorcent-ils vraiment plus que les libéraux religieux, ou plus que les personnes qui n'ont aucune affiliation religieuse ? » répond le Dr Wilcox,

Jusqu'à un certain point, oui. L'article constate que les protestants conservateurs, et les comtés avec des proportions plus élevées de protestants conservateurs, sont en effet plus susceptibles de divorcer par rapport aux Américains dans d'autres traditions traditionnelles, du protestantisme principal au mormonisme en passant par le catholicisme. Mais je mentionnerai deux mises en garde qui n'ont pas été reconnues par les traitements médiatiques populaires, tels que l'article de Michelle Goldberg dans La nation:

1. Cette étude révèle également que les Américains non affiliés à la religion et les comtés avec des proportions plus élevées d'Américains non affiliés sont les le plus susceptible de divorcer. Alors la religion en soi n'est pas le problème et, en effet, la laïcité semble être plus propice au divorce que le protestantisme conservateur.

2. Un nouvel article du sociologue Charles Stokes dans www.family-studies.org suggère que le problème ici est principalement avec les protestants conservateurs nominaux et ceux qui fréquentent rarement ou jamais. Ce sont ces nominal les protestants conservateurs&mdashe.g., le couple Southern Baptist au Texas qui assombrissent rarement la porte d'une église&mdashqui sont beaucoup plus susceptibles de divorcer.

Et, pendant que nous abordons les statistiques, permettez-moi d'ajouter qu'aucune étude digne de confiance n'a révélé que 50% des mariages se terminent par un divorce, mais cela ne l'empêche pas de se propager parce que les gens aiment les mauvaises statistiques. (Le New York Times explique un peu cette statistique ici.)

Gardez à l'esprit que lorsque vous entendez une statistique qui n'a pas de sens, comme aller à l'église, vous êtes plus susceptible de divorcer, contrairement à de nombreuses autres études, ne vous précipitez pas pour supposer que c'est vrai. C'est souvent plus compliqué que les premières informations.

Alors, un mariage heureux est-il possible ? Quelqu'un, chrétien ou non, peut-il être heureux dans son mariage ?

Ce que la recherche montre sur le fait d'avoir un mariage solide

Shaunti Feldhahn est une chercheuse sociale formée à Harvard, conférencière populaire et auteure à succès de Pour les femmes seulement et un certain nombre d'autres livres.

Je suis reconnaissant que Shaunti Feldhahn soit avec moi à la convention annuelle des National Religious Broadcasters ici à Nashville dans quelques semaines, et que j'aie l'opportunité de l'interviewer pour le programme Praise the Lord de TBN à la fin de ce mois.

Dans son dernier livre, Les secrets surprenants des mariages très heureux, Shanti compile des statistiques et mène ses propres recherches sur le mariage, et plus précisément sur ce qui fait un mariage heureux.

Ses découvertes statistiques et les implications de ces découvertes sont fascinantes.

Voici quelques statistiques que j'ai trouvées particulièrement intéressantes en ce qui concerne la foi et le mariage :

  • 53 % des couples très heureux sont d'accord avec l'affirmation selon laquelle « Dieu est au centre de notre mariage » (contre 7 % des couples en difficulté).
  • 30% des couples en difficulté ne sont pas d'accord avec l'affirmation, "Dieu est au centre de notre mariage."

Elle écrit : "Les couples très heureux ont tendance à mettre Dieu au centre de leur mariage et à se concentrer sur Lui, plutôt que sur leur mariage ou leur conjoint, pour l'épanouissement et le bonheur" (p. 178, Mariages très heureux). (Voir son livre pour la méthodologie.)

Le Dr Wilcox constate que les « protestants conservateurs actifs » qui fréquentent régulièrement l'église sont en réalité 35 % moins susceptibles de divorcer que ceux qui n'ont aucune préférence religieuse.

Dans tous les cas, remarquez l'élément actif de l'engagement de foi.

Les chrétiens "nominaux", cependant, ceux qui se disent simplement chrétiens mais ne s'engagent donc pas activement dans la foi, sont en réalité 20% Suite susceptibles que la population générale de divorcer&mdash peut-être y a-t-il un lien entre monter un spectacle dans le contexte religieux et relationnel.

Alors concrètement, que pouvons-nous faire ? Comment pouvons-nous avoir un mariage fort et heureux? Je ne suis marié que depuis 26 ans, mais j'ai beaucoup appris.

Quelques conseils

Eh bien, puisque c'est la Saint-Valentin, je vais partager ma propre relation amoureuse avec Donna. Nous ne sommes pas parfaits, mais voici 10 principes de base que j'ai appris au cours de plus de 25 ans de mariage qui peuvent être utiles à considérer en tant que couple marié ou même en tant que personne célibataire qui envisage de se marier et de servir ou de diriger un homme ou une femme dans alliance d'amour pour le reste de votre vie.

  1. Le mariage vaut l'investissement.
  2. Vous devez investir dans un mariage pour qu'il en vaille la peine.
  3. Choisir votre partenaire de mariage est la décision humaine la plus importante que vous prendrez jamais.
  4. La plupart des combats portent sur des choses stupides qui n'ont pas d'importance.
  5. La plupart des arguments sont résolus lorsque les deux personnes sont plus soucieuses d'être en couple que d'avoir raison.
  6. Le sexe est essentiel à une relation conjugale.
  7. Les pratiques (comme les rendez-vous galants, les longues conversations et les voyages ensemble) renforcent votre mariage.
  8. Les enfants sont géniaux, mais stressez votre mariage.
  9. Ne vous couchez jamais en colère.
  10. Tu as besoin de Jesus.

Vous pouvez en savoir plus sur ces 10 conseils ici.

Des mariages heureux et forts sont certainement possibles, mais cela demande du travail et des efforts continus. Nous sommes tous des pécheurs qui ont besoin d'un Sauveur, et lorsque vous associez deux pécheurs dans une relation comme le mariage, cela devient parfois difficile.

Notre péché supplante le sacrifice par l'égoïsme dans nos mariages. Si nous voulons faire l'expérience du mariage tel que Dieu l'a créé, reflet de son amour sacrificiel et de sa direction de l'Église, nous devons le garder au centre de nos mariages.

Votre conjoint n'est pas votre Sauveur, Jésus l'est. Vivez cette vérité et votre mariage prospérera plus probablement.

Chris Martin, my blog guy, contributed to this post, including the picture that is of him and Susie, his wife!


Q: What is FUT United for FIFA 15 ?
A: FUT United is an event that EA organizes for FIFA 15 Ultimate Team players.

Q: Why EA Sports is making a new edition of FUT United for FIFA 15 ?
A: To celebrate the sixth anniversary of Ultimate Team mode.

Q: When the second edition of FUT United will take place ?
A: Between February 6 5pm (UK time) and February 8 5pm (UK time), 2015.

Q: How the fifth anniversary of Ultimate Team was celebrated ?
A: With the ‘Five Years of FUT’ campaign. You can check all the details here.

Q: Which are the highlights of FUT United for FIFA 15 ?
A: FUT United is know by three main offers: the chance to get VIP tickets for a La Liga match or win 1 million coins a special tournament and special Happy Hours.

Q: Will EA Sports release free packs to everyone ?
A: Since they gave five free packs last year, it is likely to happen something similar again. However, it seems that EA will not do it.



Q: What exactly are the prizes ?
A: One package which includes includes round-trip airfare and accommodations for two people to see a La Liga match and unique ten winners of 1 million coin prize packs for use in FIFA 15 Ultimate Team.

Q: Which match are this one ?
A: Barcelona vs Real Madrid (March 22).

Q: How can I be eligible for these prizes ?
A: Play and win any FIFA Ultimate Team match (which includes the mode’s introductory match, seasons, tournaments and challenges, both online and off) in FIFA 15.

Q: This contest is valid for which countries ?
A: Austria, Bulgaria, Canada (excluding Quebec) Chile, France, Germany, New Zealand, Norway, South Africa, South Korea, Taiwan, Thailand, United Kingdom, the United States (including the District of Columbia and excluding Florida and New York).

Q: When do I need to win a match to get the chance to win these prizes ?
A: Between 7PM GMT on February 6, 2014 and 11:59PM GMT on February 8, 2015.

Q: These prizes are available for all platforms ?
R : Oui. Players of Playstation 3, Playstation 4, XBox 360, XBox One and PC can win it.

Q: How is the FUT United Tournament ?
A: It is a on line / single player tournament that takes place during the weekend and with good prizes. You can know more about it here.

Q: Which Happy Hours takes place during the FUT United for FIFA 15 weekend ?
A: Probbaly 15, 25k and 50k packs. Check here all the details.

Q: What will happen to the market due to the second edition of FUT United for FIFA 15 ?
A: Most of the prices will go down, especially during the best Happy Hours and gifts. Don’t expect a crash like happened with Black Friday and FUTMas.

Q: Where I can know more about FUT 15 United ?
A: Here.

Q: Where I can know more about FUT United for FIFA 15 (first edition), FIFA 14 and FIFA 13 ?
A: Here, here and here.


Click in the image to know the details about the first edition of FUT United for FIFA 15,


7 Biggest Earthquakes in California History—Napa's Not Even Close

The state has been home to many of the highest magnitude shake-ups in the contiguous United States.

The earthquake that rattled Napa Valley wine country early Sunday morning clocked in at a magnitude 6.0. That was big enough to be felt across the Bay Area and to damage buildings, spark fires, and cause injuries in this populated region.

But it was far from the biggest in a state that was home to five of the ten biggest quakes on record in the lower 48 U.S. states. (Related: "What Caused California's Napa Valley Earthquake? Faults Explained.")

Sunday's shake-up was one of the largest to strike northern California since the magnitude 6.9 Loma Prieta quake in 1989. But quakes of magnitude 6.0 and greater are not uncommon historically along California's network of faults, notably the San Andreas.

The buildup and periodic release of seismic pressure along the northern San Andreas fault in the 1800s produced a series of magnitude 6.0 or greater earthquakes, leading up to the famous 1906 San Francisco magnitude 7.8 earthquake, says John Rundle, a geophysicist at the University of California, Davis. And that pressure is building again, seismologists think. "History will not necessarily repeat itself, but we might see something similar," he added.

As for the biggest quakes in recorded history, size estimates vary. Over the past century, the ways that earthquake magnitude and intensity are recorded have changed with improving seismic measurements. The well-known Richter scale was devised in the 1930s to describe the relative sizes of earthquakes in southern California. In the 1970s, the moment magnitude scale was introduced to describe the physical size of an earthquake, and is preferred for very large earthquakes.

Here are the biggest earthquakes in California's recorded history, according to magnitude estimates from the U.S Geological Survey.

1. Fort Tejon January 9, 1857
Magnitude 7.9

Often compared to the devastating 1906 San Francisco earthquake, the Fort Tejon quake actually caused larger average ground movements than the more famous 1906 quake. Horizontal displacement along the fault was as much as 29.5 feet (9 meters). The rupture, which shook the San Andreas fault north of Los Angeles, set off tremors felt throughout northern and southern California and inland as far east as Las Vegas. One person died when an adobe house collapsed.

2. Owens Valley March 26, 1872
Magnitude 7.4

Twenty-seven people were killed when a row of houses collapsed in Lone Pine, east of the Sierra Nevada mountains, in the early morning. Both dip-slip and strike-slip faulting, referring to vertical and horizontal movements of the Earth's crust, occurred on the Owens Valley fault, moving the ground horizontally as much as 23 feet (seven meters) and vertically an average of three feet (one meter). The earthquake was felt throughout California and into Nevada. It stopped clocks in San Diego and caused an estimated $250,000 of property loss, a large amount of money at the time.

3. Imperial Valley February 24, 1892
Magnitude 7.8

Ground fissures and rock slides, crumbled adobe and plaster, and some 155 tremors followed this quake that struck near Baja, California. Both dip-slip and strike-slip movement probably produced the earthquake on the Laguna Salada fault. Aftershocks continued every few days through April 1892. But the earthquake affected a largely uninhabited region, and no deaths were reported.


Best of H+: Total Gender Change within a Decade

[Editor’s note: recent medical developments such as growing a vagina in a laboratory, advances in gender prosthetics, creating sperm from skin cells, etc. suggest this article is worthy of re-read and a place in the very Best of H+.]

Recently I made a bet with a member of the Institute for Ethical and Emerging Technologies. That bet sounded to him like I was being wildly optimistic, and he jumped at it, thinking it was a sure bet that I would lose.

That bet was that by the end of this decade, medical technology would be able to change the gender of anyone to the opposite gender, with full reproductive abilities of the new gender.

That probably sounds wildly optimistic to most of you as well, but not to me. To be honest, I think the deck is stacked in my favor. Pourquoi? Because we are a lot closer to realizing this achievement than most of you probably realize.

To illustrate, take a look at this recent Wired article, which describes the current ability to use stem cells mixed with the fat from a patient’s own body to grow additional breast mass in women or to regrow breasts damaged by cancer. But that’s really very unimportant, because the real breakthrough is that this can be done for nearly every kind of tissue. It’s still at a primitive stage, but scientists already learned how to “program” the stem cells to become different types of tissue. They’ve made progress in making heart repairs , functional liver tissue, blood, teeth, bone, muscle, and they have even made progress on discovering how to manipulate stem cells to enable them to divide continuously. This is a small sampling of the various breakthroughs made in just the last few years in hundreds of labs all over the world. If you understand the implications of all those various articles, it is easy to see that we are learning how to program stem cells to do nearly anything that our body programs them to do. Each step of learning how to program stem cells leads to greater knowledge of how to control them more precisely.

But stem cells alone are not the only medical advances that are being made. Another major breakthrough going on in the medical field is in the improving abilities we are gaining in 3D printing. Not only have we discovered that stem cells can be programmed to repair already existing tissue, we are using modified inkjet printers to lay down layer after layer of them in a pattern, and to basically “print” biological tissue that will “grow” together into a complete organ.

Another technique being researched is the creation of “Biological Legos” in which stem cells are embedded in a block of “glue” which holds the cells together while they form natural intercellular bonds. Yet another technique is to use an already existing “scaffold” and fill the spaces with stem cells, growing a precisely shaped piece of tissue.

So not only are we learning to tell stem cells what to become, but we are learning how to dictate the shape of the tissues as well. The implications for plastic surgery should be obvious. Stem cells seem to offer us the promise that we will soon be able to restore the human body to the exact same state it was in prior to injury, enable us to regrow lost limbs, grow replacement organs on demand, and even reconstruct missing or lost tissue for reconstructive surgery. Soon, a mastectomy might routinely remove the cancer, and rebuild a healthy breast identical to the one removed. A heart attack might lead to a regenerated heart healthier after the attack than it was before, and even such routine needs like blood transfusions might be made by pulling your own stem cells to create a personalized supply.

But even this is pretty tame once you combine stem cells with the increasing complexity of automation, because a da Vinci surgeon robot is not going to remain under human control for very long. So think about those articles above, about how we are learning to guide stem cells to become nearly any tissue. Think about the day we can tell stem cells precisely what to become, and to grow in precise shapes. Then think about an autosurgeon connected to a sensor system allowing it to make a complete map of a human body in real time, as it is fed a body map for a desired shape. A decade from now, a plastic surgeon is likely to use body modeling software developed by MMOs and VR to enable you to decide precisely how you want to look, and then supervise the da Vinci autosurgeon as it uses your own body fat and skin cells to produce a stock of programmable stem cells, and then performs hundreds or even thousands of minimally invasive microsurgeries to place those programmed cells throughout your body, where they will become extra muscle mass, larger breasts, repair damaged internal organs, etc., allowing your future self the option of “resculpting” your personal appearance.

“But wait,” you say, “wasn’t this article about changing sex? So you’re saying that changing sex could be done this way too?”

Oui. However, just being able to control stem cells to the point that we can dictate what kind of cell they become, and what shape they will have at maturity isn’t all that’s involved. There are additional differences that have to be addressed in changing sex, such as hormones, biological function and reproductive function. But researchers have already discovered how to tell ovaries to become testes. While this is not as easy to reverse as you might think, because according to this study the ovaries apparently have to “fight” to stay ovaries, we are making great strides in understanding these various chemical and genetic “triggers”, including such seemingly unimportant ones as the triggers that promote the growth of blood vessels to various types of tissue. We’re also making progress at creating “artificial” ovaries, and stem cells have been successfully used to give rabbits larger penises.

This means that as we learn to control what a stem cell becomes, we will more than likely learn how to tell them to become male or female specific organ structures as well as more generic organs. With the abilities of cell printers to be able to make internal organs, an ability that I expect to replace organ transplants by mid to late decade, the ability to “print” sex organs seems assured. It’s rabbit penises now, but can you really believe that men won’t pay to get bigger sex organs even more than women pay to have bigger breasts? Especially when it becomes a matter of a single visit to a surgeon’s office that will heal faster than a vasectomy?

So, in a decade, I think it is quite likely that the patient seeking to alter their gender would start by seeing their surgeon, who would take a complete scan of the person. This scan would then be entered in to a program that would allow the patient and the surgeon to transform the patient’s body into the precise appearance desired. Once the body shape has been defined, the program would determine what changes would be needed, the amounts and types of stem cell stocks needed, the minimal surgery needed to reroute the urinary tract, nerves, etc. and then would proceed to extract the samples needed to create stem cell stocks. The creation of the proper organs would then begin, using a 3d printer to create the needed tissues. Once sufficient stocks were cultured the patient would be placed into the autodoc and, as the doctor supervised, be transformed.

It’s possible that even such steps as printing the organs might be unneeded as the autosurgeon might be able to construct the needed organs in situ.

This ability to control stem cells is why I think I’m stacking the deck. We already know quite a bit about how to do so, and the rate at which that we are making progress, as well as the potential uses for controllable stem cells, makes this a medical technology that will be developed much further over the next few years. Regenerative medicine not only promises to help cure such issues as heart disease and spinal cord injuries, but to grow replacement organs, replace missing and damaged tissue, and even to potentially allow such abilities as replacing missing limbs. It’s a vitally important area of research, and as Wired points out, with such “frivolous” uses as breast enhancement, and the eventual penile enhancement so close to market, it’s going to be the biggest medical money-maker of the next decade. It’s just one small part of the numerous advances that will be made in the next decade, but it’s one that is likely to make an enormous change to our social dynamics. Unlike silicone, there is no “unnaturalness” to a stem cell breast enhancement, and I’m certain that the ability to make any size breasts will likely emerge before mid-decade. Combine that with the ability to make bigger penises, which I also expect to come along mid-decade, and plastic surgery is likely to become as acceptable as getting a new hairstyle. As we continue to make progress, and gain further abilities to use stem cells to heal, regrow, or reshape the body, more people are likely to use them to make themselves look more attractive, enhance their bodies, or even to rejuvenate and repair the effects of aging. The potential uses for stem cells are enormous and, relatively speaking, changing someone’s sex is just one small possibility in thousands.


February 7, 2014 Day 18 of the Sixth Year - History

29 “On the tenth day of the appointed month in early autumn, [a] you must deny yourselves. [b] Neither native-born Israelites nor foreigners living among you may do any kind of work. This is a permanent law for you. 30 On that day offerings of purification will be made for you, [c] and you will be purified in the Lord ’s presence from all your sins. 31 It will be a Sabbath day of complete rest for you, and you must deny yourselves. This is a permanent law for you. 32 In future generations, the purification [d] ceremony will be performed by the priest who has been anointed and ordained to serve as high priest in place of his ancestor Aaron. He will put on the holy linen garments 33 and purify the Most Holy Place, the Tabernacle, the altar, the priests, and the entire congregation. 34 This is a permanent law for you, to purify the people of Israel from their sins, making them right with the Lord once each year.”

Moses followed all these instructions exactly as the Lord had commanded him.

Prohibitions against Eating Blood

17 Then the Lord said to Moses, 2 “Give the following instructions to Aaron and his sons and all the people of Israel. This is what the Lord has commanded.

3 “If any native Israelite sacrifices a bull [e] or a lamb or a goat anywhere inside or outside the camp 4 instead of bringing it to the entrance of the Tabernacle [f] to present it as an offering to the Lord , that person will be as guilty as a murderer. [g] Such a person has shed blood and will be cut off from the community. 5 The purpose of this rule is to stop the Israelites from sacrificing animals in the open fields. It will ensure that they bring their sacrifices to the priest at the entrance of the Tabernacle, so he can present them to the Lord as peace offerings. 6 Then the priest will be able to splatter the blood against the Lord ’s altar at the entrance of the Tabernacle, and he will burn the fat as a pleasing aroma to the Lord . 7 The people must no longer be unfaithful to the Lord by offering sacrifices to the goat idols. [h] This is a permanent law for them, to be observed from generation to generation.

8 “Give them this command as well. If any native Israelite or foreigner living among you offers a burnt offering or a sacrifice 9 but does not bring it to the entrance of the Tabernacle to offer it to the Lord , that person will be cut off from the community.

10 “And if any native Israelite or foreigner living among you eats or drinks blood in any form, I will turn against that person and cut him off from the community of your people, 11 for the life of the body is in its blood. I have given you the blood on the altar to purify you, making you right with the Lord . [i] It is the blood, given in exchange for a life, that makes purification possible. 12 That is why I have said to the people of Israel, ‘You must never eat or drink blood—neither you nor the foreigners living among you.’

13 “And if any native Israelite or foreigner living among you goes hunting and kills an animal or bird that is approved for eating, he must drain its blood and cover it with earth. 14 The life of every creature is in its blood. That is why I have said to the people of Israel, ‘You must never eat or drink blood, for the life of any creature is in its blood.’ So whoever consumes blood will be cut off from the community.

15 “And if any native-born Israelites or foreigners eat the meat of an animal that died naturally or was torn up by wild animals, they must wash their clothes and bathe themselves in water. They will remain ceremonially unclean until evening, but then they will be clean. 16 But if they do not wash their clothes and bathe themselves, they will be punished for their sin.”

Forbidden Sexual Practices

18 Then the Lord said to Moses, 2 “Give the following instructions to the people of Israel. I am the Lord your God. 3 So do not act like the people in Egypt, where you used to live, or like the people of Canaan, where I am taking you. You must not imitate their way of life. 4 You must obey all my regulations and be careful to obey my decrees, for I am the Lord your God. 5 If you obey my decrees and my regulations, you will find life through them. I am the Lord .

6 “You must never have sexual relations with a close relative, for I am the Lord .

7 “Do not violate your father by having sexual relations with your mother. She is your mother you must not have sexual relations with her.

8 “Do not have sexual relations with any of your father’s wives, for this would violate your father.

9 “Do not have sexual relations with your sister or half sister, whether she is your father’s daughter or your mother’s daughter, whether she was born into your household or someone else’s.

10 “Do not have sexual relations with your granddaughter, whether she is your son’s daughter or your daughter’s daughter, for this would violate yourself.

11 “Do not have sexual relations with your stepsister, the daughter of any of your father’s wives, for she is your sister.

12 “Do not have sexual relations with your father’s sister, for she is your father’s close relative.

13 “Do not have sexual relations with your mother’s sister, for she is your mother’s close relative.

14 “Do not violate your uncle, your father’s brother, by having sexual relations with his wife, for she is your aunt.

15 “Do not have sexual relations with your daughter-in-law she is your son’s wife, so you must not have sexual relations with her.

16 “Do not have sexual relations with your brother’s wife, for this would violate your brother.

17 “Do not have sexual relations with both a woman and her daughter. And do not take [j] her granddaughter, whether her son’s daughter or her daughter’s daughter, and have sexual relations with her. They are close relatives, and this would be a wicked act.

18 “While your wife is living, do not marry her sister and have sexual relations with her, for they would be rivals.

19 “Do not have sexual relations with a woman during her period of menstrual impurity.

20 “Do not defile yourself by having sexual intercourse with your neighbor’s wife.

21 “Do not permit any of your children to be offered as a sacrifice to Molech, for you must not bring shame on the name of your God. I am the Lord .

22 “Do not practice homosexuality, having sex with another man as with a woman. It is a detestable sin.

23 “A man must not defile himself by having sex with an animal. And a woman must not offer herself to a male animal to have intercourse with it. This is a perverse act.

24 “Do not defile yourselves in any of these ways, for the people I am driving out before you have defiled themselves in all these ways. 25 Because the entire land has become defiled, I am punishing the people who live there. I will cause the land to vomit them out. 26 You must obey all my decrees and regulations. You must not commit any of these detestable sins. This applies both to native-born Israelites and to the foreigners living among you.

27 “All these detestable activities are practiced by the people of the land where I am taking you, and this is how the land has become defiled. 28 So do not defile the land and give it a reason to vomit you out, as it will vomit out the people who live there now. 29 Whoever commits any of these detestable sins will be cut off from the community of Israel. 30 So obey my instructions, and do not defile yourselves by committing any of these detestable practices that were committed by the people who lived in the land before you. I am the Lord your God.”


Voir la vidéo: SI CELA NAVAIT ÉTÉ FILMÉ, PERSONNE NY AURAIT CRU