13 mai 2015 Jour 113 de la Septième Année - Histoire

13 mai 2015 Jour 113 de la Septième Année - Histoire

Le président Barack Obama fait ses adieux aux invités qui partent du portique sud de la Maison Blanche à la suite d'un dîner avec les dirigeants du Conseil de coopération du Golfe (CCG), le 13 mai 2015.


10h00 LE PRESIDENT et LE VICE-PRESIDENT reçoivent le briefing quotidien présidentiel
bureau ovale

11h00 LE PRÉSIDENT tient une réunion bilatérale avec le prince héritier Mohammed bin Nayef et le vice-prince héritier Mohammed bin Salman d'Arabie saoudite ; LE VICE-PRÉSIDENT sera également présent

bureau ovale

12h30 LE PRESIDENT et LE VICE-PRESIDENT se rencontrent pour le déjeuner
Salle à manger privée

17h30 LE PRESIDENT accueille les dirigeants et délégations du Conseil de coopération du Golfe
Pelouse Sud

18h00 LE PRESIDENT accueille à dîner les dirigeants et délégations du Conseil de coopération du Golfe ; LE VICE-PRÉSIDENT assiste également
Chambre Bleue


AbbVie Inc. (ABBV)

Invesco Canada Ltd. (« Invesco ») a annoncé aujourd'hui les distributions de juin 2021 pour ses fonds négociés en bourse (FNB) cotés au Canada. Les porteurs de parts inscrits le 29 juin 2021 recevront des distributions en espèces payables le 7 juillet 2021.

Placez un sac sur le rétroviseur de votre voiture lorsque vous voyagez

Brilliant Car Cleaning Hacks Les concessionnaires locaux aimeraient que vous ne le sachiez pas

2 actions à dividendes qui pourraient vous rapporter 10 % d'ici 5 ans

Les investisseurs en revenu répugnent souvent à investir dans des actions à dividende élevé en raison du risque. Les actions de croissance des dividendes paient plus au fil du temps et peuvent vous aider à atteindre ce niveau. AbbVie (NYSE : ABBV) et Enbridge (NYSE : ENB) sont les deux principales actions à revenu que vous devriez considérer aujourd'hui.

AbbVie (ABBV) dépasse les gains boursiers : ce que vous devez savoir

AbbVie (ABBV) a clôturé à 114,73 $ lors de la dernière séance de bourse, marquant un mouvement de +1,42 % par rapport à la veille.

AbbVie est l'une des plus grandes sociétés pharmaceutiques, mais est-ce un achat immédiat ?

L'action AbbVie est-elle un achat maintenant que les actions se redressent quelque peu après que la Food and Drug Administration a demandé des données supplémentaires avant d'envisager de nouvelles approbations pour Rinvoq ?

MISE À JOUR 1-États-Unis La Cour suprême rejette l'appel d'AbbVie dans une bataille de brevets impliquant le médicament AndroGel

La Cour suprême des États-Unis a refusé lundi d'entendre la contestation d'AbbVie Inc contre une décision d'un tribunal inférieur selon laquelle elle avait violé la loi fédérale sur la concurrence en poursuivant une plainte en matière de brevet contre son rival Perrigo Co au sujet du médicament de remplacement de la testostérone à succès d'AbbVie, AndroGel. Les juges ont rejeté l'appel d'AbbVie et ont laissé intact le tribunal inférieur constatant que sa plainte de 2011 contre Perrigo avait été déposée uniquement pour retarder la version générique proposée par Perrigo d'AndroGel. L'année dernière, la 3e Cour d'appel des États-Unis, basée à Philadelphie, a rejeté une ordonnance d'un juge fédéral obligeant AbbVie et son partenaire Besins Pharmaceuticals à reverser 448 millions de dollars de bénéfices à la Federal Trade Commission, mais a constaté que le juge avait correctement déterminé qu'ils avaient violé loi antitrust.

Remboursement de maman - Elle a acheté la propriété du voisin

Après tant de drames et de nombreuses visites de police, elle a pris le dessus. Qui aurait pensé qu'un petit morceau de papier avait un tel pouvoir ?

C'est de loin la meilleure action de dividende de Warren Buffett

Il peut sembler que Warren Buffett n'aime pas les dividendes. Après tout, Berkshire Hathaway (NYSE : BRK.A) (NYSE : BRK.B) n'a jamais versé de dividende. Il y a plus d'actions dans le portefeuille de Berkshire qui paient des dividendes que d'autres qui n'en paient pas.

Les actions de dividendes les plus rentables de Warren Buffett

Warren Buffett, PDG de Berkshire Hathaway (NYSE : BRK.A) (NYSE : BRK.B), est dans une classe à part en matière d'investissement. Depuis qu'il a pris la tête de Berkshire Hathaway au milieu des années 1960, il a généré un rendement annuel moyen de 20 % pour les détenteurs de ses actions de catégorie A. Bien qu'il existe un certain nombre de facteurs qui ont fait de Buffett une légende de l'investissement, les raisons les plus négligées pour son succès sont peut-être les actions à dividendes.

Prochain krach boursier 101 : 2 actions de croissance à acheter dès maintenant

Tout le monde peut deviner si la volatilité que les investisseurs voient actuellement préfigure réellement un autre krach boursier, et essayer de chronométrer le marché pour prédire les meilleures fenêtres pour acheter des actions peut être une recette pour un désastre. Peu importe à quel point vous craignez un krach, c'est toujours le moment idéal pour investir dans des actions de haute qualité qui génèrent des rendements de portefeuille générateurs de richesse. Facebook (NASDAQ : FB) n'est pas un nouveau choix pour les investisseurs à long terme, mais c'est le type d'actions que vous pouvez ajouter à votre portefeuille à maintes reprises.

AbbVie déclare un dividende trimestriel

Le conseil d'administration d'AbbVie Inc. (NYSE : ABBV) a déclaré aujourd'hui un dividende en espèces trimestriel de 1,30 $ par action.

La Cour suprême confirme l'Obamacare dans sa dernière décision

Jeudi, la Cour suprême a rendu sa décision très attendue sur une contestation de l'Affordable Care Act (ACA), également connue sous le nom d'Obamacare. Par un vote de 7 contre 2, le tribunal a rejeté la contestation de la loi dirigée par les républicains.

2 actions à dividendes les plus élevées que vous pouvez acheter et conserver indéfiniment

Les actions à dividendes peuvent être une excellente source de revenus passifs et, heureusement, les sociétés versant des dividendes ne manquent pas sur le marché boursier. Après tout, de nombreuses entreprises réduisent ou suspendent carrément leurs dividendes une fois que l'économie cesse de jouer en leur faveur. Si vous recherchez des actions à dividendes qui peuvent vous rapporter le reste de votre vie, rassurez-vous : elles existent.

Influenceurs avec Andy Serwer : David Ricks

Dans cet épisode d'Influencers, le président-directeur général d'Eli Lilly, David Ricks, se joint à Andy pour discuter des dernières nouveautés de l'industrie pharmaceutique, des nouveaux progrès dans la lutte contre le COVID-19 et des avancées potentielles révolutionnaires pour le traitement de la maladie d'Alzheimer.

Pourquoi AbbVie (ABBV) est une excellente action à dividendes en ce moment

Les dividendes sont l'un des meilleurs avantages d'être actionnaire, mais trouver un bon stock de dividendes n'est pas une tâche facile. AbbVie (ABBV) a-t-il ce qu'il faut ? Voyons le découvrir.

10 meilleures actions à dividendes à acheter selon le milliardaire Richard Chilton

Dans cet article, nous discutons des 10 meilleures actions à dividendes à acheter selon le milliardaire Richard Chilton. Si vous souhaitez ignorer notre analyse détaillée de l'histoire de Chilton et des performances des hedge funds, accédez directement aux 5 meilleures actions à dividendes à acheter maintenant selon le milliardaire Richard Chilton. Notez que toutes les données des hedge funds sont […]

La FDA «relève la barre» pour l'approbation d'un nouveau médicament contre la maladie d'Alzheimer: le PDG d'Eli Lilly

Le PDG d'Eli Lilly, David Ricks, se joint aux influenceurs d'Andy Serwer pour discuter de l'approbation par la FDA du nouveau médicament contre la maladie d'Alzheimer de Biogen.

Voici ce que pensent les hedge funds d'AbbVie Inc (ABBV)

Nos recherches approfondies ont montré qu'imiter l'argent intelligent peut générer des rendements importants pour les investisseurs de détail, c'est pourquoi nous suivons près de 900 gestionnaires de fonds de premier plan actifs et analysons leurs déclarations trimestrielles 13F. Les actions qui sont fortement achetées par les hedge funds ont historiquement surperformé le marché, bien que les titres de haut niveau ne manquent pas […]

Les actions d'AbbVie (ABBV) baissent au fur et à mesure que le marché gagne : ce que vous devez savoir

Lors de la dernière séance de bourse, AbbVie (ABBV) a clôturé à 115,40 $, marquant un mouvement de -0,02% par rapport à la veille.

I-Mab cherche un partenariat de plusieurs milliards de dollars contre le cancer

(Bloomberg) -- I-Mab recherche un partenaire pour développer conjointement un médicament contre le cancer aux États-Unis et en Europe alors que la société chinoise vise à reproduire le succès de l'accord de 2,9 milliards de dollars de l'année dernière avec AbbVie Inc., selon des personnes proches du dossier Le développeur de médicaments basé à Shanghai travaille avec des conseillers et est en pourparlers avec plusieurs sociétés pharmaceutiques mondiales au sujet d'un accord potentiel pour son traitement Uliledlimab, ou TJD5, qui pourrait valoir quelques milliards de dollars, ont déclaré les gens, demandant de ne pas

JNJ's Imbruvica, AbbVie's Venclexta Combo atteint une survie sans progression de 78,4% par rapport au cocktail Gazyva-Chemo chez les patients atteints de leucémie

Une combinaison de Johnson & Johnson (NYSE : JNJ) Imbruvica et AbbVie Inc (NYSE : ABBV) - Roche Holding AG (OTC : RHHBY) Venclexta/Venclyxto (venetoclax) a réduit le risque de progression du cancer ou de décès de 78,4 % par rapport à un cocktail de Gazyva de Roche et de la chimiothérapie chlorambucil chez les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) ou de lymphome lymphocytaire de petite taille (LLL) non préalablement traités. Les données de l'essai GLOW de phase 3 ont été partagées lors de la réunion annuelle de l'Association européenne d'hématologie (EHA). Dans le

3 actions à dividendes les plus élevées à acheter en juin

Si vous êtes à la retraite ou approchez de la retraite, vous voudrez certainement envisager d'inclure des actions à dividendes de haute qualité dans votre portefeuille. Voici trois actions à haut dividende qui sont d'excellents choix à acheter en juin. La chose la plus importante à savoir sur le pedigree d'AbbVie (NYSE : ABBV) est sans doute qu'il s'agit d'un aristocrate des dividendes.

Oubliez Biogen : ces 2 biotechnologies sous le radar célèbrent également des percées

L'action de Biogen (NASDAQ : BIIB) a atteint un sommet en six ans plus tôt cette semaine après avoir appris que son traitement, l'aducanumab, était le premier médicament contre la maladie d'Alzheimer approuvé depuis près de 20 ans par la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis. C'est une affaire énorme, non seulement pour les patients atteints de la maladie d'Alzheimer, mais aussi pour Biogen et ses actionnaires. Il existe cependant deux autres actions biotechnologiques, dont les récentes percées pourraient générer des bénéfices pour les années à venir, et leur prix reste modeste – pour le moment.

L'association IMBRUVICA® (ibrutinib) plus VENCLEXTA®/VENCLYXTO® (vénétoclax) montre une survie sans progression supérieure par rapport à Chlorambucil plus obinutuzumab dans l'étude GLOW de phase 3 de première intention sur la leucémie lymphoïde chronique (LLC)

AbbVie (NYSE : ABBV) a annoncé aujourd'hui de nouvelles données de l'étude de phase 3 GLOW comparant l'efficacité et l'innocuité de l'association IMBRUVICA® (ibrutinib) plus VENCLEXTA®/VENCLYXTO® (venetoclax) (I+V) versus chlorambucil plus obinutuzumab (C +O) pour le traitement de première intention chez les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) ou de lymphome à petits lymphocytes (LLS) ayant une maladie active nécessitant un traitement selon les critères de l'International Workshop on CLL (iwCLL). L'étude a atteint son critère d'évaluation principal de supériorité

Venclexta d'AbbVie-Roche montre une survie sans progression de 74% chez les patients atteints de LLC après trois ans de traitement

Genentech, une unité de Roche Holdings AG (OTC : RHHBY), et son partenaire collaborateur AbbVie Inc (NYSE : ABBV) ont annoncé les données de suivi à long terme de trois essais de phase 3 de Venclexta (venetoclax) dans la leucémie lymphoïde chronique (LLC ). Les données seront présentées lors du congrès virtuel de l'Association européenne d'hématologie. L'analyse post-hoc à quatre ans de la survie sans progression (SSP) évaluée par l'investigateur avait un suivi médian de 52,4 mois. L'étude a indiqué que le Venclext sans chimiothérapie

3 actions absurdement bon marché à acheter sur un marché ridiculement cher

Les actions sont si chères que le vénéré investisseur de valeur Benjamin Graham pourrait se retourner dans sa tombe. Si vous pensez que l'évaluation d'AbbVie est attrayante, vous voudrez certainement consulter également Bristol Myers Squibb (NYSE : BMY).

De nouvelles données montrent que l'association à durée fixe VENCLYXTO®/VENCLEXTA® d'AbbVie démontre une survie soutenue sans progression chez les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique après trois ans d'arrêt de traitement

AbbVie (NYSE : ABBV) a annoncé aujourd'hui les résultats d'une analyse de suivi de quatre ans de l'essai de phase 3 CLL14, qui a montré que les patients non traités précédemment atteints de leucémie lymphoïde chronique (LLC) avec des conditions coexistantes qui ont été traités avec VENCLYXTO®/VENCLEXTA® (venetoclax) plus obinutuzumab ont continué à montrer une survie sans progression (SSP) plus longue et des taux plus élevés de maladie résiduelle minimale indétectable (MRD) par rapport aux patients recevant un protocole de chimio-immunothérapie standard de o


13e amendement ratifié

Le 6 décembre 1865, le 13e amendement à la Constitution des États-Unis, mettant officiellement fin à l'institution de l'esclavage, est ratifié. « Ni l'esclavage ni la servitude involontaire, sauf en tant que punition pour un crime dont la partie aura été dûment condamnée, existera aux États-Unis ou dans tout endroit soumis à leur juridiction. » Avec ces mots, le plus grand changement opéré par la guerre civile a été officiellement noté dans la Constitution.

La ratification intervient huit mois après la fin de la guerre, mais elle représente l'aboutissement de la lutte contre l'esclavage. Lorsque la guerre a commencé, certains dans le Nord étaient contre la lutte contre ce qu'ils considéraient comme une croisade pour mettre fin à l'esclavage. Bien que de nombreux démocrates du nord et républicains conservateurs se soient opposés à l'expansion de l'esclavage, ils étaient ambivalents quant à l'interdiction complète de l'institution. L'escalade de la guerre&# x2019s après la première bataille de Bull Run, Virginie, en juillet 1861 a amené de nombreuses personnes à repenser le rôle que l'esclavage a joué dans la création du conflit.&# xA0

En 1862, Lincoln réalisa que c'était folie de mener une guerre aussi sanglante sans plans pour éliminer l'esclavage. En septembre 1862, à la suite de la victoire de l'Union à la bataille d'Antietam dans le Maryland, Lincoln publia la proclamation d'émancipation, déclarant que tous les esclaves du territoire encore en rébellion le 1er janvier 1863 seraient déclarés libres à jamais. Cette décision était en grande partie symbolique, car elle ne libérait que des esclaves dans des zones hors du contrôle de l'Union, mais elle transformait le conflit d'une guerre pour la réunification des États en une guerre dont les objectifs incluaient la destruction de l'esclavage.

Lincoln croyait qu'un amendement constitutionnel était nécessaire pour assurer la fin de l'esclavage. En 1864, le Congrès a débattu de plusieurs propositions. Certains ont insisté pour inclure des dispositions visant à empêcher la discrimination contre les Noirs, mais le Comité judiciaire du Sénat a fourni le libellé final. Il a emprunté à l'ordonnance du Nord-Ouest de 1787, lorsque l'esclavage a été interdit dans la région au nord de la rivière Ohio. Le Sénat a adopté l'amendement en avril 1864.

Une victoire républicaine à l'élection présidentielle de 1864 garantirait le succès de l'amendement. La plate-forme républicaine appelait à la suppression et à la destruction complète de l'esclavage, tandis que les démocrates étaient favorables à la restauration des droits des États, ce qui inclurait au moins la possibilité pour les États de maintenir l'esclavage. Lincoln&# x2019s victoire écrasante mis en mouvement les événements menant à la ratification de l'amendement. La Chambre a adopté la mesure en janvier 1865 et elle a été envoyée aux États pour ratification. Lorsque la Géorgie l'a ratifié le 6 décembre 1865, l'institution de l'esclavage a effectivement cessé d'exister aux États-Unis.


Communiqués de presse

Dana Incorporated (NYSE : DAN) a annoncé aujourd'hui sa participation à la conférence virtuelle de la Deutsche Bank Global Auto Industry le 16 juin 2021. À partir de 14 h 15. EDT, président de Dana et.

Prix ​​des fournisseurs 2020

Dana a annoncé ses lauréats des Supplier Awards 2020.

Dana Incorporated participera à la conférence virtuelle KeyBanc Industrials & Basic Materials

Dana Incorporated (NYSE : DAN) a annoncé aujourd'hui sa participation à la conférence virtuelle KeyBanc Industrials & Basic Materials le 1er juin 2021. À partir de 10 h 40 HAE, Dana's.

Dana évalue une offre de billets senior de 325 millions d'euros

Dana Incorporated (NYSE : DAN) (« Dana ») a annoncé aujourd'hui que sa filiale à 100 %, Dana Financing Luxembourg S.à r.l., a fixé le prix de son offre à un montant total de 325 millions d'euros.

Dana annonce les premiers résultats de l'offre publique d'achat et de la sollicitation de consentements pour les billets 2024

Dana Incorporated (NYSE : DAN) (« Dana ») a annoncé aujourd'hui qu'à 17 h 00, heure de New York, le 12 mai 2021 (l'« heure d'appel d'offres anticipée »), les détenteurs d'environ 254 millions de dollars au total.

Dana lance une offre de billets senior de 325 millions d'euros

Dana Incorporated (NYSE : DAN) (« Dana ») a annoncé aujourd'hui que sa filiale à 100 %, Dana Financing Luxembourg S.à r.l., propose d'émettre 325 millions d'euros en principal total de.

Dana récompensée pour son approche holistique de la durabilité

Dana Incorporated (NYSE : DAN) a annoncé aujourd'hui avoir reçu le premier Sustainability Award in Automotive du groupe ATZ/MTZ et Roland Berger pour sa durabilité holistique.

Dana Incorporated participera aux conférences Oppenheimer Industrial Growth et Wells Fargo Industrials

Dana Incorporated (NYSE : DAN) a annoncé aujourd'hui sa participation à la 16e conférence annuelle virtuelle sur la croissance industrielle d'Oppenheimer le 4 mai 2021. À partir de 13 h 30. EDT, l'exécutif de Dana.

Dana évalue une offre de billets de premier rang de 400 millions de dollars

Dana Incorporated (NYSE : DAN) (« Dana ») a annoncé aujourd'hui qu'elle a fixé le prix de son offre d'un montant total en principal de 400 millions de dollars de billets de premier rang à 4,250% échéant en 2030. La société a l'intention d'allouer.

Dana lance une offre de billets de premier rang de 400 millions de dollars

Dana Incorporated (NYSE : DAN) (« Dana ») a annoncé aujourd'hui qu'elle lançait, sous réserve des conditions du marché, une offre enregistrée d'un montant total de 400 millions de dollars en principal non garanti de premier rang.


Juillet était à l'origine Quintilis, le cinquième mois de l'année dans le calendrier romain et se composait de 31 jours. Il a été modifié vers 450 avant notre ère lorsque janvier est devenu le premier mois de l'année. Son nom a été changé lors de la réforme du calendrier julien en 45 avant notre ère pour honorer Jules César.

Dans les temps modernes, juillet compte également 31 jours. C'est le mois le plus chaud de l'année dans l'hémisphère nord et le mois le plus froid dans l'hémisphère sud.

Le mois de juillet commence le même jour de la semaine qu'avril pendant les années communes et janvier pendant les années bissextiles. Juillet ne se termine pas le même jour de la semaine que n'importe quelle année d'une année commune, mais se termine le même jour de la semaine que janvier d'une année bissextile.


Événements historiques en 1962

Événement de L'intérêt

    1er match des étoiles de l'AFL, stade Balboa, SD : la division ouest bat la division est, 47-27 MVP Cotton Davidson, Dallas Texans, QB

Assassinat Tentative

7 janvier Une tentative d'assassinat contre le président indonésien Sukarno échoue

    Prix ​​Bollingen de poésie décerné à John Hall Wheelock Un train express néerlandais s'écrase dans un train de banlieue lent, 93 décès (Pays-Bas)

Événement de L'intérêt

8 janvier 21 ans, futur golfeur du Temple de la renommée Jack Nicklaus fait sa première apparition professionnelle 50e à égalité à l'Open de Los Angeles

    Mister M (Dr X) bat Verne Gagne à Minn, pour devenir champion de la NWA La NFL interdit de saisir des masques faciaux Les États-Unis effectuent un essai nucléaire sur le site d'essai du Nevada Les éruptions sur le mont Huascaran au Pérou détruisent 7 villages et tuent 3 500 Le volcan Huascaran au Pérou entre en éruption tuant 4 000

Agent Orange au Vietnam

12 janvier Début de l'opération Ranch Hand, une opération de l'US Air Force pour pulvériser les forêts sud-vietnamiennes avec des défoliants tels que l'agent orange

    Début de l'opération Chopper, la première mission de combat de l'Amérique dans la guerre du Vietnam "Do Re Mi" se termine au St James Theatre NYC après 400 représentations

Événement de L'intérêt

13 janvier Le centre de Philadelphie Wilt Chamberlain marque 73 points lors de la victoire 135 à 117 des Warriors contre les Packers de Chicago à l'époque, le plus grand nombre de points marqués lors du match réglementaire de la NBA, et reste à égalité pour le 3e total le plus élevé

L'engouement pour la danse torsadée

13 janvier La chanson de Chubby Checker "The Twist", créditée du début de l'engouement pour la danse Twist, se classe n°1 dans les charts deux ans après avoir atteint la première place

NFL Bol Pro

14 janvier 12e NFL Pro Bowl, LA Memorial Coliseum : la Conférence Ouest bat la Conférence Est, 31-30 MVP : Jim Brown, Cleveland Browns, RB Henry Jordan, Green Bay Packers, DT

Événement de L'intérêt

15 janvier Coco the Clown [Nicolai Poliakoff] est le sujet de l'émission télévisée BBC "This is Your Life"

    50e Championnats d'Australie de tennis féminin : Margaret Smith bat Jan Lehane O'Neill en finale pour la 3e année consécutive 6-0, 6-2

Hommes australiens Open de tennis

15 janvier 50e championnats d'Australie de tennis masculin : Rod Laver remporte la 1ère étape de son 1er Grand Chelem bat son compatriote du Queensland Roy Emerson 8-6, 0-6, 6-4, 6-4

    Le tournage commence le "Dr No", le premier film de James Bond, Suit accuse le NYC Board of Education d'utiliser "quotas raciaux"s

NBA All-Star Jeu

16 janvier 12e match des étoiles de la NBA, St. Louis Arena, St. Louis, Mo: West bat East, 150-130 MVP: Bob Pettit, St. Louis Hawks, record C All-Star 27 rebonds


Étiologie et physiopathologie

Le système de classification le plus courant pour l'hyponatrémie est basé sur l'état du volume : hypovolémique (diminution de l'eau corporelle totale avec une diminution plus importante du niveau de sodium), euvolémique (augmentation de l'eau corporelle totale avec un niveau de sodium normal) et hypervolémique (augmentation de l'eau corporelle totale par rapport au sodium) .11

L'osmolalité plasmatique joue un rôle dans la physiopathologie de l'hyponatrémie. L'osmolalité fait référence à la concentration totale de solutés dans l'eau. L'osmolalité efficace est le gradient osmotique créé par les solutés qui ne traversent pas la membrane cellulaire. L'osmolalité efficace détermine la pression osmotique et le débit d'eau.11 L'osmolalité plasmatique est maintenue par une régulation stricte du système arginine vasopressine (également appelée hormone antidiurétique [ADH]) et de la soif. Si l'osmolalité plasmatique augmente, l'ADH est sécrétée et l'eau est retenue par les reins, diminuant ainsi l'osmolalité sérique. Si l'osmolalité plasmatique diminue, l'ADH diminue également, entraînant une diurèse de l'eau libre et un retour à l'homéostasie.12, 13


VIAF : иртуальный международный авторитетный файл

VIAF® (Виртуальный международный авторитетный файл) объединяет несколько авторитетных файлов имен, размещается и поддерживается в качестве сервиса OCLC как общий проект нескольких национальных библиотек, а также выбранных региональных и транснациональных библиотечных агентств. Цель проекта: снижение стоимости и повышение качества библиотечных авторитетных файлов путем выявления совпадений и установления ссылок на широко используемые авторитетные файлы и предоставление такой информации в Web. Apprendre encore plus .

Contributeurs VIAF

  • Bibliothèque du Congrès/NACO
    • Bibliothèque nationale du Mexique
    • Bibliothèque britannique
    • Bibliothèque et Archives Canada
    • Bibliothèque nationale de l'agriculture (États-Unis)
    • Bibliothèque nationale de médecine (États-Unis)
    • Bibliothèque nationale de Nouvelle-Zélande
    • Bibliothèque nationale d'Écosse
    • Bibliothèque nationale d'Afrique du Sud
    • Bibliothèque nationale du Pays de Galles
    • Musée d'Israël
    • Bibliothèque nationale de Norvège
    • DBC (Centre bibliographique danois)
      • Agence danoise pour la culture

      Оисковое римечание

      Пояснение к поисковому предписанию: по поисковому предписанию в верхней части этой страницы осуществляется поиск в VIAF объединенного представления имен, полученных из авторитетных и библиографических данных библиотек-участниц проекта.


      13 mai 2015 Jour 113 de la Septième Année - Histoire


      ***
      Bienvenue à OHIO GÉNÉALOGIE EXPRESS . .
      Le moyen le plus rapide de trouver vos racines grâce à une recherche généalogique GRATUITE
      Une partie de Genealogy Express *

      TOUT LE MONDE RESTEZ EN SÉCURITÉ. Lavez-vous souvent les mains et essayez de rester à la maison.
      Ce virus Corona ne durera pas si vous êtes vigilant sur la sécurité, soyez patient
      Vous souhaitant tout le meilleur!

      Travailler sur d'autres États
      Ainsi que l'Ohio



      AUSSI des ajouts militaires dans d'autres États et comtés
      mis à jour toute l'année depuis mai

      Adams
      Formé en 1797
      Mis à jour le 01/02/2021
      28 biographies et histoires

      Allen
      Formé en 1831
      12/7/2020
      Ajout de plus de 256 biographies
      et un peu d'histoire.

      Ashland
      Formé en 1846
      Mis à jour le 31/10/2019
      81 biographies
      Tous les portraits
      Une partie de l'histoire pub. 1901

      Ashtabula
      Formé en 1811
      Udu 30/09/2020
      Ajout de 195 biographies
      & plusieurs portraits

      Athènes
      Formé en 1805
      1/4/2021
      Ajout de 67 biographies

      Auglaize
      Formé en 1848
      Mis à jour le 26/06/2019
      Ajout de 46 biographies
      Ajout de Salem Twp. Histoire.

      Belmont
      Formé____
      Peut . 22, 2021
      Biographies ajoutées (139)
      De Histoires publ. 1880 & 1903
      A également terminé les dossiers militaires

      brun
      Formé en 1818
      Mise à jour 5/5/2019
      Ajout de 82 biographies

      majordome
      Formé en 1803
      Mis à jour le 18/06/ 2020
      Index de biographie ajouté
      pour les biographies et
      Croquis historiques
      1896

      Carroll
      Formé en 1833
      Mis à jour le 17/09/ 2018
      7 biographies

      Champagne
      Formé en 1805
      Mis à jour le 02/11/ 2018
      57 biographies

      Clark
      Formé en 1818
      160 ajouté
      Biographies 28/8/2019
      Retravailler TOUTES les pages
      Ajouter des mariages

      Clermont
      Formé en 1800
      Mis à jour 16/01/2021
      Index de testament ajoutés
      & Biographies

      Clinton
      Formé en 1810
      Au 7/11/ 2020
      Ajout de 50 biographies de History publ. 1882
      Travailler sur l'histoire publ. 1915
      Ajout de nombreux portraits

      Columbiana
      Formé en 1803
      Au 19/06/2021
      Ajout de 156 biographies
      & Table des matières pour
      Éditeur d'histoire 1926

      Coshocton
      Formé en 1811
      Mis à jour le 19/10/ 2018
      Ajout de 37 biographies

      Crawford
      Formé en 1826
      Mis à jour le 27/03/21
      Biographies (74)

      Cuyahoga
      Formé en 1810
      Mis à jour le 19/09/2019
      biographies mises à jour

      sombre
      Formé en 1817
      Mis à jour le 02/01/2019
      137 biographies

      Défi
      Formé en 1845
      Mise à jour 22/11/ 2018
      Naissances ajoutées
      Ajout de 41 biographies

      Delaware
      Formé en 1808
      Mis à jour le 28/3/ 2020
      18 biographies
      Ajout de dossiers militaires

      Érié
      Formé en 1838
      Mise à jour 13/10/2019
      62 biographies
      Index biographique ajouté
      pour l'histoire 1904

      Fairfield
      Formé en 1800
      Mis à jour le 28/05/2021
      Ajout de biographies et d'historiques

      Fayette
      Formé en 1810
      Mis à jour le 17/7/ 2018
      Biographies - 91
      & Marion Twp., etc.

      Franklin
      Formé en 1803
      Mis à jour le 1/6/ 2020
      Ajouté à l'Index des testaments et des tutelles
      Ajouté aux histoires et aux biographies
      Ajout de la liste des abrégés de testaments

      Fulton
      Formé en 1850
      Mis à jour le 9/10/ 2018
      30 biographies

      Gallia
      Formé en 1803
      Mis à jour le 01/08/ 2020
      A travaillé sur l'histoire
      Fin de la transcription de l'examen historique illustré et commercial de Meigs & Gallia Cos., OH - Publ. 1891 - Section Gallia seulement.

      Geauga
      Formé en 1806
      Mis à jour le 17/10/ 2018
      Biographies (53)

      Greene
      Formé en 1803
      Mis à jour le 25/04/2021
      Ajout de 79 biogaphies

      Guernesey
      Formé en 1810
      Mis à jour le 05/09/2020
      Ajout de 79 biographies

      Hamilton
      Formé en 1790
      Mis à jour le 20/6/ 2020
      Éditeur d'histoire 1904, 1881 & 1894
      Ajout de 176 biographies et d'autres éléments

      Hancock
      Formé en 1828
      Mis à jour le 19/07/2019
      200 biographies

      Hardin
      Formé en 1820
      Mis à jour le 12/06/ 2018
      102 biographies
      Ajout du dossier fiscal de 1833
      2/1/2019

      Harrison
      Formé en 1813
      Mise à jour au 1/3/ 2020
      Ajout de 105 biographies et généalogies
      Aussi les mariages et les brevets fonciers

      Henri
      Formé en 1834
      Mis à jour le 26/03/ 2020
      Biographies (8)

      Montagnes
      Formé en 1805
      Mis à jour le 05/07/2020
      77 noms ajoutés
      Histoires publ. 1890 & 1902

      Hocking
      Formé le ___ mars
      Mis à jour le 23/01/2019
      Ajout de 72 biographies
      & histoire partielle 1883

      Holmes
      Formé en 1825
      Mis à jour 23/08/2020
      54 biographies
      Ajout de certains de l'Atlas de Holmes Co.,
      1875.

      Huron
      Formé en 1815
      Mis à jour le 23/12/2019
      Ajout de 104 biographies
      & Indice de décès, etc.
      Tables des matières ajoutées
      pour Firelands Pioneer Quarterlies
      et quelques enregistrements à l'intérieur.

      Jackson
      Formé en 1816
      Mis à jour le 5/7/ 2020
      Ajout de 48 biographies

      Jefferson
      Formé en 1797
      Mis à jour le 25/6/ 2018
      Biographies
      Histoires

      Knox
      Formé en 1808
      Mis à jour le 20/5/ 2020
      Ajout de 178 biographies
      & a commencé 1903 Annuaire des agriculteurs

      lac
      Formé en 1840
      Mis à jour le 26/06/ 2018
      Biographies (10)

      Laurent
      Formé en 1817
      Mis à jour le 27/02/ 2018
      Biographies

      lécher
      Formé en 1808
      Mis à jour le 28/04/2019
      Des soldats morts pour la défense de notre Union.
      113 biographies ajoutées
      Histoire mise à jour 1889 Granville

      Logan
      Formé en 1818
      Mis à jour le 18/07/2020
      Ajout de 54 biographies
      & un peu d'histoire
      Plus de biographies à venir

      Lorain
      Formé en 1824
      Mis à jour le 05/03/2019
      ajouté 49 biographies

      Lucas
      Formé en 1835
      Mis à jour le 06/04/2019
      105 biographies

      Madison
      Formé en 1810
      Mis à jour le 05/08/ 2018
      Biographies

      Mahoning
      Formé en 1846
      Mis à jour 15/02/ 2020
      Plus de 200 biographies
      & Historiques
      Biog retravaillé. Sommaire.

      Marion
      Formé en 1824
      Mis à jour le 21/04/ 2018
      biographies

      Médine
      Formé en 1818
      Mis à jour le 28/10/2020
      Ajout de 39 biographies

      Meigs
      Formé en 1819
      Mis à jour le 21/08/ 2017
      Édition d'histoire de Meigs. 1908
      Fini

      Mercier
      Formé en 1824
      1/25/2021
      Ajout de 61 biographies

      Miami
      Formé en 1807
      Mis à jour le 10/09/2020
      89 biographies ajoutées

      Monroe
      Formé en 1815
      Mis à jour le 14/3/ 2018
      Éditeur d'histoire 1882

      Montgomery
      Formé en 1803
      5/23/ 2020 -
      Ajout de l'index biographique de 1897

      Morgan
      Formé en 1819
      Mise à jour 24/08/2020
      Ajout de plus de 200 biographies
      Mise à jour des chapitres du canton.

      demain
      Formé en 1848
      Mis à jour le 12/11/2020
      Ajout de chapitres dans les histoires

      Muskingum
      Formé en 1804
      Mis à jour le 8/12/ 2018
      Biographies ajoutées

      noble
      Formé en 1851
      Travailler sur l'histoire de 1887 à partir de
      6/29/ 2020
      Ajout de plus de 243 biographies (courtes et longues)

      Ottawa
      Formé en 1840
      Mis à jour le 5/5/ 2018

      Paulding
      Formé en 1839
      Mis à jour le 19/11/ 2018
      41 biographies
      & Plat Cartes

      Poiré
      Formé:
      Mis à jour le 03/10/ 2018
      35 biographies

      Pick-up
      Formé en 1810
      2 juin 2019
      Wkng sur publ. militaire. 1880

      Brochet
      Formé en 1815
      Mis à jour le 1/7/2019
      A travaillé sur l'histoire de 1883

      Portage
      Formé en 1808
      Mis à jour le 09/11/2020
      49 biographies

      Préble
      Formé en 1808
      Mis à jour le 14/08/2020
      Ajout d'un nouvel index biographique publ. 1900
      A également travaillé sur l'annuaire de la ville de 1875
      Ajout de nombreuses biographies 14/08/2020

      Putnam
      Formé en 1834
      Mis à jour le 16/03/2021
      Ajout d'un nouvel index biographique
      et 143 biographies

      Richland
      Formé en 1813
      Mis à jour le 24/5/ 2020
      Ajout de 87 biographies
      Plus à venir le 24/05/2020

      Ross
      Formé en 1798
      Mis à jour le 6/4/ 2020
      Ajout de 30 biographies
      et 4 histoires de canton

      Sandusky
      Formé en 1820
      Mis à jour le 26/09/2019
      52 biographies
      & Historique

      Scioto
      Formé en 1803
      Mis à jour le 16/01/ 2020
      Ajout de 6 biographies

      Sénèque
      Formé en 1824
      Mis à jour le 04/11/2020

      Shelby
      Formé en 1819
      Mis à jour le 27/10/ 2018
      Ajout de 133 biographies

      Rigide
      Formé en 1840
      Mis à jour le 20/04/ 2020
      Ajout de 65 biographies
      Plus à venir

      Sommet
      Formé en 1840
      Mis à jour le 26/07/2019
      137 biographies

      Trumbull
      Formé en 1800
      Mis à jour le 14/02/ 2020
      Ajout de nombreuses biographies
      Page d'index retravaillée et autres pages.

      Tuscarawas
      Formé en 1808
      Mis à jour le 04/10/2020
      Ajout de 22 biographies

      syndicat
      Formé en 1820
      Mise à jour 25/12/2020
      Ajout de 50 biographies
      La guerre finie dans le comté d'Union Livre publié en 1883.
      Transcrit quelques histoires de comté en
      Histoire du comté d'Union, Ohio publ. 1883 .

      Van Wert
      Formé en 1837
      Mis à jour le 14/05/2021
      237 biographies transcrites
      et quelques histoires de canton.

      Vinton
      Formé en 1850
      Mis à jour le 03/12/ 2018
      100 biographies
      de l'histoire de Hocking Valley, Ohio

      Garenne
      Formé en 1803
      Mis à jour le 13/7/ 2018
      Annuaire de la ville - partiel

      Washington
      Formé en 1788
      Mise à jour 20/10/2020
      Ajout de 46 biographies

      Wayne
      Formé en 1812
      Mis à jour le 08/10/ 2018
      51 biographies ajoutées

      Williams
      Formé en 1824
      Mis à jour 6/6/2019
      Ajout de la table des matières pour History Publ. 1920
      Ajout d'un index biographique à History publ. 1905
      & Table des matières
      Ajout de 55 biographies 16/06/2019

      Bois
      Formé en 1820
      - Ajout de 56 biographies
      & quelques portraits
      Mis à jour 7/7/2019

      Wyandot
      Formé en 1845
      Mis à jour le 29/5/ 2018
      76 Biographies ajoutées

      Dédié à la Généalogie GRATUITE


      je fête
      FORT DE 13 ANS !!
      depuis le 23 juillet 2008

      Frappez un mur de briques, n'est-ce pas ? Ohio Genealogy Express est ici
      pour vous aider à accélérer votre voyage.

      Je mettrai des mises à jour quotidiennement alors revenez souvent

      Bonne chance et bonne chasse.

      Merci beaucoup à la gentille personne qui m'a aidé à faire vivre ce site.

      TOUT LE MOIS DE FÉVRIER a été consacré à l'HISTOIRE NOIRE.
      Tu peux le trouver ICI.

      VEUILLEZ SIGNER MON LIVRE D'OR :

      REMARQUE : Parfois, le livre d'or est un peu difficile à publier car il utilise des codes pour empêcher les spammeurs d'entrer.
      Si vous signez le livre d'or, je vous suggère de copier ce que vous écrivez donc s'il rejette le code, tout ce que vous avez à faire est de coller le contenu dessus et vous n'aurez pas à essayer de vous souvenir de ce que vous avez tapé. Cela peut être très frustrant.
      SW

      BÂTIMENT DE CAPITAL DE L'ÉTAT DE L'OHIO


      CLIQUEZ ICI pour voir comment le SEAL a évolué au fil des ans.

      Bureau des statistiques de l'état civil
      Ministère de la Santé de l'Ohio
      35 East Chestnut Street, 6e étage
      B.P. Boîte 15098
      Colomb, Ohio 43215-0098
      614-466-2531

      POUR COMMANDER DES CERTIFICATS DE NAISSANCE/DECES :

      Ministère de la Santé de l'Ohio
      Statistiques de l'état civil
      225, rue Neilston
      Colomb, Ohio 43215
      Téléphone : (614) 466-2531

      L'OHIO a été admis au statut d'État le 1er mars 1803
      Le drapeau de l'État de l'OHIO a été adopté en 1902. L'Ohio Burgee, comme le design du machaon est correctement appelé, a été conçu par John Eisemann. Le grand triangle bleu représente les collines et les vallées de l'Ohio, et les rayures représentent les états originaux de l'union les 4 étoiles ajoutées au sommet du triangle symbolisent que l'Ohio était le 17ème état admis à l'union. Le cercle blanc avec son centre rouge représente non seulement le "O" dans l'Ohio, mais suggère également le célèbre surnom de l'Ohio, "The Buckeye State"

      L'origine du nom de l'État provenait du mot indien iroquois pour "bonne rivière". Le Capitole de l'Ohio est COLUMBUS, Franklin Co., Ohio

      Devise d'état : "Avec Dieu tout est possible"

      RECHERCHE CE SITE
      avec mes 2 autres sites de recherche généalogique

      ATTENTION : Ce site est indexé sur internet une fois par semaine.
      Dans cet esprit, vous voudrez peut-être effectuer une nouvelle recherche dans un jour ou deux pour voir s'il y a des ajouts. Veuillez vérifier souvent.

      Cela m'aidera à m'assurer qu'il y a quelque chose de mieux chaque jour. Cependant, vous pouvez cliquer sur le lien vers le 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017, 2018, 2019, 2020 & 2021 calendrier pour voir ce que j'ai fait, par jour, depuis août 2010

      Vous pouvez m'envoyer un email, personnellement ICI

      A bientôt dans les e-mails,
      Votre fidèle Webmaster Dusty. Sharon Wick

      Ce site Web est payé par moi, Sharon Wick
      ainsi que quelques dons de généreux contributeurs.
      Il est entretenu par moi seul.
      Tous les dons de données à ce site Web seront la propriété de l'auteur et
      seront retirés sur demande.
      Je fais de mon mieux pour ne pas enfreindre les lois sur le droit d'auteur, donc si
      quelqu'un voit quoi que ce soit qui peut être "sur la ligne", s'il vous plaît contactez-moi.
      Merci, Sharon Wick

      Si vous souhaitez envoyer des contributions au site Web telles que des lectures de cimetière, des avis de décès plus anciens, des mariages, des naissances, des biographies, des actualités, des listes de passagers de navires. tout ce qui concerne les choses avant 1920, n'hésitez pas à les envoyer. Je suis toujours à la recherche de nouveautés à ajouter au site.

      J'ajouterai votre nom en tant que contributeur.

      Graphiques de boutons, quelques graphiques de fond et certaines cartes
      ont été créés par moi.
      Merci, Sharon Wick

      EN MÉMOIRE:
      J'ai découvert une bien triste nouvelle :
      J'ai eu deux assistants lorsque j'ai commencé ce site Web.
      Leurs noms étaient
      Nancy Boyd Hannah
      et Linda Blue Dietz.
      Ils ont tous les deux décidé qu'ils ne pouvaient plus travailler sur le site
      et donc je les ai gardés comme amis sur mon FaceBook.
      Je ne leur ai pas beaucoup parlé depuis que j'ai déménagé dans l'Illinois (temporairement)
      donc je ne savais pas.
      J'ai décidé de discuter avec Linda et j'ai découvert qu'elle était décédée !
      J'ai donc décidé d'en parler à Nancy et j'ai trouvé
      Elle était également décédée.
      Je savais que Linda était en mauvaise santé, mais je n'avais aucune idée que Nancy était peut-être aussi en mauvaise santé.
      Je suis en état de choc.
      Qu'ils reposent tous les deux en paix.
      Et mes prières vont à leurs familles pour la guérison.

      MILITAIRE DE L'OHIO
      Ajout de militaires pour Delaware Co., OH
      Mis à jour le 27/03/2020

      Liste des soldats de l'Ohio pendant la guerre de 1812
      Mise à jour 1/2019
      Ajout d'autres données également

      ANGLETERRE - 3/27/2018
      - Nofolk - Mis à jour le 27/03/2018
      IRLANDE - Mise à jour 15/09/2019
      MEXIQUE - Mis à jour le 18/05/2018
      ECOSSE - Ajouté
      ESPAGNE - Mis à jour le 18/05/2018

      Pour les dons, veuillez utiliser les éléments suivants :
      Sharon A. Wick
      Boîte postale 10202
      Peoria, IL 61612
      OU
      Utiliser PAYPAL

      Ajouter 75 499 visites au total

      BOUCLIER JURIDIQUE
      Où Protection contre
      Problèmes légaux
      et
      Vol d'identité
      est notre principale préoccupation.

      Hautement recommandé
      par
      Sharon Wick
      Associé indépendant
      Bouclier juridique


      Fluorure : une histoire chronologique

      Plus de 170 millions de personnes, soit 67 pour cent de la population des États-Unis, boivent de l'eau fluorée. 43 des 50 plus grandes villes du pays sont fluorées.

      Après avoir lu ceci, vous comprendrez en quoi consistent la fluoration de l'eau et les antidépresseurs contenant du fluorure comme le Prozac.

      Regardez également de près combien de fois il a été scientifiquement prouvé que le fluorure endommage l'ADN.

      Matériel ajouté le 3 novembre 1997
      (c) 1996,1997 Groupe de recherche de pointe. Tous les droits sont réservés.
      B.P. Boîte postale 7530, Yelm, Washington 98597
      http://www.trufax.org
      Courriel : [email protected]

      Une chronologie de la fluoration

      1855 Les fonderies de Fribourg, en Allemagne, ont payé pour la première fois des dommages-intérêts aux voisins blessés par les émissions de fluorure. (Voir 1893)

      1893 Les fonderies de Fribourg, en Allemagne, versent 80 000 marks de dommages et intérêts pour les blessures causées par la contamination au fluor et 644 000 marks pour une réparation permanente. (Voir 1855, 1900, 1907).

      1900 L'existence de l'industrie de la fonte en Allemagne et en Grande-Bretagne est menacée par des poursuites judiciaires couronnées de succès pour les dommages causés par le fluor et par des lois et réglementations imposantes.

      1907 Les fonderies de Fribourg, en Allemagne (voir 1893) sont identifiées comme la cause de la paralysie du bétail dans la région depuis 1877, et les fluorures sont identifiés comme le coupable.

      1916 La première preuve de marbrures brunes sur les dents est signalée aux États-Unis et serait finalement causée par les fluorures dans l'eau.

      1922 La production d'aluminium (ainsi que la production de sous-produit toxique de fluorure de sodium) augmente. Les ustensiles de cuisine en aluminium sont introduits en masse aux États-Unis, commençant l'accumulation progressive d'aluminium dans le cerveau des Américains. De l'aluminium supplémentaire est injecté dans la société dans des tubes d'antiacides et de dentifrice, ce qui aggrave l'action des fluorures toxiques.

      1928 L'équivalent du Service de santé publique des États-Unis est sous la juridiction du secrétaire au Trésor Andrew W. Mellon, fondateur et principal actionnaire d'ALCOA aluminium, un important producteur de déchets fluorés toxiques. Mellon quittera le contrôle de la santé publique en 1931.

      1928 Edward L.Bernays, neveu de Sigmund Freud, écrit le livre Propagande, dans lequel il explique la structure du mécanisme qui contrôle l'esprit du public, et comment il est manipulé par ceux qui souhaitent faire accepter au public une idée ou un produit particulier . Selon Bernays, « ceux qui manipulent ce mécanisme invisible de la société constituent un gouvernement invisible qui est le véritable pouvoir dirigeant de notre pays. Nos esprits sont façonnés, nos goûts sont formés, en grande partie par des hommes dont nous n'avons jamais entendu parler. Bernays représente un autre lien avec l'Allemagne et serait essentiel dans la campagne du fluorure aux États-Unis. A écrit Bernays, « si vous pouvez influencer les chefs de groupe, avec ou sans leur coopération consciente, vous influencez automatiquement le groupe qu'ils influencent.

      1930 Le laboratoire Kettering est fondé grâce à des dons d'Ethyl Corporation, de General Electric et de DuPont (tous qui ont des relations imbriquées avec IG Farben en Allemagne) pour « enquêter sur les risques chimiques dans les opérations industrielles américaines » sous contrat, avec une disposition selon laquelle la recherche « ne doit pas être rendu public sans le consentement de l'entreprise contractante. Au milieu du 20e siècle, Kettering dominait la littérature médicale sur la toxicologie des fluorures, mais les informations n'étaient pas rendues publiques.

      1931 Une partie considérable des installations du laboratoire Kettering est consacrée à l'étude des fluorures. Sous contrat, les études ne sont pas rendues publiques. (Voir aussi 1939, Institut Mellon)

      1931 Trois groupes indépendants de scientifiques déterminent que le fluorure dans l'eau est la cause des marbrures dentaires. Des équipes de recherche d'ALCOA Aluminium (qui ont des fluorures comme sous-produit dangereux de la fabrication d'aluminium) et de l'Université de l'Arizona. Également montré par des enquêteurs nord-africains et d'autres. Le Dr Gerald Cox de l'Institut Mellon, propriétaire d'ALCOA, résoudra plus tard le problème coûteux d'élimination des fluorures toxiques en convainquant les autres qu'il pourrait être jeté dans l'approvisionnement public en eau en tant que "préventif" pour la carie dentaire.

      1931 En vertu d'un accord avec I.G. Farben, ALCOA accepte une restriction sur la production de magnésium aux États-Unis, entravant l'effort de guerre, tandis que l'Allemagne elle-même a augmenté la production. La majeure partie de la production américaine a été expédiée du pays vers l'Allemagne.

      1931 Le dentiste du service de santé publique H. Trendley Dean est envoyé par le fondateur de l'ALCOA, Andrew Mellon, dans certaines villes reculées de l'ouest des États-Unis où les puits d'eau ont une concentration naturellement élevée de fluorures de calcium. La mission de Dean serait de déterminer la quantité de fluorure que les gens pourraient tolérer physiquement avant que leurs dents ne subissent des dommages visibles. Dean publie une étude délibérément faussée et trompeuse qui prétend montrer qu'à 1 ppm, les fluorures entraînent une "réduction de la carie dentaire". (Voir Gerald Cox, 1939)

      1931 Le Mellon Institute est le laboratoire de recherche de l'ALCOA à Pittsburgh.

      1931 De 1931 à 1939, le service de santé publique des États-Unis cherche à éliminer les fluorures de l'approvisionnement en eau à cause des dents marbrées endémiques. Les propositions de fluorure d'ALCOA n'ont pas encore été acceptées par le public ou le gouvernement.

      1931 I.G. Farben et Alcoa Aluminium signent des brevets de mise en commun de l'Accord Alted, qui se poursuivra jusqu'en 1939 et au-delà. I.G. Le complexe Farben commence à verser d'importantes contributions pour financer la cause nazie.

      1933 Une étude est publiée dans laquelle il est montré que les fluorures inhibent l'action relative de la lipase sur l'acétate d'éthyle in vivo à 50 pour cent à une concentration d'une partie sur 15 millions. (McClure, F.J., “A Review of Fluorine and its physiologique effects”, Physiological Review, 13 : 295-297, juillet 1933).

      1933 Selon une étude de Freni en 1994 (71), en 1933 et à nouveau en 1984, les fluorures produisent des effets générationnels cumulatifs sur les organismes biologiques.

      1937 Le Service de santé publique des États-Unis publie des documents indiquant que les concentrations de fluorure dans de nombreuses villes américaines variaient entre 0,6 ppm et 8,0 ppm. Une concentration de 0,9 ppm signifie que plus de 10 % des enfants ont des dents marbrées et des déformations dentaires.

      1937 Une étude d'hygiène clinique de K. Roholm en 1937, Fluoride Intoxication, publiée par H.K. Lewis, Londres. Roholm est convaincu que les fluorures traversent la barrière placentaire dans le fœtus. (70). Cette prise de conscience est reprise en 1951 par un docteur en médecine et un chimiste de la faculté de médecine de l'Université de l'Oregon.

      1938 Le Dr Wallace Armstrong et P.J.Brekhus du département de biochimie de l'Université du Minnesota publient une étude dans laquelle ils affirment que l'émail des dents saines avait une teneur en fluorure significativement plus élevée que l'émail des dents cariées. Armstrong devait admettre que ces résultats étaient faux. Dans une étude de suivi en 1963, le Dr Armstrong n'a trouvé aucune différence dans la teneur en fluorure de l'émail des dents saines ou cariées.

      1938 Le Bulletin de l'Université du Mexique du 1er août 1938, dans un article intitulé « Menace of Fluorine to Health » (Menace du fluor pour la santé), déclare que « les solutions de fluorure de sodium dont la teneur en fluorure est aussi faible qu'une partie sur 15 millions peuvent inhiber l'action de la lipase (suc pancréatique) jusqu'à 50 pour cent.”

      1939 La société ALCOA, premier producteur mondial de fluorure de sodium, transfère sa technologie à l'Allemagne dans le cadre de l'Accord Alted. Dow Chemical emboîte le pas.

      1939 Le bochimiste parrainé par ALCOA, Gerald J. Cox, fluore des rats dans son laboratoire et conclut mystérieusement que « le fluorure réduit les caries ». Il fait une proposition publique que les États-Unis devraient fluorer leurs approvisionnements en eau. Cox commence une tournée aux États-Unis, recherchant la fluoration.

      1939 Les scientifiques de l'I.G. Farben prépare le premier échantillon de gaz neurotoxique fluoré Sarin.

      1939 Le 29 septembre 1939, le scientifique du Mellon Institute, Gerald J. Cox, joue un rôle majeur dans la promotion de la fluoration en déclarant que « la tendance actuelle à l'élimination des fluorures des aliments et de l'eau pourrait devoir être inversée. Les ingénieurs de l'eau avaient recommandé un niveau de contaminant fluoré maximal autorisé de 0,1 partie par million (ppm), maintenant une marge de sécurité dix fois supérieure. (Lorsque les fluorures ont finalement été ajoutés à l'eau sous la pression de l'entreprise, ce facteur de sécurité serait rejeté et le niveau décuplé au-delà des recommandations techniques en 1939, lorsque le fluorure était correctement reconnu comme un contaminant toxique. Remarque : Le Mellon Institute a été fondé par Andrew et Richard Mellon, ancien propriétaire d'ALCOA Aluminium, en proie à des problèmes d'élimination des sous-produits toxiques du fluorure. ALCOA avait également une relation avec IG Farben en Allemagne)

      Les règlements de 1939 du Service de santé publique des États-Unis stipulent que « la présence de fluorures dépassant 1 ppm constitue un rejet de l'approvisionnement en eau. » (Pourtant, lorsque la fluoration de l'eau est instituée, les niveaux sont fixés à un minimum de 1 ppm)

      1939 Le rapport du volume 9 au Comité des activités anti-américaines de la Chambre se penche profondément sur l'utilisation présumée de la fluoration pour maintenir le peuple américain docile, afin qu'il accepte le changement de son système de gouvernement en un État socialiste.

      1940 “Le fluorure inhibe l'activité neuromusculaire”. Réf : Russo, G. Att.Acad. Sci. Nat. 1940.

      1940 Camps de concentration soviétiques maintenus par l'administration de fluorure aux détenus pour diminuer la résistance à l'autorité et induire une détérioration physique.

      1942 « Le fluor peut provoquer une anoxie chez le nouveau-né et raccourcir sa période de survie » Réf : Himwich, H.E., et al., American Journal of Physiology, 1942.

      1942 L'Allemagne devient le plus grand producteur mondial d'aluminium (et de fluorure de sodium). Le fluorure est utilisé dans les camps de concentration pour rendre les prisonniers dociles et inhiber la remise en cause de l'autorité.

      1943 Des chercheurs du US Public Health Service examinent la santé des habitants de Bartlett, au Texas, pour voir si les 8 ppm de fluorure dans l'eau potable affectent leur santé. Il a été vérifié à nouveau en 1953. Ils constatent que le taux de mortalité à Bartlett était trois fois plus élevé qu'une ville voisine qui contenait 0,4 ppm de fluorure.

      1943 Un comité spécial du département de la santé de l'État de New York est nommé pour étudier l'opportunité d'ajouter du fluorure à l'eau potable de Newburg, présidé par le Dr Hodge, alors chef des études de toxicité du fluorure pour le projet Manhattan.

      1943 Le Journal de l'American Medical Association du 18 septembre 1943, contient un article intitulé « Intoxication chronique au fluor » qui déclare que « les fluorures sont des poisons protoplasmiques généraux, modifiant la perméabilité de la membrane cellulaire en inhibant certaines enzymes. Le mécanisme exact de telles actions, a-t-on dit, est obscur. Les sources d'intoxication au fluor sont l'eau potable contenant 1 ppm ou plus de fluor, les composés fluorés utilisés comme sprays insecticides pour les fruits et légumes (cryolite et fluorosilicate de baryum) et l'extraction et la conversion de la roche phosphatée en superphosphate, qui est utilisé comme engrais. . Ce processus à lui seul libère environ 25 000 tonnes de fluor pur dans l'atmosphère chaque année. D'autres sources d'intoxication au fluor proviennent des fluorures utilisés dans la fusion de nombreux métaux, tels que l'acier et l'aluminium, et dans la production de verre, d'émail et de brique.

      1943 La pollution de l'environnement par les métaux toxiques, y compris les fluorures, affecte les forêts, le bétail et les résidents urbains, mais la couverture reste au niveau local.

      1944 “Même à 1 ppm, le fluorure dans l'eau potable empoisonne les bovins, les chevaux et les moutons” (Moules, G.R., Water Pollution Research and Summary of Current Literature, 1944.

      1944 Le directeur municipal de Grand Rapids, Michigan, annonce que le Michigan State Department of Health envisage une expérience à long terme avec de l'eau fluorée et que Grand Rapids a été choisi comme emplacement pour l'expérience. La commission municipale approuve une motion de fluoration le 31 juillet et décide qu'elle doit commencer en janvier 1945, malgré l'avertissement émis trois mois plus tôt, ironiquement, par l'American Dental Association. Grand Rapids devient la première ville des États-Unis à mener cette expérience. Il devait servir de ville test à comparer à Muskegon non fluoré pendant une période de dix ans par rapport à la carie dentaire, "à quel moment il serait déterminé si oui ou non le fluorure était "sûr et efficace". Le Dr H. Trendley Dean a été chargé du projet. L'expérience s'est terminée tôt, après que la ville de contrôle a été fluorée, ruinant la validité de l'expérience, avec la déclaration que les fluorures dans les approvisionnements en eau publics étaient "sûrs" Voir 1945.

      1944 Le Pentagone Scientific Research and Development Group a poursuivi le projet de fluoration de l'eau potable de Newburg, New York. Les membres comprenaient Henry L. Barnett, capitaine de la section médicale du projet Manhattan, John W. Fertig, SRDG, le Dr Hodge, et David Ast, dentiste en chef du Département de la santé de l'État de New York, qui a été chargé du Newburg Projet. Le groupe a recherché des informations sur les effets cumulatifs, ce qui était également un objectif du projet Manhattan. (Voir ci-dessous)

      1944 à 1948. Documents précédemment classés du projet Manhattan qui indiquent que le gouvernement connaissait les effets physiologiques et psycho-comportementaux des fluorures, à la suite d'études liées à la détermination de l'effet du traitement de l'hexafluorure d'uranium sur les travailleurs, ainsi que des études de défense des litiges contre le projet par des arboriculteurs qui ont subi des dommages causés par le fluorure des polluants atmosphériques liés au projet. Réf : Documents déclassifiés des Archives nationales publiés en 1997.

      1944 Un mémo du projet Manhattan du 29 avril 1944, publié en 1997, déclare que « des preuves cliniques suggèrent que l'hexafluorure d'uranium peut avoir un effet assez marqué sur le système nerveux central, avec une confusion mentale, une somnolence et une lassitude comme caractéristiques évidentes ; il semble que le le composant fluorure est le facteur causal….puisque le travail avec ces composés est essentiel, il sera nécessaire de savoir à l'avance quels effets mentaux peuvent survenir après l'exposition, si les travailleurs doivent être correctement protégés. Ceci est important non seulement pour protéger un individu donné, mais aussi pour empêcher un ouvrier confus de blesser les autres en s'acquittant de ses fonctions de manière inappropriée. Réf : Précédemment classé SECRET Manhattan Project Memo, 29 avril 1944, déclassifié et publié des Archives nationales.

      1944 Oscar Ewing est mis sur la liste de paie de l'Aluminium Company of America ALCOA), en tant qu'avocat, avec un salaire annuel de 750 000 $. En 1947, Ewing a été nommé administrateur de l'Agence fédérale de sécurité, avec l'annonce qu'il prenait une grosse baisse de salaire. Le service de santé publique des États-Unis, alors une division de la FSA, passe sous le commandement d'Ewing, et il commence à promouvoir vigoureusement la fluoration dans tout le pays. Réf : 25-27 mai Audiences devant le Comité du commerce interétatique et étranger. Un sous-produit de la fabrication de l'aluminium est le fluorure de sodium toxique. Le stratège des relations publiques d'Ewings pour la campagne de fluorure était le neveu de Sigmund Freud, Edward L. Bernays. Bernays mène une campagne de relations publiques pour promouvoir l'ingestion de fluor en appliquant la théorie freudienne pour induire l'acceptation du public. Ce fut l'une des campagnes les plus réussies de Bernay.

      1944 Le numéro d'octobre 1944 du Journal of the American Dental Association met en garde que « la connaissance du sujet ne justifie pas l'introduction de fluor dans les approvisionnements en eau de la communauté en général. Le fluorure de sodium est une substance hautement toxique, et bien que ses applications à des concentrations sûres, et sous un contrôle strict par un personnel compétent, puissent s'avérer utiles sur le plan thérapeutique, dans d'autres circonstances, il peut certainement être nocif. Pour être efficace, le fluor doit être ingéré dans le système pendant les années de développement des dents, et nous n'en savons pas encore assez sur la chimie impliquée pour anticiper quelles autres conditions peuvent être produites dans la structure de l'os et d'autres tissus du corps en général. . Nous savons que l'utilisation d'eau potable contenant aussi peu que 1,2 à 3,0 ppm de fluor causera des troubles du développement des os tels que l'ostéosclérose, la spondylose et l'ostéopétrose, ainsi que le goitre, et nous ne pouvons pas courir le risque de produire des effets systémiques aussi graves. des perturbations dans l'application de ce qui est actuellement une procédure douteuse destinée à prévenir le développement de défigurations dentaires chez les enfants - en raison de notre anxiété de trouver une procédure thérapeutique qui favorisera la prévention de masse des caries, les potentialités apparentes du fluor semblent attrayantes, mais, à la lumière de nos connaissances actuelles ou de notre manque de connaissance de la chimie du sujet, les potentialités de préjudice l'emportent de loin sur celles de bien.

      1945 Un inspecteur en chef de la FDA découvre que des fluorures sont ajoutés à la bière par la Commonwealth Brewing Company du Massachusetts (le même État où ils ont fait des traitements expérimentaux au fluorure sur des enfants institutionnalisés). Le propriétaire de la brasserie a été arrêté et soumis à un procès avec jury fédéral pour empoisonnement de la bière. L'acte d'accusation accusait la bière de contenir un poison ajouté ou un poison délétère, le fluorure, qui était dangereux au sens de la loi (article 301a de la loi sur les aliments, les drogues et les cosmétiques), puisqu'il s'agissait d'une substance non requise dans la production. de la bière, cela aurait pu être évité par de bonnes pratiques de fabrication. Le fait a été établi que le fluorure a été ajouté à la concentration de 0,5 ppm. Le jury a été informé qu'il avait été établi que le fluorure était nocif et toxique, et qu'il n'était pas important de montrer combien de bière il faudrait pour démontrer les effets nocifs. La bière a été classée comme aliment et le fluorure comme poison en 1945. La Commonwealth Brewery Company a été condamnée à une amende de 10 000 $ et Kaufmann, le propriétaire, a été condamné à 6 mois de prison avec sursis et à une période de probation de trois ans.

      1945 Newburgh, New York a son approvisionnement en eau fluorée en mai 1945. Les examens ultérieurs des enfants par rayons X révèlent que près de 14% ont des défauts corticaux dans les os, par rapport à la ville non fluorée voisine de Kingston, où 7,5% ont des défauts osseux. Les données sont supprimées. En parallèle, le projet F (lié au projet Manhattan) a mené ses propres études sur les résidents de Newburg, en se concentrant sur les quantités de fluorure que les résidents de Newburg retiennent dans les tissus et le sang. sorti en 1997. Voir 1956.

      1945 Le journal Philadelphia Record, 18 octobre 1945, révèle un article intitulé « Première combinaison de bombes pour pêches en ruine déposée par les producteurs du comté de Salem pour 400 000 $ » détaille les poursuites contre les fabricants de produits chimiques liés au projet de bombe atomique de Manhattan pour les dommages causés par le fluorure d'hydrogène à la pêche bosquets. Les entreprises impliquées étaient DuPont de Nemours (qui a interagi avec I.G. Farben dans l'Allemagne nazie), la Sun Oil Company et la General Chemical Company.

      1945 Le gouvernement fait un test public de fluoration, comparant Grand Rapids fluoré avec Muskegon non fluoré, Michigan. L'étude doit durer dix ans. Après un an, il devient évident pour le gouvernement que les fluorures ne sont pas conformes à leur propagande publique, et l'étude est terminée. La ville de Muskegon est ensuite fluorée en 1947 pour masquer la différence d'effet. D'autres expériences sont menées en secret sur des zones de population, à l'insu des sujets.

      1945 Des expériences secrètes avec des fluorures sont menées dans le Massachusetts et dans le Connecticut entre 1945 et 1946 sur des enfants indigents et handicapés mentaux dans des écoles publiques. Selon le témoignage de 1954 de Florence Birmingham, administratrice de la Wrentham State School dans le Massachusetts, l'administration de son école n'a appris que par accident que des fluorures étaient mis dans l'eau potable.

      1945 Une étude révèle que l'affinité du fluorure pour les ions magnésium et manganèse lui permet d'épuiser leur disponibilité pour les fonctions enzymatiques vitales. (Borei, H., “Inhibition of Cellular Oxidation by Fluoride”, Arkiv.Kemi,Mineral,Geol., 20A, No. 8, 1945).

      1946 Une lettre du U.S. Engineer Office, Manhattan District, Oak Ridge, Tennessee, au colonel Warren, Manhattan Project, 1er mai 1946, concernant un voyage à l'usine DuPont, traite des dommages causés par le fluorure à l'environnement. La lettre indique également : « Est-il utile de tenter de contrer la peur locale du fluorure de la part des résidents des comtés de Salem et de Gloucester par le biais de conférences sur la toxicologie du fluorure et peut-être l'utilité du fluorure pour la santé dentaire ? » Lettre signé par Harold C. Hodge, qui a également participé aux expériences de Newburgh, New York. Réf : Anciennement classé SECRET Manhattan Project Letter, 1er mai 1946, déclassifié et publié des Archives nationales en 1997.

      1946 Un numéro de Medical Biochemistry contient une étude de recherche d'Everetts qui indique que la coagulation du sang peut être affectée par les fluorures.

      1946 Les rapports du comité de la Chambre sur les activités anti-américaines dans les forces armées pour 1946 et 1947 révèlent l'effet docile des fluorures dans l'approvisionnement en eau des bases militaires sur les troupes américaines.

      1946 Les partisans de la fluoration de l'eau ne revendiquent aucun avantage pour les personnes de plus de 9 ans, promettant que l'effet magique des fluorures se produisait avant l'éruption des dents. Malgré cette affirmation, toutes les réserves militaires américaines, peuplées d'adultes, étaient fortement fluorées.

      1946 Six autres villes américaines autorisent la fluoration de leurs approvisionnements en eau.

      1947 L'avocat de l'ALCOA, Oscar Ewing, est nommé à la tête de l'Agence fédérale de sécurité, plus tard HEW, poste qui le place à la tête du service de santé publique. Sous Ewing, une campagne nationale de fluoration se matérialise rapidement, menée par le Service de santé publique. Au cours des trois années suivantes, 87 villes supplémentaires ont été fluorées, y compris la ville témoin de Muskegon dans l'expérience originale du Michigan, éliminant ainsi le test de sécurité et d'avantage le plus scientifiquement objectif avant que le test ne soit à moitié terminé. Le stratège des relations publiques d'Ewing pour la campagne de fluorure était Edward L. Bernays, le neveu de Sigmund Freud, qui a été le pionnier de la théorie freudienne sur la publicité et la propagande gouvernementale. (Voir Bernay’s, 1928 et son livre Propagande). À cause de Bernay, les gens seraient amenés à oublier que les fluorures étaient des poisons toxiques. Les opposants au programme de fluorure ont été dépeints comme « dérangés ». En 1996, ils seraient peints comme des « activistes des droits civiques ».

      1947 Forrestal est nommé secrétaire à la Défense. Invité à démissionner en 1949 après avoir remarqué que les forces planifiaient la guerre en Corée. Voir 1949. Plus tard assassiné. Forrestal était très opposé à l'utilisation de fluorures sur les bases militaires pour garder les troupes dociles. (York Daily Times, lettres à l'éditeur de l'ancien agent du FBI Wesley C. Trollope, Omaha, Neb., 17 mars 1967).

      1948 Étude réalisée en Angleterre où les défauts osseux de trois groupes d'écoliers ont été étudiés. Deux groupes provenaient de districts où l'approvisionnement en eau était pratiquement exempt de fluor. Le troisième groupe venait de la ville de Launton, où l'approvisionnement en eau naturelle contient 1 ppm de fluor (le même que le niveau jugé « sûr » par le service de santé publique des États-Unis). L'examen aux rayons X a révélé que 20 pour cent des deux premiers groupes présentaient de légères irrégularités vertébrales non spécifiques. Dans le troisième groupe, celui qui consommait 1 ppm de fluorure dans son eau, 64% présentaient des défauts de la colonne vertébrale et les lésions étaient plus sévères.

      1948 Une version censurée de l'étude de sécurité du fluorure du projet Manhattan est publiée dans le Journal d'août 1948 de l'American Dental Association. Une comparaison avec la version précédemment classée en 1997 indique que la Commission de l'énergie atomique des États-Unis a censuré les informations préjudiciables sur les fluorures. Réf : Fluorures, Dents et Bombe Atomique, 1997.

      1948 John McCone devient secrétaire à la Défense des États-Unis. McCone donne des contrats à Standard Oil et Kaiser Aluminium, dans lesquels il détient déjà des intérêts financiers. Des sous-produits de la fabrication de l'aluminium, les fluorures, seraient ajoutés aux approvisionnements en eau de la population pour induire la soumission en endommageant le cerveau et la résistance de la tige à la domination du socialisme mondial.

      1950 La 24e édition du U.S. Dispensatory (pp 1456-1457) définit les fluorures comme des poisons violents pour tous les tissus vivants en raison de leur précipitation de calcium. Ils provoquent une chute de la pression artérielle, une insuffisance respiratoire et une paralysie générale. L'ingestion continue de doses non mortelles provoque une inhibition permanente de la croissance. L'utilisation de dentifrices fluorés et de médicaments internes n'est pas justifiée. Dans les éditions suivantes, les éditeurs ont supprimé toute cette partie. Pourquoi? La science et la biologie ne changent pas. Les agendas politiques le font.

      1950 La publication Science présente les recherches de C.W. Sheppard qui indiquent que les fluorures abaissent l'hémoglobine et peuvent provoquer une perte irréversible de potassium des globules rouges.

      1950 L'usine d'Alcoa Aluminium à Vancouver, dans l'État de Washington, est reconnue coupable d'avoir déversé 7 000 livres de fluorures toxiques chaque mois dans le fleuve Columbia. Selon le Seattle Times du 15 décembre 1952, "le fluorure a contaminé l'herbe et le fourrage et a causé des blessures et la mort du bétail". Voir 1957 (Alcoa).

      1950 Le service de santé publique des États-Unis approuve officiellement le concept de l'ajout de fluorures aux approvisionnements publics en eau.

      1950 Le septième rapport annuel de la Sugar Research Foundation reconnaît le sucre comme la cause principale de la carie dentaire. Le SRF accorde des subventions au département de nutrition de Harvard pour « résoudre le problème de la carie dentaire sans restreindre la consommation de sucre ». Le résultat de ces subventions était la promotion de la fluoration de l'eau.

      1950 De 1950 à 1951, ALCOA fait de la publicité pour le fluorure de sodium à ajouter aux approvisionnements en eau.

      1950 Le septième rapport annuel de la Sugar Research Foundation (130 sociétés) exprime son « objectif dans la recherche dentaire » : découvrir des moyens de contrôler la carie dentaire par des méthodes autres que la restriction de la consommation de sucre. Deux institutions les plus agressives dans la promotion de la fluoration de l'eau, les écoles dentaires de Harvard et l'université de Rochester, reçoivent des subventions importantes pour la recherche sur le fluorure de l'industrie sucrière.

      1950 Les Soviétiques ajoutent des fluorures à l'eau du système carcéral pour maintenir l'asservissement de la population carcérale, affecter le système nerveux central et produire le respect de l'autorité. Les fluorures expédiés des États-Unis via l'Alaska, à partir des années 1940, aux Soviétiques pour être utilisés dans leur système pénitentiaire du Goulag. Les États-Unis continuent de promouvoir l'ajout de fluorures aux approvisionnements publics en eau.

      1950 Dans le Journal of the American Dental Association, Vol 40:440, avril 1950, une étude de G.J. Cox et H.C. Hodge, « Toxicité des fluorures par rapport à leur utilisation en dentisterie », qui dit : « Certains des processus métaboliques fondamentaux et nécessaires dans la cellule sont arrêtés par des concentrations de fluorures telles que celles trouvées dans les intoxications aiguës. Ces changements sont comparables à ceux observés dans l'anoxie de haut grade et sont à la base de la description des fluorures comme des poisons protoplasmiques généraux. Étude également citée dans JADA, novembre 1962, pp.687-688.

      1951 Le numéro du 10 février 1951 de JAMA Medical Literature rapporte les symptômes suivants d'empoisonnement chronique au fluorure, indiquant que « les intoxications chroniques résultant d'un apport prolongé de petites quantités de fluorures incluent la fluorose dentaire. Le fluorure a également tendance à s'accumuler dans les os, entraînant une hypercalcification et une fragilité. Les ligaments et les tendons se calcifient également. Des symptômes graves peuvent s'ensuivre, tels qu'une perte de mobilité des articulations, des fractures faciles et une pression sur la moelle épinière. D'autres effets incluent la calvitie chez les jeunes hommes, accompagnée d'une augmentation des concentrations de fluorure dans les cheveux et les ongles, l'anémie et une diminution du pouvoir de coagulation du sang en raison de la liaison du calcium. Une dysménorrhée, des altérations de la croissance et du poids, une baisse du taux de natalité, une incidence élevée de fractyre, des altérations de la thyroïde et des dommages au foie ont été observés dans les régions de fluorose endémique.

      1951 Le Service de santé publique des États-Unis, avec la coopération de l'American Dental Association, tient une réunion des directeurs dentaires des États au cours de laquelle les méthodes de promotion de la fluoration ont été décrites. Ainsi, l'USPHS a formé une alliance avec les syndicats médicaux et l'industrie pour promouvoir l'ajout de fluorures toxiques à l'approvisionnement public en eau. Une concentration de 1,2 ppm a été suggérée, et les directeurs dentaires de l'État ont reçu l'ordre de mentir au public sur les effets toxiques du fluorure de sodium, de désinformer délibérément le public en associant la présence de « zones à haute teneur en fluorure » ​​à « sans cancer et moins de polio, toute une campagne de relations publiques destinée à convaincre le public de se laisser soigner, tout comme les détenus des prisons et camps soviétiques et allemands. Leur technique n'était pas de réfuter la chose mais de montrer que le contraire était vrai, même si le contraire n'était pas vrai. Réf : Actes de la réunion de 1951 à Washington D.C.

      1952 Après que le Dr AL Miller, ancien commissaire à la santé de Nebrasks, soit devenu membre du Congrès, et a découvert qu'il avait été embobiné par l'ancien avocat très bien payé d'Alcoa Aluminium, Oscar Ewing (qui a plus tard fondé Triangle Research Park) pour aider à fluorer l'eau de Washington, DC, Miller a révélé lors d'une audience du Congrès, rapporté dans le dossier du Congrès du 24 mars 1952, comment il avait été induit en erreur. Il s'est demandé à haute voix comment M. Ewing est devenu administrateur fédéral de la sécurité et si Alcoa n'avait pas un intérêt profond à se débarrasser des déchets de la fabrication de produits en aluminium. Miller a demandé au Dr John D. Porterfield du département américain de l'Agriculture si des études avaient été menées pour voir ce que les fluorures pourraient faire aux femmes enceintes. Porterfield a répondu : « Ils ont des objectifs différents en tête, monsieur. Il y a plus d'argent disponible pour les questions qui ont une valeur économique qu'il n'y en a pour la santé.”

      1952 L'American Dental Association publie un numéro de son Journal demandant à ses dentistes de ne pas discuter de leurs opinions personnelles sur le fluorure.

      1952 De 1952 à 1956, les villes de la "liste de fluoration" ont commencé à fluorer leurs approvisionnements en eau. Alors que le processus de fluoration de l'eau se poursuivait, le taux de mortalité par cancer des villes fluorées a commencé à dépasser de loin le taux des villes non fluorées.

      1952 San Francisco commence à fluorer ses approvisionnements publics en eau.

      1952 Pittsburgh, Pennsylvanie commence à fluorer ses réserves d'eau. Le 15 octobre 1967, le Pittsburg Press rapportait que 98% des écoliers âgés de 13 à 15 ans avaient les dents de travers à Pittsburgh.

      1952 De février à avril 1952, des dentistes britanniques visitent les États-Unis, notamment le National Institute of Dental Health à Bethesda, Maryland, et le siège de l'ADA à Chicago. Les hôtes de la visite sont le Surgeon General Scheele et le Surgeon General adjoint Knutson. Les quatre membres du comité britannique sont « convaincus » et retournent en Angleterre.

      1952 Les responsables américains de la « Santé publique » le Dr Dean, le Dr Arnold et McClure concentrent leurs efforts pour introduire la fluoration en Australie et en Nouvelle-Zélande.

      1952 Le représentant du Congrès du Nebraska, le Dr ALMiller, qui était également le président du Comité spécial sur les produits chimiques et les aliments, commente le fait qu'en moins de 3 mois, l'USPHS, qui n'approuvait pas la fluoration des approvisionnements publics en eau, a soudainement changé de cap et l'a très fortement promu. Le Dr Miller a déclaré qu'il n'avait trouvé aucune preuve publique que l'AMA, l'ADA et d'autres agences de santé avaient effectué des travaux de recherche sur la sécurité, mais qu'en fait, ils ne faisaient qu'approuver les opinions des uns et des autres à l'appui du programme. Miller a noté que tous les experts scientifiques en biochimie avaient conseillé le signe « slow go-slow » relatif à la fluoration de l'eau publique. Le Dr Miller a exprimé le fait qu'il se demandait si ALCOA et ses filiales n'auraient pas un intérêt profond à se débarrasser des déchets provenant de la fabrication de l'aluminium. Le Dr Miller a également déclaré qu'il était intéressant de noter qu'Oscar Ewing, qui dirigeait la Federal Security Administration (à l'époque l'organisation mère du US Public Health Service) était lié au cabinet d'avocats Hubbard, Hill and Ewin, qui représentent également ALCOA. [Plus tard, les dentistes qui se sont opposés à l'administration de fluorures toxiques aux patients ont été censurés ou ont perdu leur adhésion à l'ADA (à partir de 1960 environ). (souvent bien mieux et plus rigoureux) a été décrit par l'ADA et l'USPHS comme étant défectueux ou non pertinents. Ceux qui s'opposaient au fluorure ne pouvaient pas obtenir ou conserver les subventions de l'USPHS. Pendant ce temps, l'ADA, l'USPHS et l'industrie productrice de fluorure ont poursuivi leur conspiration pour frauder le public en affirmant que la fluoration était «absolument sûre». On estime que depuis que les fluorures ont été ajoutés à la nourriture, à l'eau et à l'air au début du 20e siècle, plus de 130 millions d'Américains ont souffert d'empoisonnement chronique au fluorure, de vieillissement accéléré et de maladies dégénératives, tous dus aux produits fluorés qu'ils sont. encouragé à consommer. Cela continue, malgré les preuves, car les fluorures sont également des modificateurs de comportement pour le contrôle mental chimique de la population avec des capacités dégénératives lucratives intégrées.]

      1952 82e Congrès, 2e session, auditions du comité spécial chargé d'enquêter sur l'utilisation de produits chimiques dans les aliments et les cosmétiques. Le Dr Miller “L'US Dental Assn a fait quelques examens et a recommandé aux éleveurs de ne pas ajouter de fluor à l'eau des truies gravides parce qu'il faisait quelque chose pour les porcs à naître” Dr Porterfield “Il y a plus d'argent disponible pour les questions qui ont une valeur économique qu'il n'y en a pour la santé.”

      1953 Le Dr Max Ginns de Worchester, Massachusetts, fait circuler une pétition contre la fluoration de l'eau, signée par 119 dentistes et 59 médecins qui s'opposent à l'utilisation de fluorures. Ginns a été retiré de la société dentaire de l'État en 1961 à cause de cet effort.

      1953 Il est appris par Mlle Florence Birmingham, qui a témoigné devant le Comité sur les audiences du commerce interétatique et étranger sur la fluoration de l'eau, que l'État du Massachusetts a fait des expériences de fluorure dans les institutions de l'État pour les faibles d'esprit, y compris Wrentham, Fernald et Belchertown sur les ordres du département de la santé de l'État. Tout cela constitue une violation flagrante du Pacte de Nuremberg.

      1953 Le numéro du 14 mai 1953 de la publication de l'AMA Todays Health contient un éditorial dans lequel il est déclaré : « Parce que la question de la fluoration de l'eau est si exclusivement un projet dentaire, aucun travail expérimental n'a été réalisé à ce sujet par les professions médicales. Nous comprenons que cette question a été examinée de manière approfondie par l'American Dental Association…”

      1954 Charles E. Perkins, le scientifique envoyé par les États-Unis en Allemagne après la Seconde Guerre mondiale pour superviser la dissolution d'I.G. Farben, déclare, "le véritable objectif de la fluoration de l'eau est de réduire la résistance des masses à la domination et au contrôle, et à la perte de liberté".

      1954 Denver commence la fluoration de ses approvisionnements publics en eau.

      1954 Publication d'une étude établissant un lien entre les fluorures et le développement du cancer chez les animaux. Réf : A Taylor, “Fluorure de sodium dans l'eau potable des souris”,Dental Digest, Vol 60, pp170-172.

      1954 C.E.Perkins, chimiste I.G.Farben, admet que le fluorure est de réduire la résistance des gens à l'autorité.

      1954 En 1954, le Christian Science Monitor a interrogé les 81 lauréats du prix Nobel dans les domaines de la chimie, de la médecine et de la physiologie sur leur opinion concernant la fluoration de l'eau. Soixante-dix-neuf pour cent n'ont pas approuvé la fluoration de l'eau, qui, selon les promoteurs, est approuvée par tous les scientifiques « réputés ».

      1955 Un tribunal fédéral de l'Oregon juge l'affaire Martin v. Reynolds Metals, dans laquelle la ferme Martin avait été contaminée par les fluorures provenant de l'usine d'aluminium. ALCOA et six autres sociétés de métaux et de produits chimiques se joignent à Reynolds en tant qu'"amis du tribunal" pour obtenir l'annulation de la décision lorsque le tribunal se prononce en faveur des Martin. L'avocat de Reynolds soutient que « s'il était autorisé à rester debout, le verdict deviendrait une décision, rendant chaque usine d'aluminium et de produits chimiques susceptible de faire l'objet de réclamations pour pollution au fluorure et aux métaux lourds simplement en fonctionnant. Malgré tout cela, les Martin ont gagné et Reynolds a finalement rendu l'affaire discutable en achetant le ranch des Martin pour une grosse somme.

      1955 Le Dr Heinrich Hornung, un officier de santé allemand et l'un des plus fervents défenseurs européens de la fluoration de l'eau, se rend aux États-Unis pour tenter de réfuter les preuves de la toxicité du fluorure.

      1955 De 1955 à 1957, K.K. Paluev, un brillant ingénieur en recherche et développement de la General Electric Company, a été le premier à souligner que les statistiques relatives aux études réalisées à Grand Rapids, Michigan Newburgh, New York et d'autres villes présentées comme « réduire la dégradation de 65 % » ceux qui encouragent la fluoration montrent un retard dans l'éruption des dents, en raison de la fluoration, et que la "réduction de la carie dentaire" revendiquée "822065%" a été obtenue en partie en classant les dents sans éruption comme des dents " saines ". Selon une analyse statistique plus tard en 1959, payée par l'Université de Melbourne, chaque expérience de fluoration réalisée, en ce qui concerne les statistiques, regorge de contradictions, de divergences et d'omissions de données pertinentes, et de manque de contrôles adéquats. (Erreurs et omissions de fluoration dans les essais expérimentaux, par Philip RN Sutton, DDSc., LDS (Senior Research Fellow, Department of Oral Medicine and Surgery, Dental School, University of Melbourne, en collaboration avec Sir Arthut BP Amies, Dean of the Dental School, University of Melbourne, Australia). En d'autres termes, tous les essais expérimentaux dans le monde ont prétendu justifier la croyance que les fluorures préviennent les caries dentaires sont frauduleux et peuvent être prouvés frauduleux. Pour plus de détails à ce sujet, consultez “The Greatest Fraude : Fluoration”, par Philip R. Sutton, 1996, Kurunda Pty, Ltd, PO Box 22, Lorne, Australie 3232. ISBN 0-949491-12-8.

      1955 Le dentifrice fluoré est commercialisé avec l'avertissement que "le dentifrice fluoré ne doit pas être utilisé là où l'approvisionnement en eau est fluoré". Une décision ultérieure stipulait que "les enfants de moins de 6 ans ne devraient pas utiliser Crest". Les deux avertissements ont été institués par le service de santé publique, mais en 1958, les deux règlements ont été abandonnés, même si aucune recherche n'était disponible pour montrer que le risque de surdose de fluorure n'existait plus.

      1955 Le Dr William Wolf, professeur clinicien à l'École de médecine dentaire de l'Université de New York, observe quatre cas d'empoisonnement en buvant de l'eau fluorée. Après avoir vérifié le diagnostic, il met en garde ses collègues. Le doyen de l'Université l'informe alors que ses services d'enseignement ne seront plus requis. Wolf informe le doyen qu'il le rendra public, et le doyen abandonne l'affaire.

      1956 Maurice Natenburg, rédacteur médical et rédacteur en chef de Regent House, publie une brochure intitulée The Fluoride Curtain, dans laquelle il déclare que « l'AMA a approuvé la fluoration juste après leur combat réussi contre un projet de loi parrainé par Ewing pour introduire la médecine socialisée aux États-Unis . L'AMA a fait une évaluation spéciale sur ses membres, dépensant quelque 3 millions de dollars dans la bataille pour vaincre le projet de loi. Une fois la bataille terminée, l'AMA a soudainement vu les "mérites" de la fluoration de l'eau. Voir 1961 AMA désapprobation de la fluoration.

      1956 Numéro de mars 1956 du Journal of the American Dental Association, H.C. Hodge remarque que « le dépôt squelettique de fluorure est un processus continu au cours duquel une partie considérable du fluorure ingéré, peut-être 25 à 50 %, se dépose dans le squelette. »

      1956 Le rapport final du projet de démonstration de Newburg, New York est publié dans le Journal of the American Dental Association, concluant que les « petites concentrations » de fluorure étaient sans danger pour les citoyens américains. La preuve biologique, basée sur les travaux effectués au projet d'énergie atomique de l'Université de Rochester, a été livrée par le Dr Hodge.

      1956 Ionel Rapaport, endocrinologue français à l'Institut psychiatrique de l'Université du Wisconsin, détermine le lieu de naissance de tous les enfants mongoloïdes du Wisconsin, du Dakota du Nord, du Dakota du Sud et de l'Illinois, et les a regroupés en fonction de la teneur en fluorure publiée de l'eau potable municipale. En tablant sur les 687 cas urbains, il trouve une prévalence ou un risque statistiquement plus important de deux fois plus de naissances mongoloïdes dans les communautés avec 1 ppm ou plus dans l'eau. L'utilisation de la formule de Van Valens révèle une probabilité statistique combinée de moins de 1 sur 125 000 que les corrélations des quatre états sont dues au hasard. L'incidence de l'anomalie congénitale augmente à mesure que la teneur en fluorure de l'eau augmente. Il s'agit de la seule étude de ce type à inclure des données maternelles. Voir 1959, deuxième étude sur la trisomie 21 et les zones fluorées). [Bulletin de l'Académie de Médecine Nationale, Paris, Vol 140, pp.529-531].

      1956 Une étude de l'American Psychoanalytical Association sur les troubles du sommeil a été organisée, montrant comment la profession a répondu à divers troubles neurologiques émergents dans la société. Étant donné que le lien entre les changements dans la chimie du cerveau et les substances externes avait été remplacé par la psychologie, il était extrêmement difficile (selon Gershwind en 1982) d'accepter qu'il existe des cas où les difficultés d'ajustement émotionnel sont le résultat principal d'altérations du cerveau. .

      1957 L'American Medical Association annonce qu'aucune preuve n'a été trouvée depuis la déclaration de 1951 pour prouver que l'eau fluorée à la concentration recommandée de fluorure est nocive pour la santé générale. Voir JAMA Medical Literature, 1951.

      1957 Feltman et Kosel constatent que 34 des 38 principaux suppléments de vitamines et de minéraux contiennent jusqu'à 286 microgrammes de fluorure. [Feltman R., et al, “Fluoride in Pharmaceutical Preparations”, NorthWest Medicine, Vol 55, pp.663-1664, juin 1956.]

      1957 La tolérance de la FDA pour les pulvérisations d'insectes sur 60 fruits et légumes autorise 7 ppm de fluorures. DeEds écrit, « c'est un fait bien établi que l'intoxication chronique peut se manifester chez l'homme sous forme d'anomalies reconnues seulement après une exposition constante ou fréquente aux fluorures. ” [Tolérances officielles de la FDA pour les résidus de produits chimiques pesticides, National Agricultural Chemicals Assn News and Pesticide Review, Vol 15, pp.5-14, May 1957].

      1957 Une déclaration controversée d'Oliver Kenneth Goff, le 22 juin 1957, membre du Parti communiste et de la Ligue des jeunes communistes du 2 mai 1936 au 9 octobre 1939, révèle qu'il a témoigné devant le Comité des activités anti-américaines de la Chambre en 1939, comme à la mise en œuvre de la fluoration des approvisionnements en eau publics américains de la même manière qu'ils l'ont utilisé comme tranquillisant cérébral dans les camps de prisonniers soviétiques. Goff a réfléchi que les dirigeants du Parti pensaient que cela entraînerait une léthargie aux États-Unis et maintiendrait le public docile pendant un empiétement constant du communisme. Il a également été question, dit Goff, de conserver une réserve de fluorure mortel près des sources d'eau où, pendant une période de révolte, il pourrait être déversé en gros dans l'approvisionnement en eau et soit tuer la population, soit la menacer de liquidation, afin qu'elle se rende. pour obtenir de l'eau fraîche. (Voir Réf #64,65). Déclaration sous serment à Arapahoe Country, Colorado, notariée. (Réf : Fluoration, par Isabel Jansen, R.N, 1990, ISBN 0-932298-73-7, page 128, Tri-State Press, Antigo, Wisconsin 54409)

      1957 Une expérience est menée à l'Institut neurologique de Montréal par William Scoville et Brenda Miller pour retirer l'hippocampe d'un homme souffrant d'épilepsie afin d'essayer d'arrêter les attaques. (Voir le rapport scientifique de 1994 sur l'effet du fluorure de sodium sur le cerveau et le comportement, et l'hippocampe). Le sujet de cette affaire historique, H.M., a perdu la capacité de se souvenir des événements récents. Près de 28 ans après l'opération, pour H.M. Les activités d'une journée typique comprenaient des mots croisés et la télévision, bien qu'il ne se souvienne pas de l'endroit où il habite, de qui s'occupe de lui ou de ce qu'il a mangé lors de son dernier repas. (Neurobiologie, 1994)

      1957 Dans un rapport de l'AMA de 1957, il a été déclaré ” Il est trop tôt pour savoir quels seront les effets de la fluoration artificielle. Ce qui est signalé comme une réduction de la carie dentaire peut en fait être un retard dans la reconnaissance de la carie, et les raisons données pour croire que l'eau fluorée artificiellement aura les mêmes effets que l'eau contenant du fluorure naturel ne sont pas valables.

      1957 Le numéro de septembre 1957 de Northwest Medicine présentait un article de Thomas E. Douglas, M.D., intitulé "Fluoride Dentifrice and Stomatitis" où le Dr Douglas explique sa perplexité face à la fréquence croissante des patients présentant des lésions buccales. Il a découvert que tous les patients présentant des lésions utilisaient un dentifrice fluoré.

      1957 Alcoa Aluminium Company annonce la vente de fluorure de sodium (poison à rat) directement aux municipalités pour la fluoration de l'eau potable. Lorsqu'il est devenu évident que les entreprises d'engrais phosphatés pouvaient vendre des fluorures toxiques moins cher, Alcoa a été exclue du marché du dumping du fluorure.

      1957 Records for New Britain, Connecticut (où l'utilisation de fluorures industriels avait été utilisée pendant 6 ans) ont montré que certaines des dents des enfants avaient été endommagées de manière irréparable lorsque l'eau est fluorée, même lorsque le pourcentage de fluor industriel est maintenu à ou en dessous de 1 ppm, des marbrures sont produites chez 10 à 15 % des enfants examinés. Les dents marbrées sont des dents présentant des symptômes de fluorose, et l'émail des dents marbrées est cassant et sujet à des blessures mécaniques difficiles ou impossibles à réparer.

      1958 En avril 1958, l'Association of American Physicians and Surgeons, qui compte plus de 15 000 membres, dont la plupart sont également membres de l'American Medical Association, adopte une résolution s'opposant à la fluoration, qui déclare que « l'Association condamne l'ajout de tout substance à l'approvisionnement public en eau dans le but d'affecter la fonction corporelle ou mentale du consommateur.”

      1958 Le Dr F.J. Stare de l'Université Harvard prononce un discours à Needham, Massachusetts, faisant la promotion du « fluorure en tant que nutriment », citant les recherches effectuées par Maurer et Day. Le Dr Fred Exner le prend à partie, soulignant que l'étude de Maurer et Day s'appelait "La non-essence du fluorure dans la nutrition" et que les animaux nourris avec un régime pauvre en fluorure ne pouvaient produire aucun symptôme de fluorure. carence”. Journal of Nutrition, 62, 561-573, 1957. Les allégations frauduleuses du Dr Stares sont toujours citées comme des «faits», bien qu'il ait rétracté son affirmation selon laquelle «les fluorures seront bénéfiques ou guériront les maladies des os» dans le Boston Herald Traveler du 6 avril 1972.

      1958 La fluoration est introduite à titre expérimental dans la ville ouest-allemande de Kassel par dérogation spéciale du ministre de la Santé. L'usine de fluoration sera mise hors service le 1er avril 1971 pour des raisons juridiques et sanitaires.

      1958 Le généticien de renom H.J. Muller révèle que les fluorures produisent des dommages primaires en endommageant le matériel génétique des cellules dans lesquelles ils pénètrent. [Muller, Symposium on Emphysema and Chronic Bronchitis: “Do Air Pollutants Act as Mutagens?”, Aspen, Colorado, 13-15 juin 1958]

      1958 En octobre 1958, le Dr J.F. Montague, un médecin, publia dans le Journal of the International College of Surgeons un article reflétant sa préoccupation croissante concernant la fluoration, reliant la présence de fluor dans le corps humain au cancer. Toujours en 1958, un travail intéressant a été réalisé par le Dr James Kerwin, un dentiste, dans lequel il a été démontré que la présence simultanée de fluor et de strontium 90 dans le corps humain peut entraîner une plus grande accumulation des deux substances dans lesquelles les composés comme le fluorure de strontium sont formés. En raison de la faible solubilité de ces substances, l'organisme a beaucoup de mal à s'en débarrasser. Son rapport a été publié dans Dental Digest en février 1959.

      1958 L'Organisation mondiale de la santé (OMS) établit un comité d'experts à Genève pour étudier la fluoration. Au moins 5 des 7 membres du comité avaient fait la promotion de la fluoration dans leurs pays respectifs. [Le jeu était déjà empilé]. Deux partisans américains bien connus étaient le Dr J.W. Knutson et le professeur H.C. Hodge. Hodge a fait financer certaines de ses recherches par la Commission de l'énergie atomique, qui était confrontée à de graves problèmes d'élimination du fluorure provenant du traitement de l'uranium. Un autre membre faisant la promotion de la fluoration, le professeur Yngve Ericsson de Suède, un éminent défenseur de la fluoration en Europe, a reçu une subvention du service de santé publique des États-Unis et a reçu des redevances de l'industrie suédoise du dentifrice. Les recherches documentant l'empoisonnement par l'eau fluorée ont été rejetées. Voir 1969, Approbation des fluorures par l'OMS]

      1959 Rapaport réalise une deuxième étude sur la fluoration et les malformations congénitales dans l'Illinois de 1950 à 1956. L'étude est publiée en 1959. Les données indiquent une association hautement significative entre la fréquence du syndrome de Down et la teneur en fluorure de la mère qui boit. l'eau.

      1959 Dans le rapport des actes de la 3e conférence médico-dentaire sur l'évaluation de la fluoration, tenue le 7 mars 1959 à New York, le comité a conclu qu'« il est évident que la pratique de la fluoration n'est pas simple, c'est pas la procédure simple et fiable que les autorités promotrices ont fait croire à la profession et au public. A l'absence de contrôle des fluorures au robinet des consommateurs s'ajoutent ces incertitudes majeures : la variation brute de la consommation individuelle d'eau, les apports variés de fluorures dans les aliments et les apports de fluorures issus des expositions atmosphériques et professionnelles. Ces problèmes imprévisibles rendent inutile toute discussion sur « l'apport individuel contrôlé en fluor ». Négligence criminelle délibérée et complot.

      1959 Les fluorures ont été utilisés comme inhibiteurs d'enzymes dans une étude de J.D. Ebert publiée en 1959 sur les voies métaboliques par lesquelles se forment les organes d'un embryon. À de faibles concentrations, il a découvert que le fluorure de sodium bloquait presque complètement les régions destinées à former le muscle, affectant principalement le muscle cardiaque. À des concentrations plus élevées, l'embryon entier s'est désintégré selon un schéma bien défini, en commençant par la région de formation du cœur.

      1959 Dès 1959, on savait que la présence de fluorure dans le corps humain accélère l'absorption des substances radioactives présentes dans l'environnement. Dans un rapport à la Division de biologie et de médecine de la Commission de l'énergie atomique intitulé "Le métabolisme des métaux alcalino-terreux par l'os" par FW Lengemann, professeur de chimie à l'Université du Tennessee le 23 mars 1959, il a été scientifiquement démontré que la présence de fluor et d'autres substances environnementales telles que le plomb et le cyanure dans le corps humain augmentait le rapport strontium 90/calcium dans les os – entraînait l'absorption de substances radioactives par le corps.

      1959 En 1959, le ministre de la Santé de l'Ontario, le Dr Dymond, a annoncé qu'aucune autre fluoration ne serait autorisée là-bas, car « personne ne sait avec certitude quels sont les effets sur les personnes recevant du fluorure tout au long de leur vie. »

      1959 Dans des recherches menées sur l'incidence du mongolisme dans les villes du Wisconsin, de l'Illinois et des Dakotas publiées en 1959 dans la publication officielle de l'Académie française de médecine, il a été constaté que lorsque le pourcentage de fluorures dans l'eau augmentait, il y avait un parallèle augmentation de l'incidence des naissances mongoloïdes l'âge des mères donnant naissance à des bébés mongoloïdes a également diminué avec l'augmentation des niveaux de fluorure. Il est intéressant de noter qu'au cours des trois premières années de fluoration, la Nouvelle-Bretagne et le Connecticut ont connu une augmentation de 150 % du nombre de mortinaissances.

      1960 En 1960, l'American Dental Association a publié une brochure à l'intention du public intitulée Fluoridation Facts: Answers to Criticisms of Fluoridation. Pour défendre l'utilisation de composés fluorés toxiques dans l'approvisionnement public en eau (ce qui est un crime grave contre l'humanité, puisqu'il s'agit de médicaments publics involontaires obligatoires), ils ont utilisé la logique selon laquelle « les gens sont connus pour vivre jusqu'à un âge avancé » 8221 dans les zones où l'approvisionnement en eau est fluoré. Malheureusement, ils ont omis de mentionner que l'ajout de fluorure à l'approvisionnement en eau était directement corrélé au nombre d'enfants mort-nés, d'enfants mongoloïdes, de dents cassantes et de structures radiculaires dentaires agrandies, d'affections rachidiennes défavorables, d'ostéomalacie (ramollissement des os) et d'ostéoporose (anormalement structure poreuse et espacée à l'intérieur de l'os) dans la population médicamentée par opposition aux populations témoins qui n'étaient pas médicamentées. Les gens meurent jeunes "à un âge avancé".

      1960 Une étude est réalisée au Japon qui impliquait l'examen des dépôts de fluorure dans les fœtus de chiens. Il a été constaté que la quantité de fluor déposé était particulièrement importante dans les os, la plus grande dans l'os crânien ainsi que dans l'os de la jambe inférieure. La quantité de dépôt de fluor était parallèle à la progression de la calcification. Ils ont également prouvé que le dépôt de fluor sur les dents et les os commence par le placenta dès la période embryonnaire, puis se fait par le lait maternel pendant la petite enfance, et par l'alimentation, ainsi que directement à l'intérieur de la cavité buccale. cavité. Comme le fluor est un poison enzymatique actif connu, il est connu pour affecter la division cellulaire (mitotique) chez le fœtus, entraînant des anomalies anatomiques (tératisme).

      1960 Le comité sur le fluorure se réunit à Toronto, Ontario, Canada. Dr G.E. Hall guide les délibérations. Sa fille était employée par une société d'aluminium avec des problèmes de pollution au fluorure, il était lui-même directeur consultatif honoraire d'une organisation de promotion de la fluoration de premier plan, et son université (University of Western Toronto) a reçu des subventions du U.S. Public Health Service. (trois conflits d'intérêts). La fluoration de tous les approvisionnements publics en eau au Canada a été préconisée.

      1960 À San Francisco, le 29 novembre 1960, une portion de 200 pieds d'une rue large de 50 pieds s'effondre après l'éclatement d'une conduite d'eau presque neuve.Après une analyse du tuyau par les laboratoires Griffin-Hasson à Los Angeles, il a été découvert que des produits chimiques de fluoration avaient corrodé le tuyau, ce qui montrait une concentration de fluorure de 22 000 ppm sur le tuyau.

      1961 La Cour suprême de Suède a déclaré la fluoration illégale.

      1961 Le service juridique de l'American Medical Association publie une lettre indiquant : « L'AMA ne s'engage pas dans l'approbation, l'approbation, la garantie ou l'acceptation de l'eau non fluorée ou de l'eau fluorée. »

      1961 En Grande-Bretagne, le Dr R.A.Holman du Royal Institute of Pathology a discuté de l'empoisonnement au fluorure dans un article paru dans le numéro du 15 avril 1961 du British Medical Journal. Il a noté que les effets à long terme de l'ingestion de fluorure de sodium nécessitaient beaucoup plus d'investigations, et a poursuivi : « Le fluorure est un inhibiteur bien connu de plusieurs systèmes enzymatiques et peut former des composés reconnaissables par spectroscopie avec l'enzyme catalase, entraînant son inhibition. L'empoisonnement à la catalase a été lié au développement de virus et à la cause d'un certain nombre de maladies, y compris le cancer. De nombreux observateurs ont suggéré que les agents (fluorures et autres substances toxiques de l'environnement) qui diminuent la catalase des cellules peuvent prédisposer ces cellules à la formation de tumeurs. Voisin a dit : « la méthode la plus susceptible de résoudre le problème du cancer est de demander pourquoi la cellule cancéreuse manque de catalase et d'essayer d'empêcher son appauvrissement.

      1962 Une étude au Portugal a révélé que le fluorure à une concentration de 1 ppm provoquait une diminution de 25 % de l'activité de l'enzyme succinique déshydrogénase dans le tissu hépatique, à la fois dans des tubes à essai et lors d'expérimentations animales. In vivo, le fluorure à 1 ppm a inhibé l'activité hépatique de 6,4 pour cent. Dans les reins, cette activité enzymatique a été réduite de 47,8 pour cent par le fluorure à 1 ppm dans l'eau potable. Les auteurs ont conclu qu'une inhibition enzymatique significative due à une administration prolongée de fluorure démontre l'altération d'une étape importante du métabolisme cellulaire. (Sullivan, W.D., S.J., et Von Knobeledorff, A.J., Broteria Serie de Ciencias Naturais, Lisbonne, 21, n° 1, 1962).

      1962 Le Dr John Knutson du Service de santé publique des États-Unis examine les taux de mortalité par cancer suite à la fluoration des approvisionnements publics en eau de Grand Rapids, Michigan. Il a constaté une augmentation de 22% des taux de mortalité par cancer, contrairement à la ville témoin non fluorée de Muskegon, elle-même fluorée 5 ans après le test de l'année 2015 afin de masquer la plus grande prévalence des caries à Grand Rapids. Réf : Fluorure Drinking Waters p.213 (1962).

      1962 Selon la révision de 1962 des normes sur l'eau potable, le facteur de sécurité pour le fluorure dans l'eau potable a été répertorié comme « zéro » 8221. (L'eau et ses impuretés, Thomas Camp : Reinhold, New York). Selon l'auteur, « le seuil pour l'émail marbré chevauche la concentration recommandée pour la fluoration artificielle ».

      1962 Selon le Journal of the American Dental Association de novembre 1962, de 10 à 20 % des enfants de Grand Rapids fluorés, Michigan, ont développé des dents marbrées ou fluorées.

      1962 Le célèbre chercheur sur le cancer, le Dr Ludwig Gross, dont les travaux sur la leucémie sont d'une valeur inestimable dans la recherche sur le cancer et dont les découvertes ont suscité un programme gouvernemental d'urgence, a été signalé après avoir écrit : « Le fait est que le fluorure est un poison insidieux et nocif , toxique et cumulatif dans ses effets, même lorsqu'il est ingéré en quantité minimale, restera inchangé quel que soit le nombre de fois où il sera répété dans l'imprimé que "la fluoration de l'approvisionnement en eau est sûre". Cette « défection » a été signalée aux supérieurs du Dr Gross du US Public Health Service. Cependant, un responsable de l'Administration des anciens combattants a répondu le 24 septembre 1962 : “Dr. Gross est libre d'offrir son opinion dans n'importe quelle relation qu'il souhaite, mais il ne parle pas au nom de l'Administration des anciens combattants au sujet de la fluoration. Cette agence ne s'oppose pas à la fluoration de l'approvisionnement public en eau.”

      1963 Une étude de l'Académie américaine des sciences montre que de faibles niveaux de fluorure augmentent les tumeurs.

      1963 Une étude est publiée qui relie les fluorures et le développement du cancer chez les animaux. Réf : Irwin Herskowitz et Isabel Norton “Increased Incidence of Melanotic Tumors…Après un traitement au fluorure de sodium”, Genetics, Vol 48, pp307-310.

      1963 JR Shapiro, MD, National Institute of Arthritis and Metabolic Diseases, dans le numéro du 31 octobre 1963 du New England Journal of Medicine, a observé que le concept d'extension du fluorure à faible dose est actuellement utilisé pour prévenir les caries dentaires chez les enfants et #8216inclure les adultes dans l'espoir de prévenir l'ostéoporose future’ n'est en grande partie pas étayé par les données disponibles”. Voir 1971.

      1964 Le ministère de l'Intérieur du Danemark publie une annonce publique “la fluoration des approvisionnements publics en eau ainsi que de tous les consommables est interdite”. Le Danemark interdit les suppléments de fluorure en janvier 1964.

      1964 En avril 1964, des comptes-rendus dans les journaux locaux montraient que 200 villes avaient arrêté la fluoration après avoir découvert que la fluoration causait des effets nocifs sur les humains, les animaux et les poissons, qu'elle corrodait la plomberie et que le coût était supérieur à celui indiqué par les partisans.

      1964 Un rapport du British Dental Journal publié dans le Philadelphia Bulletin du 8 novembre 1964 indiquait qu'une expérience de quatre ans impliquant 1 000 enfants anglais avait été abandonnée parce qu'aucune différence significative n'avait été trouvée en termes de caries entre les dentifrices fluorés et les dentifrices non fluorés. ceux. Le test britannique était un essai indépendant mené par des professeurs d'université, et toutes les statistiques ont été traitées par des statisticiens indépendants. En revanche, aux États-Unis, les essais expérimentaux qui utilisaient des statistiques comportaient des travaux statistiques effectués par les fabricants de dentifrices ou par des entreprises payées par les fabricants ou par des organisations dentaires. De telles expériences sont invalides.

      1964 Des informations scientifiques sont publiées sur l'effet paradoxal de l'effet biologique des toxines chimiques, dans un article de Shatz et al. C'est-à-dire que la réponse augmente avec le temps et diminue ensuite avec des doses encore plus élevées. En d'autres termes, il n'y a pas de relation linéaire entre la dose et l'effet. Cela signifie qu'il n'y a pas de seuil en dessous duquel les fluorures et les radiations, par exemple, sont inoffensifs. Ceci s'applique également aux effets électromagnétiques sur la biologie humaine. [Shatz, A., et al, “The Occurrence and Importance of Paradoxical Concentration Effects on Biological Systems”, Compost Science, Vol 5, p.22-30, Spring 1964 Shatz, A., “Low Level Fluoridation and Rayonnement de faible niveau – Deux histoires de cas d'inconduite scientifique”, par A. Schatz, Ph.D, Philadelphie, 1996]

      1965 Le numéro de novembre 1965 du Journal of the American Dental Association, contient une section répertoriant les noms des personnes qui s'opposent à la fluoration, ainsi que des informations dénigrantes, accusant les gens de distribuer des tracts présentant de manière erronée le fluorure de sodium comme de la mort-aux-rats, ce qui, bien sûr, est.

      1965 Le comité consultatif scientifique du président désigne le fluorure comme « polluant de la plus haute priorité ». Voir 1967.

      1965 Une étude est publiée qui relie les fluorures au cancer chez les animaux. Réf : A. Taylor et N.C.Taylor, “Effect of Fluoride on Tumor Growth”, Actes de la Society of Experimental Biology and Medicine, Vol 65, pp252-255.

      1965 Des chercheurs de l'Université du Texas, les Drs Alfred et Nell Taylor, découvrent que le fluorure dans l'eau potable à des niveaux compris entre 0,5 et 1,0 ppm augmente le taux de croissance tumorale chez les souris sujettes au cancer de 15 à 25 %, inhibant les efforts du système immunitaire. système pour attaquer les tumeurs.

      1965 Interrogée sur l'opportunité d'ajouter du fluorure de sodium au sel de table, la FDA a répondu le 12 juillet 1965 : « Nous considérerions l'ajout de fluorure de sodium au sel de table comme une violation de la loi fédérale sur les aliments, les médicaments et les cosmétiques. » #8221

      1966 La National Health Federation publie un livre intitulé Fluoridation, dans lequel il est rapporté que l'effet des fluorures sur la truite était toxique. Dans les échantillons d'eau avec des niveaux de fluorure compris entre 0,5 et 4,6 ppm provenant des vapeurs en suspension dans l'air, les œufs de truite n'avaient aucune valeur. Il y avait des malformations. La perte de poissons adultes était très importante. Pocatello, Idaho, a obtenu un jugement de la Cour d'appel des États-Unis contre la société Simplot, qui libérait des fluorures dans l'air, polluant la production de poisson.

      1966 Une étude de la Texas A&M University démontre que le fluorure cause des dommages génétiques aux oignons et aux tomates.

      1966 Un rapport scientifique révèle qu'à des concentrations trop faibles pour causer des lésions tissulaires visibles, les fluorures induisent d'importantes altérations chromosomiques mitotiques et méiotiques chez les plants de tomates. #8221 Journal canadien de cytologie génétique, Vol 8, p.575-583,1966]

      1966 La Société internationale de recherche sur la nutrition, les substances vitales et les maladies des civilisations (fondée par le Dr Albert Schweitzer en 1954) approuve une résolution forte (n°39) conseillant les gouvernements locaux et étatiques contre la fluoration. La résolution indiquait, entre autres, que "le fluorure est un poison enzymatique qui peut provoquer des maladies irréversibles et imprévisibles". L'action est soutenue par plus de 98 % des 400 membres du Conseil scientifique de la Société, dont plus plus de la moitié occupent des postes dans les principales institutions académiques mondiales dans plus de 75 pays. [ Fluoration et Vérité Decay, 1974, Caldwell, p.285 ]. Après la mort de Schweitzer, Linus Pauling tente d'amener la Société à renverser sa position sur les fluorures, mais la Société a répondu en réaffirmant sa position antifluoration dans les deux années suivantes. Malgré cet effort de centaines de scientifiques du monde entier qui ne se tournent pas vers l'USPHS pour obtenir des subventions, le service de santé publique des États-Unis a continué sa propagande de fluoration sur les citoyens américains.

      1966 En mai 1966, le Los Angeles Water and Power Department a décidé de convoquer une réunion dans le but de faire fluorer l'eau de Los Angeles. L'effort a pris fin lorsque le conseiller juridique a informé le service des eaux qu'il n'avait aucune compétence sur la fluoration. Le mot de la réunion a amené des foules de personnes qui protestaient contre l'ajout de fluorures toxiques à l'approvisionnement en eau. Une fois les réunions terminées, le conseil municipal a demandé le début d'une audience sur la fluoration le 21 juillet 1966, au cours de laquelle le conseiller municipal Tom Bradley (plus tard maire de Los Angeles) devait présenter la résolution sur la fluoration. Le Dr Louis Bullock, président de la branche de Los Angeles de l'American Cancer Society, a présenté le nouveau médicament anticancéreux 5-Fluoracil comme "l'un des médicaments les plus efficaces utilisés pour traiter et contrôler le cancer", déclarant qu'il était "en toute sécurité" a donné aux patients cancéreux 150 à 500 mg de fluorure par jour”, et cela “il a renforcé les os”. [Pourtant, la Modern Drig Encyclopedia and Therapeutic Index Pharmaceuticals, Biologicals and Allergens de 1965 contient une liste en trois colonnes des effets désastreux du 5-Fluoracil, l'un d'entre eux étant « des décès peuvent survenir occasionnellement chez des patients en relativement bon état ». Le 31 mars 1972, le Los Angeles Herald Examiner a titré un article intitulé "Scientist Hots Cancer Drug" Overkill" 8220, qui déclarait que le 5-Fluoracil en tant que traitement contre le cancer représente un cas d'exagération classique qui fait plus de mal que le cancer lui-même. En d'autres termes, Bullock était soit naïf, soit il a menti lors de la réunion du 21 juillet 1966 ]. Voir 1969 LA Times.

      1966 En février 1966, le Dr Robert Felix, ancien directeur de l'Institut national de la santé mentale, s'adresse à une conférence sur la fluoration de 500 dirigeants nationaux. Il ne parle pas de la santé dentaire des enfants, mais plutôt de la "santé mentale des opposants à la fluoration". Dans son discours, « Les soins et la manipulation des extrémistes », le Dr Felix a fait valoir que « tous les opposants à la fluoration sont mentalement dérangés, d'une manière ou d'une autre ». Il a instruit les partisans de la fluoration sur « comment reconnaître et faire face aux différentes catégories d'opposants ». Les Actes de ce Symposium fou peuvent être trouvés dans le numéro des 10 et 14 février 1966 du Congressional Record. Le Dr Arthur Fleming, ancien secrétaire à la Santé, à l'Éducation et au Bien-être, était présent à la réunion. Il a suggéré que « nous avons besoin d'un programme éducatif de 365 jours par an pour les écoles » et a suggéré que « les élèves pourraient rentrer chez eux et parler de fluoration à table » à table. Des programmes dans les écoles ont ensuite été mis en œuvre où les enfants ont été utilisés comme des compères et des messagers de la propagande pour la fluoration. Plusieurs directeurs d'écoles de la région de Los Angeles ont indiqué qu'ils ne participeraient pas à un tel programme.

      1966 Le témoignage présenté par John J. Miller, Ph.D, Chicago, Illinois lors des audiences sur la fluoration à San Jose, Californie le 11 mars 1966, comprenait la déclaration suivante : #8211 un composé insoluble qui empêche ainsi l'enzyme essentielle d'utiliser le magnésium. En conséquence, les processus mentaux sont sérieusement perturbés et les réactions nerveuses dans tout le corps sont déprimées. La recherche montre que ce type de toxicité joue un rôle dans les crises d'épilepsie et autres convulsions. , 1974, p.93]

      1966 Le 22 avril 1966, le Dr FJ McClure de l'Institut national de recherche dentaire a déclaré que selon leurs études, « ni le dentifrice fluoré ni l'application topique avec du fluorure stanneux ne s'avèrent bénéfiques pour réduire l'incidence des enfants » cavités”.

      1966 La Federal Drug Administration interdit les pilules de fluorure pour les femmes enceintes en octobre 1966, selon Drug News Weekly. L'interdiction de la FDA était accompagnée de la déclaration selon laquelle « l'utilisation de fluorures n'a pas donné de dents plus solides ni empêché la carie dentaire chez le nouveau-né » et qu'« il existe un débat scientifique quant à savoir si les fluorures pourraient aggraver le retard mental et le mongolisme chez la progéniture » . Avant cette interdiction, des millions de comprimés de suppléments de fluorure étaient utilisés par les femmes enceintes sur recommandation du service de santé publique et des promoteurs de la fluoration.

      1967 Les pilules de fluorure sont généralement disponibles gratuitement pour les enfants chez les dentistes. Voir 1971.

      1967 Le Surgeon General des États-Unis, témoignant devant le sous-comité du Sénat sur la pollution de l'air et la pollution de l'eau, déclare qu'une enquête sur le fluorure environnemental était urgente pour déterminer si la santé est effectivement menacée et quelles mesures de contrôle peuvent être nécessaires.

      1967 Une déclaration de la FDA datée du 19 juin 1967 informait que « le traitement des approvisionnements en eau de la communauté n'est soumis à aucune réglementation en vertu des lois administrées par la Food and Drug Administration, ni par aucune autre agence fédérale. C'est strictement une question de décision par les responsables de la communauté ou en vertu des ordonnances locales.”

      1967 Les Annals of Allergy de juillet 1967 ont signalé des dermatites et des troubles gastro-intestinaux dus au dentifrice fluoré et des maux de tête, de la fièvre et du sang dans les selles du Tri-Vi-Flor administré aux enfants.

      1968 Dans le numéro de janvier 1968 du Journal of the Louisiana State Medical Society, le Dr C.C. Bass écrit : « Je crois maintenant que l'ingestion continue de fluorure augmente en fait l'activité de la parodontoclasie déjà existante. »

      1968 Emmanuel Landau, Ph.D., conseiller statistique pour le Centre de contrôle de la pollution atmosphérique, admet que la pollution au fluorure constitue un danger potentiel pour l'homme, affirmant que « tout ce que nous ne savons pas constitue un danger potentiel. Nous ne savons presque rien de la pollution fluorée. Il y a un grand besoin de plus de recherches.”. [Remarque : Ici, nous voyons le mensonge répété selon lequel « peu est connu sur la pollution au fluorure », malgré le fait qu'il existe probablement plus d'études et plus d'articles écrits sur la toxicité du fluorure que sur tout autre poison.]

      1968 Une étude de l'Université du Missouri montre que le fluorure cause des dommages génétiques aux tomates.

      1968 Le département américain de l'Éducation sanitaire et du Bien-être social, dans une lettre du 31 mai 1968 au membre du Congrès William C. Kramer, déclare : « Le 1 ppm de fluorure dans l'eau potable ne pose aucun problème de sécurité s'il est la seule source de fluorures ». Cependant, les recherches américaines et canadiennes à elles seules montrent que la fluoration de l'eau ne représente qu'une partie de la consommation quotidienne de fluorure.

      1968 Dans le numéro d'octobre 1968 du Journal of the Indiana Dental Association, le Dr J.C. Muhler, qui détient des brevets sur la pâte topique au fluorure utilisée à l'école, a signalé 11 cas de dommages aux gencives.

      1968 Scientifiques de l'Université de Hollande, Drs. Mukherjee et Sobels, constatent que les fluorures augmentent la fréquence des dommages génétiques dans les spermatozoïdes des animaux de laboratoire exposés aux rayons X. Les fluorures inhibent la réparation de l'ADN endommagé par les radiations.

      1968 Pendant un an, la CIA entreprend des expériences de guerre chimique relatives à l'empoisonnement des systèmes d'eau en injectant une substance chimique dans l'alimentation en eau du bâtiment de la FDA à Washington.

      1968 Le Journal de l'Association dentaire américaine, Vol. VI, s'est vanté : « Porto Rico « le premier à promulguer la loi sur la fluoration » ; Certaines villes de Porto Rico ont été fluorées en 1954, avant que des données ne soient disponibles sur la soi-disant expérience de l'année 2010 dans la zone continentale des États-Unis. Un rapport sur l'état des dents des enfants en RP a été fait par le Dr U.L. Monteleone d'Allentown, Pennsylvanie, qui a visité PR. Selon le Dr Monteleone en mai 1969, les enfants de PR avaient une carie dentaire endémique, une malocclusion endémique et une fluorose endémique. Monteleone a été suspendu pour avoir fait le rapport. Le numéro de juin 1968 de l'American Journal of Clinical Nutrition a rapporté des résultats similaires sur les enfants fluorés de Porto Rico : « Les caries dentaires sont courantes » La fluorose dentaire était particulièrement répandue chez les écoliers et les adolescents du groupe d'âge de 10 à 14 ans. .”

      1968 Thomas R. Camp, Minority Report, Legislative Study Commission, 1968 : « Au vu des faits, il est recommandé d'adopter une législation dans le Massachusetts interdisant la vente de fluorures pour ingestion humaine que ce soit dans l'eau potable, la nourriture ou les comprimés. ”

      1969 Dans le numéro du 3 mai 1969 du Washington Post, le lauréat du prix Nobel, le Dr Joshua Lederberg, Département de génétique, faculté de médecine de l'Université de Stanford, a déclaré qu'il interrogerait ceux qui prétendent que la fluoration est "absolument sûre".

      1969 Le Los Angeles Times du 4 février 1969 publie un article intitulé " Un expert estime que 12 milliards de dollars en 30 ans seront économisés si l'eau est fluorée ", rédigé par l'écrivain du Times Medical, Harry Nelson, citant le Dr William Burton, chef , Division de la Santé, Département d'État de la Santé publique. Le matériau était une fabrication totale.

      1969 L'Organisation mondiale de la santé approuve la fluoration de l'approvisionnement en eau le 23 juillet 1969, malgré les mises en garde de G.Penso de la délégation italienne, qui a mis en garde contre les « dommages génétiques possibles pour les générations futures ». Durant les dernières heures de la session, alors que seuls 45 des 1 000 délégués de 131 pays étaient encore présents, tous les projets de loi qui n'avaient pas été acceptés, y compris celui sur les fluorures, ont été collectés et votés (pas de quorum, tout comme la Réserve fédérale Bill en 1913), y compris la déclaration sur la fluoration. La résolution a exhorté les États membres à "examiner la possibilité d'introduire la fluoration" lorsque l'apport en fluorure est inférieur aux niveaux optimaux. [Chroniques de l'OMS, Vol 23, p.512, 1969]

      1969 Le numéro du 7 juillet 1969 du Columbus Citizen-Journal, Ohio, contenait un article intitulé "Les coûts de la fluoration de l'eau" dans lequel les faits suivants ont été publiés à la suite d'une revue d'un an de la littérature mondiale sur la fluoration achevée en juin 1969 : Le fluorure augmente l'incidence du mongolisme, diminue le taux de croissance des cellules humaines en culture, provoque une dermatite, affecte la fonction thyroïdienne, modifie la concentration de métabolites dans le sang et l'urine, inhibe de nombreuses enzymes importantes, affecte la reproduction, peut s'incorporer composés pour en former d'autres, est capable de produire des cancers et de donner naissance à des bébés difformes, réduit la fertilité des rats femelles de plus de 60 % et imite les effets de certaines hormones qui perturbent l'équilibre hormonal.

      1969 En 1969, les villes fluorées avaient un taux moyen de mortalité par cancer de 225 pour 100 000 habitants, tandis que les villes non fluorées avaient un taux moyen de mortalité par cancer de 195 pour 100 000. Les données indiquent une augmentation du cancer liée au fluor de 10 % en seulement 13-17 ans. Ces chiffres ont été vérifiés et confirmés en 1979 par le National Cancer Institute des États-Unis. L'augmentation des décès par cancer observée dans les villes fluorées s'est produite principalement chez les personnes de 45 ans et plus. Ce fait s'explique parce que le système immunitaire et le processus normal de réparation de l'ADN (les deux principaux systèmes de défense contre le cancer) déclinent avec l'âge.

      1970 Dans le Los Angeles Times du 1er octobre 1970, il a été rapporté que le California State Board of Health menaçait de révoquer le permis d'eau à San Gabriel s'il continuait à distribuer de l'eau avec 2 ppm de fluorure.

      1970 Une étude de l'Université du Missouri démontre que le fluorure cause des dommages génétiques aux mouches du maïs et des fruits.

      1970 Un porte-parole de la Reynolds Aluminium Company est cité dans le manuel environnemental d'avril 1970 préparé pour le premier programme national de formation de déchets dangereux fluorés).

      1970 Le Dr John D. Erickson du CDC a examiné les taux de mortalité par cancer de toutes les villes américaines de 250 000 habitants ou plus, et a constaté que les habitants des zones fluorées connaissaient un taux de mortalité par cancer corrigé en fonction de l'âge et de la race qui était 4 % plus élevé. que celle des habitants des zones non fluorées. L'étude a été publiée dans le New England Journal of Medicine, Vol 298, pp 1112-1116, 1978, huit ans plus tard.

      1970 Le psychologue James V. McConnel écrit dans Psychology Today que « le jour est venu où nous pouvons combiner la privation sensorielle avec des drogues, l'hypnose et une manipulation astucieuse de la récompense et de la punition pour obtenir un contrôle presque complet sur le comportement individuel » nous devrions remodeler la société afin de que nous serions tous formés dès la naissance & personne ne possède sa propre personnalité. & #8221

      1970 Le US Department of Agriculture Research Service publie le Handbook No. 380, qui résume certains des effets dévastateurs de la pollution par le fluorure : « Une revue de la littérature a été présentée pour indiquer que le fluorure était l'un des poisons industriels qui ont réduit la réponse immunobiologique de l'homme, pigeons, lapins et autres animaux contre certaines maladies, telles que la fièvre typhoïde, la fièvre charbonneuse, la tuberculose et Staphylococcus aureus (p.52 : Réf : Fridlyland, IG, 1959, The Effect of Industrial Poisons on the Immunological State of the Organism, Gigiena i Sanitariya 24 (8) : 55-61 (p.56).

      1970 Le livre de l'Organisation mondiale de la santé Flurodes and Human Health de 1970 contenait un article écrit par le Dr P. Venkateswarlu intitulé « Effects on Body Fluids and Soft Tissues », qui déclarait « Récemment, le développement de microméthodes assez fiables pour la détermination du fluorure et la disponibilité du radiofluorure a donné une impulsion à l'étude du métabolisme du fluorure dans les tissus mous et les fluides corporels.”

      1971 Une étude de la Texas A&M University démontre que le fluorure cause des dommages génétiques aux mouches des fruits. L'étude est répétée en 1973.

      1971 Un article de la revue scientifique Nature révèle une étude réalisée par D.B. Ferguson de la faculté de médecine de l'Université de Manchester qui a montré que l'activité de l'enzyme sérique humaine phosphatase alcaline est réduite de manière mesurable par le fluorure alimentaire ou l'eau potable fluorée. Selon le Dr Ferguson, "On ne peut plus dire que de faibles niveaux de fluorure n'affectent pas l'activité enzymatique in vivo chez l'homme." (Nature, Vol. 231, pp.159-160, 2 juin 1971) .

      1971 Le 12 novembre 1971 Framingham, Massachusetts News Local a publié une annonce du conseil de santé. La fluoration a été arrêtée afin de remédier à un problème de cheveux verts qui s'était manifesté, en raison des produits chimiques de fluoration lessivant le cuivre des tuyaux. Il serait nécessaire d'ajouter un autre produit chimique toxique, l'hydroxyde de sodium, pour contrer le problème.

      1971 Dans le Drug Evaluation News de l'AMA, il est conseillé aux médecins de ne pas donner aux enfants des comprimés de fluorure et de vitamines ensemble. [Remarque : Les enfants ne retiennent pas autant de fluorure lorsqu'ils reçoivent également des nutriments essentiels tels que le calcium, qui agit comme un antidote aux fluorures. Cela amène à se demander pourquoi l'AMA voudrait que les enfants accumulent plus de fluorures.]

      1971 Le National Enquirer du 22 août 1971 examine les affirmations britanniques sur la façon dont le nouveau médicament fenfluramine (Fen-Phen) brûle les graisses et convient aux personnes obèses. [En 1997, 26 ans plus tard, il est révélé que la fenfluramine endommage le cœur et le cerveau, ce qui pourrait indiquer que les études originales de « sécurité » ont été truquées]. Le Dr John Sedgewick, l'une des principales autorités britanniques en matière d'obésité, a poussé le médicament en 1971. L'article indiquait que la pilule de fenfluramine contient du fluorure et qu'il s'agit d'un médicament de type amphétamine que le Dr Sedgewicj avait l'intention de demander à la FDA d'approuver la vente. aux États-Unis Alors que le Dr Sedgewick prétend que le fluorure agit comme un sédatif, "il est également probable qu'il provoque un manque d'appétit". les protège en freinant leur appétit, provoquant une perte de poids. Selon un article du Los Angeles Times du 15 avril 1973, la fenfluramine a provoqué des effets secondaires de somnolence et de troubles gastriques/intestinaux chez les patients.

      1971 Une étude menée par le Dr.S.H. Cohn et ses associés du Medical Research Center, Brookhaven National Laboratory, Upton, Long Island (rapporté dans l'American Journal of Clinical Nutrition de janvier 1971, ont conclu que les fluorures ne peuvent pas être considérés comme un traitement efficace contre l'ostéoporose.

      1971 L'Allemagne interdit la fluoration de l'eau.

      1971 Le numéro du 15 janvier 1971 du Journal of the American Veterinary Association indique que les dommages causés par la pollution de l'air à la production agricole aux États-Unis en 1967 ont été estimés à 500 millions de dollars, et que les dommages causés par le fluorure au bétail et à la végétation représentaient une partie substantielle de ces dommages. dommage.”

      1971 Un conseil d'administration de 11 membres de l'American Academy of Allergies déclare étonnamment "aucune preuve d'allergie ou d'intolérance aux fluorures utilisés dans la fluoration des approvisionnements en eau communaux". La déclaration a été demandée à l'AAA par le US Public Health Service , qui tentait de neutraliser les rapports d'empoisonnement au fluorure. Aucun des scientifiques de l'AAA n'a jamais effectué de recherche sur les fluorures. Après la « déclaration » le service de santé publique des États-Unis a attribué des subventions à quatre des scientifiques du conseil d'administration de l'AAA pour un montant de 780 621 $. D'autres membres du conseil d'administration avaient déjà reçu de telles subventions pour la recherche sur diverses phases de l'allergie. En 1976, le British Royal College of Physicians s'est référé à la déclaration AAA (déclaration corrompue) afin de nier les rapports d'empoisonnement au fluorure en Angleterre. [Fluorure, Walbott, 1978, pp.287-288].

      1971 Rien qu'en 1971, les dentifrices fluorés ont ajouté 116 000 livres de fluorure à l'environnement.

      1971 Le Parlement suédois abroge la loi nationale sur la fluoration le 18 novembre 1971 et, ce faisant, a déclaré que "les preuves valables pour étayer les affirmations largement citées par les partisans de la fluoration n'existent tout simplement pas". Les médias d'information américains ont gardé le silence en ne rapportant pas cet événement notable. [Fluoration and Truth Decay, Caldwell, 1974, p.287 ] Voir 1961.

      1972 La Suède interdit la fluoration de l'eau.

      1972 Une étude scientifique publiée dans la publication de l'AMA Archives of Environmental Health (juillet 1972) a montré des niveaux dangereux de plomb (supérieurs à 5 %) dans les revêtements extérieurs des tubes de dentifrices Crest, Fresh Breath, Macleans, Craig Martin et Worthmore. . L'article indiquait également que "des quantités potentiellement dangereuses de plomb dans le dentifrice lui-même ont été trouvées dans les dentifrices Crest, Fresh Breath et Worthmore". Comme prévu, les fabricants de dentifrice ont nié ces conclusions, mais n'ont présenté aucune documentation pour justifier leur refus. Ces divulgations sont des raisons supplémentaires pour attacher peu de mérite scientifique à une approbation de l'ADA, y compris son approbation de la fluoration.

      1972 Le défenseur des consommateurs Ralph Nader écrit au président Miles Kirkpatrick de la Federal Trade Commission que des études aux États-Unis et en Angleterre ont montré que les dentifrices avec fluor laissent une tache brune sur les dents quatre fois plus souvent que les dentifrices sans fluor. En réponse à la question de Nader sur l'efficacité de ces dentifrices fluorés, un porte-parole de la FDA a répondu que son département rejetait toute affirmation selon laquelle un dentifrice « aide à durcir et à renforcer la structure de l'émail des dents au contact ».

      1972 Le 22 février 1972, les opposants à la fluoration de l'eau dans le Massachusetts ont comparu devant le Comité législatif des services sociaux pour se prononcer en faveur d'un projet de loi demandant une commission d'étude impartiale pour évaluer les effets dentaires et médicaux de la fluoration dans les communautés fluorées pendant 10 ans ou plus. . Cependant, sans surprise, les dentistes et les responsables de la santé publique se sont battus désespérément pour empêcher ce projet de loi de comparaître devant la législature.

      1972 Dans l'Australian Medical Journal, un article du Dr Stephen Boyd, du Urban Biology Group, Australian National University, déclare : « Il est important de comprendre que les premiers symptômes de l'exposition à de nombreux produits chimiques toxiques (voir fluorures) ne sont pas physiologiques, mais psychologiques, et comprennent notamment European Research, Vol 3, No.2, pp99-104, 1981.

      1972 Le numéro du 24 février 1972 du Washington Post présentait un article de Jay Mathews, qui rapportait que « le mongolisme, que les médecins pensent se produire dans 1 naissance sur 600, est aujourd'hui la cause la plus fréquente de retard mental sévère. » 8221

      1972 Le 17 mai 1972, une lettre du directeur de l'Institut national de recherche dentaire, le Dr Samuel Kreshover, déclarait : « L'approbation officielle de la fluoration de l'eau se poursuit et des études spéciales sur la santé au-delà de celles qui ont déjà été achevées ne sont pas envisagées. »

      1972 Une lettre de l'Environmental Protection Agency, datée du 31 mars 1972, annonçait : « L'EPA, en plus de ses activités de réduction de la pollution, soutient et promeut la fluoration des approvisionnements publics en eau par le biais de son programme d'approvisionnement en eau. fait et fait l'objet de recherches approfondies et la sécurité est notre principale considération.”

      1972 La prestigieuse revue Science, 14 juillet 1972, a demandé aux médecins d'effectuer des tests et/ou des examens sur les personnes qui ont montré une sensibilité aux fluorures par fluoration et d'envoyer les résultats à un comité d'établissement des faits à Milwaukee, Wisconsin, présidé par Dr RJH Mick à Laurel Springs, New Jersey. Le projet consistait en une étude en double aveugle utilisant des tests sublinguaux de provocation avec différentes dilutions d'une solution de fluorure jusqu'à une concentration de 1 ppm. Le projet, qui s'est tenu au Red Carpet Inn de Milwaukee les 5 et 6 août 1972, était une étude continue visant à déterminer les effets secondaires immédiats des individus extrêmement sensibles aux fluorures. Un certain nombre d'individus ont développé des symptômes immédiats de maux de tête, brûlures dans la gorge, vertiges, nausées et vomissements pour tester des solutions dont la concentration était bien inférieure à 1 ppm, alors que le placebo (eau du robinet non fluorée) n'a suscité aucune réaction.

      1973 L'Institut de recherche russe sur la santé industrielle et les maladies professionnelles découvre que les fluorures causent des dommages génétiques chez les rats.

      1973 Une étude du Laboratoire central d'analyse des mutagènes en Allemagne de l'Ouest montre que les fluorures causent des dommages génétiques aux mouches des fruits.

      1973 Les Pays-Bas interdisent la fluoration de l'eau le 22 juin 1973. La Cour suprême des Pays-Bas a statué que « Dans son jugement, la Haute Cour a considéré que la fluoration d'un réseau public d'approvisionnement en eau était une mesure médicale et en dehors de l'objectif de la loi néerlandaise sur l'approvisionnement en eau qui oblige un service des eaux à assurer un approvisionnement en eau potable saine sans ajout de substance médicale.”

      1973 Une étude de la Texas A&M University montre que les fluorures causent des dommages génétiques à l'orge.

      1974 Le Columbia University College of Physicians and Surgeons découvre que le fluorure provoque des dommages génétiques chez les rongeurs, les moutons et les vaches.

      1974 La Loi sur la salubrité de l'eau potable est adoptée. L'Environmental Protection Agency (EPA) fixe des niveaux de contamination maximum (MCL) pour divers polluants de l'eau, y compris le fluorure de sodium. L'EPA fixe le niveau de contamination au fluorure à un incroyable 1,4 ppm pour les "climats plus chauds" et jusqu'à 2,4 ppm pour les "climats plus froids". En outre, l'American Dental Association commence à faire pression sur l'EPA pour augmenter le MCL pour le fluorure dans l'eau publique à 8 ppm, alors qu'il est parfaitement connu que les dommages systémiques se produisent en dessous de 1 pm. L'ancien chirurgien général américain C. Everett Koop fait partie de ceux qui se joignent à la campagne pour augmenter le MCL pour le fluorure, faisant même des publicités télévisées proclamant que la fluoration était «absolument sûre». Montrant des diapositives de graves dommages causés par la fluorose aux dents d'un enfant à 4 ppm, la porte-parole de l'ADA, Lisa Watson, affirme que cela n'entraîne "pas d'effets sur la santé mais qu'il ne s'agit que d'un problème esthétique". Le National Drinking Water Advisory Council refuse de recommander d'augmenter le fluorure MCL et a failli recommander son abaissement, mais l'EPA a confié des travaux de recherche à ICAIR Life Systems, qui publie un rapport frauduleux (confirmé par l'employé d'ICAIR, le Dr John Beaver) selon lequel est intégré dans le rapport de l'EPA des États-Unis sur le fluorure, ce qui a pour résultat que la recommandation de l'EPA de MCL pour le fluorure de sodium dans l'eau publique est de 4 ppm.

      1974 Déversement massif de fluorure dans le réseau d'aqueduc public en Caroline du Nord.

      1975 Le Dr John Yiamouyiannis publie une enquête préliminaire qui montre que les habitants des zones fluorées ont un taux de mortalité par cancer plus élevé que ceux des zones non fluorées. L'Institut national du cancer tente de réfuter les études. Plus tard en 1975, Yiamouyiannis se joint au Dr Dean Burk, chimiste en chef du National Cancer Institute (1939-1974) pour effectuer d'autres études qui sont ensuite incluses dans le Congressional Record par le membre du Congrès Delaney, qui était l'auteur original de l'amendement Delaney, qui interdisait l'ajout de substances cancérigènes aux aliments destinés à la consommation humaine. Les deux rapports ont confirmé l'existence d'un lien entre la fluoration et le cancer. (Remarque : De toute évidence, le Dr Burk s'est senti libre d'être d'accord avec la vérité scientifique seulement après la fin de son mandat au NCI, car son travail dépendait de la ligne du parti).

      1976 Le Dr DWAllman et ses collègues de l'Indiana University School of Medicine nourrissent les animaux de 1 partie par million (ppm) de fluorure et remarquent que les niveaux urinaires et tissulaires d'une substance appelée AMP cyclique (adénosine monophosphate) ont augmenté de plus de 100 % . Ils ont également découvert qu'en présence d'aluminium à une concentration aussi faible que 20 parties par milliard, le fluorure est capable de provoquer une augmentation encore plus importante des niveaux d'AMP cyclique. L'AMP cyclique inhibe le taux de migration des globules blancs, ainsi que la capacité des globules blancs à détruire les organismes pathogènes. Réf : Journal of Dental Research, Vol 55, Sup B, p523, 1976, "Effet des sels de fluorure inorganique sur la concentration d'AMP cyclique dans l'urine et les tissus in vivo" 8221. (Remarque : ce n'est pas un hasard si les tubes de dentifrice contenant du fluorure sont souvent fabriqués en aluminium, et ce n'est pas non plus un accident si des ustensiles de cuisine en aluminium et l'utilisation de fluorure ont été injectés dans la population pratiquement simultanément.)

      1976 Un dentiste chercheur à la Case Western Reserve University School of Medicine, le Dr J. Gabrovsek, reconnaît l'importance des effets des augmentations induites par le fluorure des niveaux d'AMP cyclique, et l'effet que cela pourrait avoir sur le système immunitaire. (Voir 1980).

      1977 Fluoride Symposium de la 143e réunion annuelle de l'Association américaine pour l'avancement des sciences rapporte que des comprimés de supplément de fluorure de 0,5 mg causaient une fluorose dentaire chez les enfants.

      1977 Le sous-comité du Congrès sur les relations intergouvernementales convoque deux (2) audiences complètes du Congrès sur le sujet des fluorures. Au cours de l'audience, il a été prouvé que (1) les "efforts scientifiques" de ceux qui promeuvent la fluoration étaient frauduleux, et (2) que d'autres études existantes ont prouvé hors de tout doute qu'environ 10 000 décès par cancer supplémentaires par an pouvaient être attribués à la fluoration. aux Etats-Unis.

      1977 Déversement massif de fluorure dans le comté de Marin en Californie. Réf: San Rafael Ind Journal 11/25

      1977 Le représentant du Congrès, LH Fountain, président des audiences du sous-comité de 1977 sur le fluorure, déclare que « la nature cancérigène du fluorure reste sans réponse » et ordonne au US Public Health Service (USPHS) qui est de toute façon dans le complot du fluorure ) “pour mener des études sur les animaux pour voir si le fluorure cause le cancer”. Le Dr Herman Kraybill, du National Cancer Institute (qui en 1972 avait été choisi par le NCI pour rédiger une note disant que les fluorures ne causent pas le cancer) a été chargé de ces études. Kraybill déclare avec audace : « ce sera la dernière étude pour confirmer la négativité des ions fluorure dans la cancérogenèse. » Il cite 13 études n'ayant rien à voir avec le sujet des fluorures et du cancer afin de soutenir son affirmation selon laquelle « aucun lien entre les fluorures et le cancer existait. (le directeur du NCI, le Dr Arthur Upton a admis plus tard que les 13 études n'avaient rien à voir avec le sujet de l'étude).(Voir 1982, 1985, 1988) Le membre du Congrès Fountain a montré que le Dr Hoover et d'autres responsables du National Cancer Institute avaient volontairement caché des informations et envoyé délibérément des données frauduleuses à des professeurs d'Oxford, qui ont publié leurs propres données, défendant l'utilisation des fluorures.

      1977 En 1977, des audiences du Congrès ont eu lieu au cours desquelles le Dr Yiamouyiannis et le Dr Burk ont ​​pu montrer que l'augmentation des décès était due à la fluoration de l'eau. À la fin des auditions, le représentant Fountain et son comité ont demandé au Service de santé publique des États-Unis (bien connu à présent pour ses pratiques de conseil médical douteuses et dangereuses qui profitent aux industries médicales et pharmaceutiques) de mener des études sur les animaux pour déterminer si oui ou non le fluorure cause le cancer”. En conséquence, l'USPHS a retenu le Battelle Memorial Institute (également bien connu pour les activités techniques du NWO et est considéré par beaucoup comme faisant partie de la dissimulation du cancer) pour effectuer une étude sur les souris et les rats. Malheureusement, la physiologie des rongeurs diffère considérablement. des humains, ce qui rend le transfert de données entre espèces relativement insignifiant. (Voir 1989, Étude Battelle).

      1978 L'Académie de médecine de Poméranie en Pologne découvre que les fluorures causent des dommages génétiques aux cellules sanguines humaines.

      1978 Consumer Reports publie un article en deux parties en juillet et août 1978 qui inclut l'affirmation "la simple vérité est qu'il n'y a pas de "controverse scientifique sur la sécurité de la fluoration". Plus tard en 1990, le directeur technique de Consumer Reports conteste l'affirmation, en disant que les partisans de la fluoration insistent sur le fait qu'il n'y a aucune raison de controverse, et avec cela, je ne suis pas du tout d'accord. Le fait est qu'il s'agit d'une controverse scientifique légitime. Le directeur technique en 1990 est le Dr Edward Groth III.

      1978 Intoxication massive au fluorure dans le Michigan. Réf : USPHS/CDC, EPI 78-24-2 pp12.

      1978 Physicians Desk Reference indique qu'un apport quotidien en fluorure de 0,5 mg de la naissance à l'âge de trois ans est recommandé.

      1978 Le magazine allemand Stern rapporte le village turc de Kizilcaoern, où l'eau potable contient 5 ppm de fluorures. Tous les enfants ont les dents brunes. Les femmes produisent des bébés morts après seulement quatre mois de grossesse. Tous les habitants souffrent d'un énorme vieillissement prématuré. Les mêmes troubles de la fragilité des os liés au fluorure ont été observés chez les personnes qui boivent de l'eau contenant aussi peu que 0,7 ppm de fluorure.

      1978 Un procès a été gagné en Pennsylvanie qui a prouvé que la fluoration était nocive et a abouti à une interdiction. Il a reçu une grande publicité, à la grande inquiétude de l'American Dental Association et de l'industrie. (Voir 1979)

      1979 La recherche générale semble commencer pour tenter de comprendre comment les fluorures dans le corps perturbent la synthèse du collagène.

      1979 Afin de contrer la vague de vérité sur les fluorures, l'American Dental Association (ADA) publie un « livre blanc » sur la fluoration décrivant les opposants à l'ajout de fluorures dans l'approvisionnement public en eau comme des « experts autoproclamés mal informés dont les qualifications pour s'être prononcés sur une question aussi scientifique que la fluoration étaient pratiquement inexistants ou dont la motivation était égoïste. En outre, l'article de l'ADA maintenait les « avantages à vie de la fluoration » et encourageait les réponses aux opposants pour commencer, « il n'y a aucune preuve » , « les enquêteurs ont observé ». L'ADA a recommandé que « l'avis des scientifiques du comportement soit sollicité en ce qui concerne les réfutations ». Ce document de l'ADA a abouti à une collusion entre l'ADA, le CDC, l'EPA, le NCHS, le NIDR, les sociétés dentaires de l'État et les directeurs pour « identifier les communautés où le moment est favorable ». Un comité de planification a été formé pour planifier un symposium pour l'avenir. (Voir 1983).

      1979 L'édition du 20 janvier du New York Times a publié une histoire dans laquelle un enfant a été tué à cause d'une dose mortelle de fluorure dans une clinique dentaire de la ville. Les parents ont reçu 750 000 $.

      1979 Aux États-Unis, le National Institute of Dental Research publie des recherches modifiées affirmant que les fluorures ne causent pas de dommages génétiques chez la souris. La fraude est découverte.

      1979 Dr.W.L. Gabler et Dr.PALong du Centre des sciences de la santé de l'Université de l'Oregon constatent qu'à peine 0,2 ppm de fluorure dans le corps (le niveau « sûr » pour l'approvisionnement public en eau est de 1,0 ppm, 8 fois plus élevé) stimule la production de superoxyde au repos globules blancs, diminuant sérieusement la capacité des globules blancs à détruire les agents pathogènes. Le superoxyde dans le sang provoque également des lésions tissulaires et une accélération du processus de vieillissement. Réf : « Inhibition du fluorure des leucocytes polymorphonucléaires » 8221, Journal of Dental Research, Vol 48, No.9, p1933-1939, 1979.

      1979 Déversement massif de fluorure dans le réseau public d'aqueduc d'Annapolis, dans le Maryland, qui a entraîné une concentration allant jusqu'à 50 parties par million, multipliant par cinq le taux de crise cardiaque et affectant gravement 10 000 personnes.

      1979 Dans un livre publié en 1979, intitulé « Évaluation continue de l'utilisation des fluorures », un chapitre a été écrit par le Dr Hodge, qui a joué un rôle déterminant dans les expériences de Newburg menées parallèlement aux travaux du projet Manhattan sur les fluorures. En ce qui concerne le dosage “safe”, Hodge a écrit : “Le fait le plus important et le plus largement ignoré à propos de la fluorose dentaire est qu'il n'existe pas d'apport quotidien sûr, c'est-à-dire que la quantité maximale en mg de fluorure consommée quotidiennement ne produit pas Les zones blanches cosmétiquement dommageables ou les taches brunes dans certaines zones n'ont pas été corrigées. Hodge a également corrigé ses chiffres précédemment publiés pour la fluorose squelettique invalidante qu'il avait faite dans les années 1950, où il avait négligé de convertir les livres en kilogrammes. En conséquence, la plupart des revues qui contiennent la « dose quotidienne paralysante de fluorure », y compris le document du département américain de la Santé et des Services sociaux de 1991 intitulé Review of Fluoride: Benefits and Risks, ainsi que la RDA actuelle et les nouveaux apports nutritionnels de référence publiés par l'Institute of Medicine en 1997, utilisez des chiffres de 20 à 80 mg/jour. Aux niveaux d'apport actuellement rapportés, 5 mg par jour provoqueront des déformations invalidantes de la colonne vertébrale et des principales articulations.

      1979 John Curnette et ses collègues de l'Université Tufts découvrent que lorsque les cellules sanguines sont exposées au fluorure à une concentration qui simule une production vigoureuse de superoxyde par les cellules, la phagocytose est pratiquement abolie.

      1979 Recherche au Centre des sciences de la santé de l'Université de l'Oregon par les Drs. Gabler et Leong constatent qu'aussi peu que 0,2 ppm stimulait la production de superoxyde dans les globules blancs au repos, la même concentration affecterait les globules blancs actifs s'ils étaient en même temps attaqués par un corps étranger.

      1979 Le 11 novembre, jusqu'à 50 ppm de fluorure ont été déversés dans l'approvisionnement en eau d'Annapolis Maryland, entraînant l'empoisonnement de 50 000 personnes. Beaucoup sont morts d'insuffisance cardiaque au cours de la semaine suivant le déversement.

      1979 Un enfant de Melbourne, en Australie, meurt après avoir mangé six comprimés de fluorure. (3/11/79)

      1980 Le Dr J. Gabrovsek, un dentiste chercheur (Voir 1976) publie un article qui déclare : « En raison des effets inhibiteurs du fluorure de sodium sur la phagocytose et la leucocytose (migration des globules blancs), qui sont des systèmes de défense de base, j'ai doutes sur la sécurité absolue de la fluoration de l'eau à long terme.”

      1980 Intoxication massive au fluorure à l'école primaire du Nouveau-Mexique. Réf : Pédiatrie v65.

      1981 Drs. Susheela et Sharma et leurs collègues de l'Institut indien des sciences médicales constatent que l'exposition au fluorure perturbe la synthèse du collagène dans le corps et entraîne la dégradation du collagène dans les os, les tendons, les muscles, le cartilage cutané, les poumons, les reins et la trachée. Il semble que la perturbation de la synthèse du collagène par les fluorures dans les cellules responsables de la fixation du collagène amène ces cellules à tenter de compenser leur incapacité à produire du collagène intact en produisant de plus grandes quantités de collagène imparfait et/ou de protéines non collagènes. Réf : « Intoxication au fluorure et effets de la biosynthèse du collagène sur les tissus osseux et non osseux », Toxicological European Research, Vol 3, No.2, pp99-104, 1981.

      1981 L'Institut de botanique de Bakou, en URSS, réalise trois études qui indiquent que le fluorure provoque des dommages génétiques chez les rats.

      1981 Des recherches sont effectuées au Département de toxicologie de l'Université centrale du Venezuela par le Dr A Iares montrant que le fluorure ajouté à l'eau potable des rats a causé des malformations congénitales. Répété en 1982 en Chine, avec les mêmes résultats.

      1981 Le Dr John Emsley et ses collègues du King’s College de Londres découvrent que le fluorure réagit fortement avec les liaisons qui maintiennent les formes normales des protéines dans le corps. Le travail est ensuite confirmé par le Dr Steven Edwards et ses collègues de l'Université de Californie à San Diego, et par les Drs. Froede et Wilson de l'Université du Colorado à Boulder. En déformant la configuration de la propre protéine du corps, le système immunitaire attaque sa propre protéine, ce qui entraîne une réponse auto-immune ou allergique. Les Fluroides contribuent au développement d'un syndrome d'immunodéficience acquise, qui est couvert par les médias et la communauté médicale, qui maintient l'attention du public sur une cause virale du problème, faisant la promotion du virus VIH inoffensif comme la «cause» pour & #8220AIDS”, couvrant la sensibilisation pharmaco-chimique de la population qui a des ramifications juridiques complexes.

      1981 Des recherches menées à l'Université dentaire de Kanagawa au Japon par le Dr K. Ishida indiquent qu'à peine 1 ppm de fluorure dans le corps interfère avec le métabolisme du collagène et conduit à la dégradation du collagène, provoquant l'ostéoporose, le cancer des os, la fragilité des os et des dents, une perte de tissu qui maintient les organes en place.

      1981 Le Dr Robert Clark du Boston University Medical Center montre que les fluorures (comme dans les approvisionnements en eau fluorée, les dentifrices, etc.) stimulent la formation de granules et la consommation d'oxygène dans les globules blancs lorsqu'ils ne sont pas confrontés à un agent étranger, mais inhibent ces processus lorsqu'ils le globule blanc en avait besoin pour combattre les agents étrangers. Réf : Réaction d'iodation des neutrophiles induite par le fluorure : Implications pour la dégranulation et l'activation métabolique dans le sang, Vol 57, pp913-921, 1981.

      1981 Déversements massifs de fluorure à Jonesboro, Maine (octobre) et Potsdam, New York (août).

      1981 Le Dr Martin Drozdz de l'Institut d'études bioanalytiques et environnementales de Katowice, en Pologne, a découvert que les rats nourris à 1 ppm de fluorure dans leur eau présentaient des niveaux accrus d'hydroxyproline et d'hydroxylysine dans le sang et l'urine, ainsi qu'une diminution du collagène de la peau et des poumons. niveaux. Réf : Drozdz et al., “Studies on the Influence of Fluoride Compounds upon Connective Tissue Metabolism in Growing Rats”, publié dans Toxilogical European Research, Vol 3, No.5, pp.237,239-241, 1981.

      1982 Une étude de l'Université du Missouri conclut que le fluorure provoque des dommages génétiques chez la souris.

      1982 Le Service de santé publique des États-Unis mène son premier groupe d'études sur le cancer animal et les fluorures, mandaté par les audiences du Congrès de 1977. L'étude dure jusqu'en 1984, puis est abandonnée en raison de défauts de conception et de progrès. (Voir 1985, Batelle Memorial Instutite).

      1982 Une étude à l'Institut de botanique de Bakou, en URSS, démontre que les fluorures causent des dommages génétiques aux oignons. Répété en 1983.

      1982 Peter Wilkinson de l'Université de Glasgow témoigne devant la Haute Cour écossaise d'Édimbourg dans une affaire juridique intitulée « Inhibition du système immunitaire avec de faibles niveaux de fluorure » ​​qui a révélé que le fluorure diminue le taux de migration des globules blancs humains. À une concentration de 0,2 ppm (qui est de 0,8 ppm en dessous du niveau « approuvé » de 1 ppm), le taux de migration relative des globules blancs est réduit de 8 %. Une concentration de 1 ppm produirait un déclin physiologique d'environ 10 %. Le fluorure ajouté à l'approvisionnement en eau, au dentifrice, aux lavages dentaires scolaires, aux suppléments en pilules et aux visites chez le dentiste est augmenté et encouragé, contribuant à un autre cofacteur dans le déclin de la capacité immunitaire de la population. Le fluorure perturbe le système immunitaire humain et l'amène à attaquer les propres tissus du corps, entraînant cumulativement un vieillissement accéléré.

      1982 Dans le magazine Science, Vol 217 p26-32, le Dr Dennis Leverett de l'Université de Rochester déclare, « s'il y a des concentrations croissantes de fluorure dans la chaîne alimentaire, en particulier dans les aliments pour nourrissons, alors nous devrions nous attendre à ce que la fluorose augmente dans la population aussi. L'utilisation généralisée de fluorures pourrait avoir créé une situation dans laquelle nous approchons d'une masse critique de fluorure dans l'environnement. Des recherches approfondies doivent être effectuées. Plus tard en 1983, il se contredirait au symposium de l'Université du Michigan.

      1983 Zhang et Zhang publient une étude qui montre que les fluorures provoquent des malformations congénitales chez les poissons.

      1983 Des chercheurs de l'Université Loma Linda en Californie, dirigés par le Dr John Farley, montrent que le traitement des cellules osseuses avec moins de 1 ppm de fluorure augmente la formation de collagène de 50 %, entraînant la formation d'os irréguliers. (Mais conduit également à la dégradation du collagène. Voir 1981, Ishida).

      1983 Des recherches effectuées à l'Institut de zoologie de Kunming en Chine indiquent que le fluorure provoque des dommages génétiques chez les cerfs et les cellules sanguines humaines.

      1983 Physicians Desk Reference indique que la dose de fluorure recommandée pour les enfants entre la naissance et deux ans et demi est de 0,25 mg. (Comparer avec 1978, 1992)

      1983 L'administratrice adjointe adjointe de l'Agence de protection de l'environnement des États-Unis, Rebecca Hammer, souligne que les industries polluantes au fluorure peuvent être payées pour utiliser les eaux potables publiques comme égout pour leurs déchets toxiques lorsqu'elle déclare que cette agence considère l'utilisation de l'acide fluosilique comme une source de fluorures pour la fluoration de l'eau une solution environnementale idéale à un problème de longue date de contamination de l'eau et de l'air provenant de la fabrication d'engrais.”

      1983 Un symposium a lieu à l'Université du Michigan après des années de planification entre le département américain de la Santé et des Services sociaux, les plans de santé de l'État du Michigan USPHS, la Fondation Kellogg, le CDC, les laboratoires de produits médicaux et d'autres pour discuter de l'état des organisations l'opposition à la fluoration, pour analyser les motifs probables qui influencent le mouvement anti-fluorure, pour développer des stratégies politiques et juridiques pour la défense et la promotion de la fluoration, et pour accéder au besoin d'une stratégie nationale de fluoration.” Dr Dennis Leverett de l'Université de Rochester a indiqué que son comité estimait que la fluoration était une « question politique et non une situation scientifique ». Voir 1982, 1988. Le Symposium était un événement financé par les contribuables. Étaient également présents des membres du comité consultatif national sur la fluoration de l'ADA, John Small (le tsar pro-fluorure du gouvernement), l'American Association of Dental Schools, des membres des départements de la santé de l'Illinois et de l'Ohio, et le dentiste en chef de la Ministère de la Santé et des Services sociaux. Les actes ont été publiés dans un livre de 129 pages intitulé « Fluoridation : Litigation and Changing Public Policy ». Le Dr William T. Jarvis, membre du conseil d'administration de l'American Council of Science and Health (un groupe de façade pour l'industrie de la malbouffe), parle de « la psychologie de l'anti-fluoration », notant que les débats sur le fluorure sont toujours “semble amener les gens à devenir anti-fluorationnistes.” Le Dr Stephen Corbin de l'USPHS a suggéré qu'une loi d'État obligatoire sur la fluoration soit élaborée, et un Dr Easley a suggéré que des processus soient initiés pour refuser à ceux qui demandent réparation par les tribunaux leur droit à une procédure régulière. Le Dr D. Scott de Blue Cross/Blue Shield a suggéré que le coût des litiges défendant la fluoration devrait être supporté par les contribuables ! Mme Colleen Wulf du Département de la santé de l'Ohio a indiqué que son comité a suggéré la formation d'une organisation à but non lucratif qui se coordonnerait avec le CDC et l'ADA, et a souligné que le CDC a déjà rédigé du matériel promotionnel pour le fluorure, et que l'ADA et le L'USPHS avait déjà formé le comité ad hoc pour planifier la défense juridique de la fluoration de l'eau communautaire. Elle suggère que le nom du nouveau groupe pourrait être quelque chose comme “Coalition for Improved Dental Health, ou quelque chose de similaire”. AUCUN SCIENTIFIQUE N'A PARTICIPÉ au Symposium de l'Université du Michigan : dix qui y ont participé étaient des hygiénistes dentaires, deux étaient des dentistes, cinq étaient diplômés en relations publiques, en éducation, en psychologie ou en santé publique, un n'avait aucun diplôme et une introduction a été rédigée par le psychiatre Stephen. Barrett, qui, ironiquement, maintiendrait un site Web en 1997 sur le charlatanisme médical.

      1983 Le Dr John R. Farley et ses collègues de l'Université de Loma Linda montrent que le traitement des cellules osseuses avec moins de 1 ppm de fluorure augmente la formation de collagène de 50 pour cent (collagène instable. Voir 1981 Susheela). Réf : 8220Fluorure Stimule Directly Proliferation and Alkaline Phosphatase Activity of Bone Forming Cells”, Science, Volume 222, pp330-332, 1983.

      1984 Des travaux de recherche à la Nippon Dental University au Japon prouvent que les fluorures causent des dommages génétiques aux cellules de hamster, à l'embryon humain et aux cellules sanguines. La recherche a également indiqué que le fluorure était également capable de transformer des cellules normales en cellules cancéreuses. Le niveau de fluorure qui pourrait faire cela était le même niveau que celui suggéré par le National Cancer Institute devrait être utilisé pour déterminer si oui ou non la fluoration des approvisionnements publics en eau cause le cancer. Réf : Dr Takeki Tsutsui, NDU. Cancer Research, Vol 44, pp938-941, 1984, "Transformation morphologique et néoplasique induite par le fluorure de sodium, Aberrations chromosomiques et synthèse d'ADN non programmée" Également pris en charge dans Carcinogenèse, Vol 9, pp2279-2284, 1988 Cell Biology Toxicology, Volume 4, pp311-324, 1988 Genetics, Vol 48, pp307-310, 1963.

      1984 Le numéro de 1984 de Clinical Toxicology of Commercial Products indique que 1/10 oz de fluorure dans le corps humain est mortel pour un humain adulte de 100 livres. Le dentifrice au fluorure contient jusqu'à 1 mg/gramme de fluorure. Un tube entier contient environ 199 mg de fluorure, assez pour tuer un enfant de 25 livres. Le brossage des dents provoque l'ingestion de 0,25 mg/jour.

      1985 Des recherches menées par le Edinburgh Medical Research Council en Angleterre indiquent que le fluorure provoque des dommages génétiques dans les cellules sanguines humaines.

      1985 Sur la base d'un rapport sur les fluorures modifiés par le Surgeon General Koop, l'EPA recommande une augmentation de la quantité de fluorures autorisée dans l'eau potable de 2 ppm à 4 ppm.

      1985 Une étude du Congrès mondial de psychiatrie biologique révèle que dans une étude de 321 individus violents, la plupart de race blanche et de classe moyenne, 95 % d'entre eux présentaient des signes de dysfonctionnement cérébral et de troubles neurologiques.L'âge des individus et les symptômes coïncident avec la dégénérescence causée par les programmes de vaccination. Réf : Vaccination, Violence Sociale et Criminalité.

      1985 Le Service de santé publique des États-Unis passe un contrat avec une deuxième série d'études sur le cancer animal et le fluorure, mandaté par les audiences du Congrès de 1977. L'USPHS passe un contrat avec le Batelle Memorial Institute dans l'Ohio, qui mène une étude jusqu'en 1987. Les résultats sont publiés en 1988. (Voir 1988).

      1985 Des hygénistes dentaires, des psychiatres, des experts en relations publiques, des spécialistes de l'éducation et des psychologues (pas de scientifiques) forment « l'American Oral Health Institute » et publient un livre « L'abus de la littérature scientifique dans un pamphlet antifluoration » dans lequel ils attaquent les données scientifiques relatives au fluorure et ceux qui s'opposent à son utilisation dans l'approvisionnement public en eau. Un examen du livre, ironiquement, a révélé un « abus de la littérature scientifique » de la part des auteurs, qui ont démontré leur manque d'expertise scientifique et se sont eux-mêmes rendus coupables de tromperie et de fausse représentation des faits scientifiques.

      1985 Des recherches menées à l'Université de l'Oregon par Gabler démontrent que de faibles niveaux de fluorures dans le corps retardent la réponse des globules blancs aux agents étrangers.

      1985 Les travaux de Takuya Saito au Japon démontrent que même des quantités micromoléculaires de fluorure, inférieures à 1 ppm, peuvent sérieusement diminuer la capacité des globules blancs à détruire les agents pathogènes dans le corps.

      1986 Des recherches sont menées à l'Université du Sussex en Angleterre qui indiquent que le fluorure provoque des dommages génétiques dans les cellules (blanches) du lymphome de la souris.

      1986 L'étude de Kay, AR, et al, est publiée dans le Journal of Neuroscience, Vol 6, pp.2915-2920,1986, « Fluoride in cerebrospinal liquid of patients with fluorosis« », dans laquelle il a été démontré que les fluorures intracellulaires peut altérer les propriétés cinétiques des courants calciques dans les neurones de l'hippocampe, ce qui peut affecter le comportement.

      1986 Le Rocky Mountain Poison Control Center signale 87 cas d'empoisonnement au fluorure. Deux cas concernaient un traitement au fluorure par un dentiste. Un enfant de 13 mois est décédé. Vingt-cinq ont souffert de symptômes gastro-intestinaux. Le fluorure de sodium est la cause unique la plus fréquente d'intoxication aiguë chez les enfants.

      1987 Le Paterson Institute for Cancer Research en Angleterre démontre que le fluorure cause des dommages génétiques aux cellules humaines.

      1987 Aux États-Unis, des recherches menées au National Institute of Environmental Health indiquent que le fluorure cause des dommages génétiques aux cellules de lymphome de souris.

      1987 Des recherches sont menées à Imperial Chemical Industries (ICI) en Angleterre qui indiquent que les fluorures causent des dommages génétiques aux cellules sanguines humaines.

      1987 Une étude est réalisée à l'Institut de Pitaniia en URSS qui indique que le fluorure provoque des dommages génétiques dans les cellules de la moelle osseuse du rat.

      1988 Le Dr Joel Boriskin, président du comité consultatif national sur la fluoration de l'ADA, prononce un discours devant le département de la santé de Calgary, dans lequel il a affirmé que « #82201500 mg de fluorure par jour (une dose mortelle) est prescrit aux personnes âgées qui ont une maladie progressive perte auditive.” Réf : Journal de l'American Dental Association, mai 1990.

      1988 Affidavit sous serment du Dr Robert JHMick (anciennement lieutenant-colonel du Dental Corps, US Army Reserves, qui déclare qu'il a été menacé par le général Gorby en Allemagne d'une éventuelle cour martiale et d'autres sanctions en 1954 si je n'arrêtais pas mes activités contre la fluoration et la fluoration des postes militaires.”

      1988 Le Battelle Memorial Institute publie ses études sur les fluorures et le cancer animal pour l'USPHS qui, ironiquement, rapportent des cancers très spécifiques liés au fluorure. Les données sont transmises au National Toxicology Program (NTP), qui les transmet aux Experimental Pathology Labs, qui reclassent et suppriment les éléments préjudiciables à la faction pro-fluoration. Les données modifiées sont ensuite soumises au « groupe de travail de pathologie » le 6 décembre 1989, après un an de remaniement. Tout cela en toute connaissance de cause de l'EPA et de l'USPHS. (Voir 1990).

      1988 Le Dr Joel Boriskin, président du comité consultatif national sur la fluoration de l'ADA, dans une allocution devant le ministère de la Santé de Calgary, affirme que « 5 g de fluorure par jour est prescrit aux personnes âgées qui ont une perte auditive progressive ? (Remarque : 1500 mg/jour est une dose mortelle).

      1988 Des chercheurs du Laboratoire national d'Argonne découvrent que le fluorure favorise et améliore la cancérogénicité d'autres produits chimiques cancérigènes dans l'alimentation et l'environnement. Fait intéressant, ce travail a confirmé des études parrainées par le National Cancer Institute des États-Unis menées en 1963 par Herskowitz et Norton à l'Université de Saint Louis. Il y a plus de 30 ans, ces scientifiques ont montré que de faibles niveaux de fluorure augmentaient l'incidence des tumeurs mélaniques dans les organismes vivants de 12 à 100 %. Souvent, ces tumeurs étaient induites par le fluorure sur une période de plusieurs jours. Ces études ont été encore amplifiées par les travaux effectués par les Taylor à l'Université du Texas, qui ont révélé que 1 ppm de fluorure dans l'eau potable augmentait de 25 % le taux de croissance tumorale chez la souris.

      1989 Le 30 mars 1989, le California Department of Health Services a signalé que l'eau en bouteille de marque Niagara contenait 450 ppm de fluorure. Le directeur de la santé de l'État, Kenneth Kizer, a averti les habitants que la consommation pourrait être fatale.

      1989 En Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, une loi est adoptée interdisant aux conseils municipaux d'arrêter la fluoration de leurs approvisionnements en eau sans l'autorisation du ministère de la Santé.

      1989 En 1989, le Dr Yiamouyiannis a utilisé la Freedom of Information Act pour obtenir des études de cancérogénicité menées par Proctor and Gamble (l'un des fabricants de dentifrice fluoré) qui ont été soumises (et couvertes par) le Service de santé publique des États-Unis. Ces études ont montré des anomalies cellulaires dose-dépendantes causées par le fluorure. Ces résultats ont été rapportés dans le numéro du 22 février 1990 du Medical Tribune. Des études supplémentaires menées par les scientifiques de Proctor and Gamble ont confirmé le lien entre la croissance précancéreuse orale et le fluorure, ainsi qu'une augmentation des ostéomes (tumeurs osseuses) et des ostéosarcomes (cancer des os). En fait, le National Cancer Institute a découvert en 1991 que l'incidence du cancer des os était 50 % plus élevée chez les hommes âgés de 0 à 19 ans exposés à de l'eau fluorée par rapport à ceux qui ne l'étaient pas.

      1989 Une étude de Hildebolt et al. sur 6 000 écoliers contredit tout bénéfice allégué de l'utilisation de fluorures.

      1989 Des études de recherche menées à l'Université Nippon au Japon montrent que les fluorures causent des dommages génétiques aux cultures de cellules humaines.

      1989 Des concentrations de fluorure de 0,3 à 0,5 ppm, soit la moitié de celles utilisées pour la fluoration, déversées dans le fleuve Columbia à Washington par une usine d'aluminium, ont un effet très prononcé sur le temps de migration et la survie des saumons adultes. [Damkaer, DM, et Dey, DB, “Evidence for Fluoride Effects on Salmon Passage at John Day Dam, Columbia River, 1982-1986”, North American Journal of Fisheries Management, Vol 9, 1989, pp.154-162 ].

      1989 Le 23 février 1989, Battelle publie les résultats de son étude sur les fluorures chez la souris. Un résultat le plus curieux de l'étude, du point de vue de l'USPHS, était que le fluorure induisait l'apparition d'une forme extrêmement rare de cancer du foie, appelée hépatocholangiocarcinome, chez les souris mâles et femelles traitées au fluorure. Deux mois plus tard, en avril 1989, Battelle a publié les résultats de son étude sur les fluorures et les rats. L'étude a montré une relation dose-dépendante entre l'incidence des tumeurs cancéreuses buccales et les fluorures. Il est intéressant de noter que les souris et les rats ont donné des résultats différents avec le fluorure et différents types de cancer. En réponse à l'étude Battelle, le National Cancer Institute a examiné l'incidence du cancer de la bouche dans les pays fluorés et non fluorés au cours de la période de 1973 à 1987. L'étude du National Cancer Institute a révélé qu'à mesure que l'exposition à la fluoration augmente, la l'incidence du cancer de la bouche parfois jusqu'à une augmentation de 50 % des taux de cancer de la bouche se produit dans les zones fluorées – cela se traduit par 8 000 nouveaux cas de cancer de la bouche et du pharynx par an, des douleurs et des souffrances inutiles et une aubaine financière pour le secteur médical et pharmaceutique les factions qui s'occupent du traitement.

      1989 L'étude de 12 ans que l'Institut national du cancer a été chargé de faire en 1977 est enfin en compétition. Il trouve des preuves que les fluorures causent le cancer chez les rats mâles. Destiné à examiner les tendances du cancer dans la population américaine, le NCI trouve des preuves à l'échelle nationale d'un taux croissant de cancer des os et des articulations de tous les âges combinés, principalement en raison des tendances chez les moins de 20 ans (programmation culturelle sur ce qu'il faut manger et boire et comment vivre), a été observée dans les pays fluorés mais pas dans les pays non fluorés.

      1990 Le National Toxicology Program publie un communiqué de presse contenant des données confirmant les résultats d'un lien entre le fluorure et les ostéosarcomes ainsi que des taux plus élevés de cancer de la bouche chez les rats. (janvier 1990)

      1990 L'American Dental Association publie un communiqué de presse qui déclare que la fluoration de l'eau reste la mesure de santé publique la plus sûre, la plus efficace et la plus économique pour réduire la carie dentaire.

      1990 Le National Toxicology Program publie en février 1990 ses tableaux de données pathologiques avec une lettre d'accompagnement qui, dans un revirement, affirme qu'il n'y a eu aucune preuve montrant une relation entre la fluoration et le cancer ou toute autre maladie chez l'homme, et « La fluoration de l'eau s'est avérée très efficace pour améliorer la santé dentaire de la nation en réduisant considérablement la carie dentaire ». Le rapport final du NTP, publié en mars, a omis toutes les études montrant des dommages génétiques causés par les fluorures, et des études importantes montrant que les fluorures induisent des tumeurs et des cancers ont été ignorées. Kraybill, responsable de l'étude du NTP, devient consultant auprès de l'American Council of Science and Health (ACSH), qui menace de poursuivre l'EPA si elle tente de saper la confiance du public dans le fluorure.

      1990 L'American Dental Associations ADA News rapporte que Proctor and Gamble (qui fabrique un dentifrice à base de fluorure) a des « résultats non publiés » qui « réfutent la cancérogénicité du fluorure » 8221. Proctor and Gamble publie en mars 1990 son article sur le fluorure et le cancer des os (rats) et omet ses données sur les souris. Les études sur le rat confirment une étude antérieure qui a prouvé que les fluorures dans les aliments entraînaient une croissance précancéreuse dans la bouche. En contradiction avec leurs propres résultats, P&G déclare que le fluorure "ne provoque pas de changements précancéreux ou cancéreux.

      1990 Une étude du Dr John Yiamouyiannis sur 39 000 écoliers contredit tous les avantages allégués de l'utilisation de fluorures de sodium.

      1990 Deux études scientifiques révèlent que « l'expérience avec d'autres neurotoxiques pour le développement sera comparable entre les espèces, en particulier les humains et les rats. » Neurotoxicology and Teratology, Vol 12, pp.261-267, Stanton et al, pp.285-292, Francis et al, 1990, “Atelier sur la comparabilité qualitative et quantitative de la neurotoxicité du développement humain et animal”, “Mesures de comparaison de la neurotoxicité du développement chez l'homme et les animaux de laboratoire.”

      1990 Le Dr John Colquhoun en Nouvelle-Zélande est contraint à une exigence précoce en Nouvelle-Zélande après avoir mené une étude sur 60 000 écoliers et n'a trouvé aucune différence dans la carie dentaire entre les zones fluorées et non fluorées. Il constate en outre qu'un nombre important d'enfants dans les zones fluorées souffraient de fluorose dentaire. Il rend l'étude publique.

      1990 Le numéro du 14 septembre de Newsweek rapporte que l'étude réalisée par le Battelle Memorial Institute sous mandat du Congrès pour examiner les fluorures et le cancer animal (qui a trouvé un lien) a été refusée pour publication par le Journal of the National Cancer Instiute.

      1991 L'Environmental Protection Agency (EPA) engage à nouveau ICAIR Life Systems pour effectuer une « recherche de la littérature sur les fluorures ». Un chercheur de l'ICAIR, le Dr John Beaver, admet qu'on lui a demandé de ne sélectionner que certains rapports et d'en ignorer d'autres. La dernière série de rapports a été envoyée à l'EPA, qui les transmet au sous-comité sur l'évaluation des risques du fluorure ingéré de la National Academy of Sciences en tant que rapport « indépendant ». Cinq des huit membres du Sous-comité sont historiquement pro-fluoration.

      1991 L'Institut national du cancer constate que l'incidence du cancer des os était d'environ 50 % plus élevée chez les hommes jusqu'à 19 ans exposés à de l'eau fluorée, par rapport à ceux qui n'y étaient pas exposés.

      1991 Un rapport révèle que les pesticides contenant du fluorure sur les fruits augmentent la consommation humaine de fluorure. Certains jus contiennent 6,8 ppm de fluorure. [Stannard, JG, et al, « Niveaux de fluorure et contamination par le fluorure des jus de fruits – 8221, Journal of Clinical Pediatric Dentistry, Vol 16 No 1, 1991, pp.38-40 – Évaluation de la concentration de fluorure des jus et des jus aromatisés Boissons”, Journal of the American Dental Association, JADA Preview, 1996, Kiritsy et al.]

      1991 Un examen de l'effet des fluorures par Freni (voir 1994) est effectué dans une étude complexe comparant l'indice synthétique de fécondité dans les pays dont l'approvisionnement en eau contenait au moins 3 ppm de fluorure. Il a trouvé une association négative de l'indice synthétique de fécondité (ISF) qui correspond à des données toxicologiques similaires pour les animaux. Freni a émis l'hypothèse que les fluorures abaissent la synthèse des protéines dans les ostéoblastes et que les fluorures inhibent le système adénylylcyclase dans les spermatozoïdes humains. (Voir 1994, Narayana et Chinoy).

      1992 Des recherches chinoises au département de pathologie du Collège médical de Guiyang découvrent des anomalies cellulaires dans le tissu cérébral fœtal exposé aux fluorures.

      Les lignes directrices sur le fluorure proposées par l'Association dentaire canadienne de 1992 stipulent que les suppléments de fluorure ne devraient pas être recommandés pour les enfants de moins de trois ans.

      1992 Les chiffres du gouvernement révèlent que plus de 144 millions d'Américains sont traités avec de l'eau fluorée aux États-Unis. (Pour les inplications, voir Neurotoxicité du fluorure de sodium chez le rat, effet du fluorure sur l'hippocampe dans le cerveau, qui régit la capacité à répondre à de nouvelles situations, comportements et prises de décision.

      1992 Michael Perrone, assistant législatif dans le New Jersey, contacte la FDA pour lui demander toutes les informations concernant la sécurité et l'efficacité des comprimés et gouttes de fluorure. Après 6 mois d'attente, la FDA a admis qu'elle ne disposait d'aucune donnée démontrant que les comprimés ou les gouttes de fluorure étaient sûrs ou efficaces. Ils ont informé Perrone qu'ils "devraient probablement retirer les comprimés et les déposer sur le marché".

      1992 Une autre étude scientifique révèle que les fluorures suppriment le système immunitaire. [Gibson, S., “Effects of Fluoride on the Immune System”, Complimentary Medical Research, Vol 6, No.3, octobre 1992, pp.111-113.]

      1992 Un rapport scientifique révèle le lien entre les fluorures et la dyspepsie non ulcéreuse (douleur épigastrique après avoir mangé). [Gupta, IP, et al, “Fluoride as a Possible Etiological Factor in Non-Ulcer Dyspepsia”, Journal of Gastroenterology and Hepatology, Vol 7, 1992, pp.355-356 également, Susheela, AK, “Fluoride Ingestion and Its Correlation with Gastrointestinal Discomfort”, Fluoride, Vol 25 No.1, 1992, pp.5-22] Remarque : Étant donné que les fluorures sont cumulatifs dans le corps, le niveau général de la population où surviennent de gros problèmes gastriques peut survenir. Ainsi, l'important effort de marketing pour les "contrôleurs d'acide" dans les années 1990, qui peut également couvrir la prévalence de l'infection à Heliobacter pylori ainsi que l'approche de la toxicité du fluorure dans la population.

      1992 Une étude scientifique révèle que les fluorures dans l'approvisionnement en eau jusqu'à 1 ppm sont associés à une augmentation du taux de fracture de la hanche chez les femmes, et que le fluorure s'accumule avec l'âge et peut atteindre des niveaux toxiques au cours de la vie d'une personne. [ Danielson, C., et al, “Hip Fractures and Fluoridation in Utah’s Elderly Population”, Journal of the American Medical Association, Vol 286, No.6, August 1992, pp.746-748]

      1992 L'EPA reçoit l'ordre de réintégrer un scientifique senior, William Marcus, et de lui verser 50 000 $ pour détresse émotionnelle, après l'avoir licencié parce qu'il a publiquement remis en question et s'est opposé à la politique de l'EPA sur l'utilisation de fluorures dans l'approvisionnement en eau.

      1993 En juillet 1993, l'eau fluorée tue trois personnes sous dialyse. Chicago Tribune, “Fluoride Blamed in Dialysis Deaths”, 31 juillet 1993.

      1993 Une autre étude démontre que le fluorure est génotoxique (indiquant des dommages chromosomiques), y compris ceux à des concentrations de 1,0 à 5,0 ppm. [Ziegler et al, Direction de la carcinogenèse expérimentale et de la mutagenèse, Institut national des sciences de la santé environnementale, « Toxicité génétique du fluorure », Mutagénèse environnementale et moléculaire, Vol 21, 1993, p.309-318.

      1993 Associated Press publie un article le 18 août 1993 affirmant « aucun risque pour la santé pour l'eau fluorée », comme l'ont déclaré le National Research Council et le Dr Bernard M. Wagner de la New York University School of Medicine. Une déclaration selon laquelle � millions d'Américains boivent de l'eau contenant 0,7 ppm de fluorure”.

      1993 En raison de la pression exercée par l'assistant législatif du New Jersey Michael Perrone, la Food and Drug Administration est obligée d'admettre qu'elle n'a aucune étude montrant que les comprimés ou les gouttes de fluorure étaient sûrs ou efficaces, et que la vente de gouttes de fluorure était illégale.

      1993 En juillet 1993, une étude scientifique de l'effet du fluorure sur les rats établit un lien entre les changements de comportement et les lésions cérébrales avec l'aluminium et le fluorure. [ Varner, J.A. et al, « Administration chronique du fluorure d'aluminium : II. Observations histologiques sélectionnées - Neuroscience Research Communications, Vol 13 No.2, 1993, pp.99-104 Chase, M., “Rat Studies Link Brain Cell Damage with Aluminium and Fluoride in Water”, Wall Street Journal, 28 octobre , 1992.]

      1994 Une étude de Narayana et Chinoy commente « la large prévalence de l'infertilité dans les populations humaines touchées par la fluorose en Inde et dans d'autres parties de la planète. [Narayana et Chinoy, “Effect of Fluoride on Rat Testicular Steroidogenese”, Fluoride, Vol 27, No. 1, pp.7-12, 1994.] Ils ont découvert que les fluorures interfèrent avec l'androgenèse et nuisent aux structures des organes cibles. Il a été suggéré que les fluorures pourraient modifier la configuration des récepteurs cellulaires, inhibant ainsi l'action de la testostérone de la même manière que les produits chimiques perturbateurs hormonaux (produits chimiques qui imitent les estogènes).

      1994 Une étude sur les effets physiologiques et comportementaux du fluorure de sodium est publiée le 12 octobre 1994. L'étude est réalisée par Mullenix, Denbensten, Schunior et Kernan, du département de toxicologie du Forsyth Research Institute à Boston, du département de radio-oncologie, Harvard Medical School, le département de dentisterie pédiatrique, Eastman Dental Center et le laboratoire de diagnostic vétérinaire de l'Iowa State University.Selon l'étude, publiée dans Neurotoxicology and Teratology, Vol 17, No. 2, pp. 169-177, 1995, alors que les fluorures ont un grand nombre d'effets sur le corps, l'effet sur le cerveau et les structures du système nerveux central ont été examinés. , et il a été découvert que les fluorures affectent l'hippocampe, qui est le processeur central qui intègre les entrées de l'environnement, de la mémoire et des stimuli de motivation pour produire des décisions comportementales et modifier la mémoire. Note : Maintenant, on peut voir pourquoi les nazis et les soviétiques ont utilisé des fluorures dans l'approvisionnement en eau des camps de prisonniers pour réduire la volonté de résister et rendre les prisonniers dociles et ne pas avoir tendance à remettre en question l'autorité. C'est la principale raison pour laquelle il est ajouté à l'approvisionnement en eau, car il n'y a aucune preuve scientifique crédible qu'il existe dans l'approvisionnement en eau à d'autres fins. Après plusieurs années, nous n'avons trouvé aucune preuve crédible, seulement des analyses anecdotiques par des groupes ayant un intérêt direct à maintenir l'utilisation de fluorures toxiques. (Voir 1957, Institut neurologique de Montréal, et le cas de H.M). Cette étude de 1994 a également montré que les effets sur le comportement sont directement liés aux niveaux de fluorure plasmatique dans le cerveau et à l'accumulation de fluorure dans le cerveau, établissant qu'une accumulation à long terme de fluorure dans le cerveau se produit, même avec des doses minimales. Ce rapport de 1994 indiquait également que « dans l'ensemble, les changements de comportement dus à l'exposition au fluorure sont compatibles avec un développement hippocampique interrompu. Bien que cette étude ait été réalisée sur des rats, selon le rapport, une perturbation comportementale générique trouvée dans cette étude chez le rat peut être indicative d'un potentiel de dysfonctionnement moteur, de déficits de QI et/ou de troubles d'apprentissage chez l'homme, et que les substances qui s'accumulent dans les tissus cérébraux renforcent les inquiétudes concernant les risques neurotoxiques. Il s'agit de la première étude de laboratoire à démontrer que la production fonctionnelle du système nerveux central est vulnérable aux fluorures qui sont rendus publics, bien que des décennies d'études aient été réalisées, mais non publiées, par le Mellon Institute et diverses agences, qui gardent les résultats pour eux pendant les 50 dernières années.

      1994 En novembre 1994 en Australie, le Parlement de Victoria adopte un amendement à la « Loi sur la fluoration » pour modifier la constitution afin d'empêcher la Cour suprême de Victoria d'entendre des affaires publiques ou des preuves contre la fluoration artificielle.

      1994 Freni, SC, “Exposition to High Fluoride Concentrations on Drinking Water Associated with Decrease Birth Rates”, Journal of Toxicological and Environmental Health, Vol.42, p.109-121, 1994. Ceci est une autre étude qui indique une autre raison pour l'administration de fluorure est le contrôle des naissances de la population par des médicaments chimiques involontaires.

      1995 Neurotoxicology and Teratology, Vol 17, No.2, p.169-177, “Neurotoxicity of Sodium Fluoride in Rats”, Meullenix, et al, 1995, révèle que les fluorures sont cumulatifs dans le cerveau, les humains sont exposés au plasma des niveaux de fluorure aussi élevés que ceux donnés aux rats, les fluorures interrompent le développement normal du cerveau chez les bébés et les enfants, et les fluorures affectent l'hippocampe, le "processeur central" du cerveau qui intègre les apports de l'environnement, de la mémoire et des stimuli de motivation pour produire décisions comportementales et modifier la mémoire. Cela établit fermement que la fluoration de masse affecte le comportement de la société, en ce sens qu'elle sape la capacité des gens à prendre des décisions et à devenir motivés à agir contre des environnements anormaux (comme celui présent dans la tyrannie).

      1995 En Australie, le gouvernement de Tasmanie adopte un projet de loi interdisant la tenue de réunions sur le thème de la fluoration. Appelé “Consequential Amendments Bill”, il est ensuite retiré pour être reformulé et réédité à une date ultérieure.

      1995 Une étude chinoise sur les fluorures constate que le QI des enfants est abaissé dans les zones fluorées. Zhang, I.B., et al, “Effect of a High Fluorure Water Supply on Children’s Intelligence” [Pending Publication]

      1995 À l'occasion du 50e anniversaire de la fluoration aux États-Unis et au Canada, une étude publiée par Mullenix et al révèle que « le rendement fonctionnel du système nerveux central est vulnérable aux fluorures, et que les effets sur le comportement dépendent de l'âge auquel l'exposition a lieu et combien de fluorure s'accumule dans le tissu cérébral. De plus, les fluorures dans l'eau potable affectent directement le système nerveux sans provoquer d'abord de déformations squelettiques dues à la fluorose. Les partisans de la fluoration utilisent généralement la fluorose comme mesure d'effet, alors qu'en fait les effets neuronaux se produisent à une dose très faible.

      1996 En mai 1996, la FDA introduit un nouveau médicament fluoré, cette fois un médicament anti-obésité, la dexfenfluramine, malgré l'objection des défenseurs des consommateurs qui pensent qu'il pourrait causer des lésions cérébrales. Selon le communiqué de presse sur Le 1er mai 1996, le médicament "altère la sérotonine chimique du cerveau".

      1996 Le gouverneur de New York signe un projet de loi interdisant aux communautés qui ne veulent pas de fluoration de l'eau d'être fluorées. (juin/juillet 96).


      Voir la vidéo: A Heart Grown Cold. Critical Role. Campaign 2, Episode 113